Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pas de gondoles pour Denise
Théâtre du Gymnase  (Paris)  juin 2012

Revue musicale conçue par Michel Heim, mise en scène de Alma De Villalobos, Nicolas Kern et Michel Heim, avec Laury André, Vincent Baillet, Gaël Cesbron, Jérôme Cuvilliez, Julien Dalex, Arnaud Dugué, Thierry Durot, François Dussillol-Godar, Jérôme Guérin, Laurent Giordanengo, Alexis Haouadeg, Michel Heim, Yvon Huiban, Franck Isoart, Benoît Lacassagne, Laurent Lapeyre, Sébastien Ledoux, Miko, Laurent Plessi, Thierry Quessada, Jacques Rosé et Xavier Sibuet.

La Compagnie des Caramels Fous fête ses 30 ans. Le bel âge pour cette compagnie atypique, une troupe exclusivement gay composée d'artistes amateurs qui enchaîne les succès avec des spectacles musicaux dont la qualité est enviée par bien des professionnels.

Leur credo est constituée par leur passion pour le divertissement musical parodique qui constitue également le véhicule idéal pour prôner leurs valeurs fondamentales que sont la tolérance, le droit à la différence et l'amour sans distinction de race, de religion et d'orientation sexuelle.

A la plume, Michel Heim, leur indéfectible grand manitou, dont la grande culture musicale et l'incontestable talent d'humoriste lui permettent de pasticher avec autant de cocasserie que d'impertinence les moeurs contemporaines, qu'il s'agisse des dérives politiciennes et policières, de la canaillerie des nantis ou de l'hypocrisie des enfants d'Abraham en matière de morale sexuelle tout en épinglant le cynisme des milieux d'affaires et même les chipoteries des homosexuels.

N'ayant pas peur des hybridations culturelles détonantes et sans ostracisme musical, Michel Heim, faisant le grand écart entre "Tournez manège" et de "La Ronde" de Schnitzler réunis, a concocté une revue sous forme de tableaux déjantés en puisant dans tous les registres, de la chanson de variété à l'opéra en passant par les standards des comédies musicales.

Ainsi, après l'aventure bigoudène de Madame Butterfly rebaptisée "Madame Mouchabeurre", leur dernier spectacle en date, les Caramels Fous reviennent avec "Pas de gondoles pour Denise", qui met en scène une galerie de personnages archétypaux du monde contemporain qui, tous autant qu'ils sont et quelles que soient leurs différences, partagent la même quête du bonheur et de l'âme soeur.

Leur prestation sur scène, toujours sous la direction vocale de Nicolas Kern et sous la direction chorégraphique d'une nouvelle venue, Alma De Villalobos, est épatante.

Drolissime spectacle tout public, "Pas de gondoles pour Denise" c'est donc 23 garçons sur scène qui chantent, dansent, jouent la comédie et délivrent, avec autant d'autodérision que de cocasserie, une bouffée de fraîcheur jubilatoire à travers des saynètes chorales dont certaines particulièrement réussies, tels celles du bureau, de la prison, des clients du Palace avec un clin d'oeil à la série télévisée ou du mariage, qui font également la part belle aux solos.

Alors tournent les coeurs avec une mention spéciale pour les compositions de Laury André en banquière bcbg nymphomane qui stresse son secrétaire énamouré (Thierry Durot) et à Alexis Haouadeg gabarit XL qui campe une Divine plus vraie que nature qui séduit un bodybuildé XS (Sébastien Ledoux).

Le public reconnaitra les valeurs sûres que sont Laurent Plessi qui se la joue rocker sur le retour en jean et santiags façon Dick Rivers à la banane molle, Franck Isoart qui campe une ravissante directrice de salon de beauté, Laurent Lapeyre en producteur à kippa face à l'émir Laurent Giordanengo qui cache sous des burquas de bien inattendues concubines et Thierry Quessada en animateur télé des années 70.

Autour de Denise, qui n'est pas une arlésienne mais une technicienne de surface lesbienne qui n'a pas sa langue dans sa poche, interprétée par François Dussillol-Godar, et qui sert de fil rouge, Jérôme Cuvilliez, Vincent Baillet, Xavier Subuet, Julien Dalex, Arnaud Dugué, Miko, Jacques Rosé, Yvon Huiban, Frédéric Morel, Jérôme Guérin, Benoît Lacassagne et Gaël Cesbron complètent une distribution épatante qui dispense un spectacle festif qui, sous couvert de bluettes, porte des idées généreuses.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=