Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Magnetic North
Orkney : Symphony of the Magnetic North  (Full Time Hobby)  mai 2012

D'Erland Cooper, on avait adoré le premier album d'Erland & the Carnival, pièce de rock-folk irréprochable ancrée dans un rock psychédélique 60's délicieux (Jackson C. Frank, Electric Prunes...). On avait, il est vrai, un peu moins aimé son successeur (Nightingales, 2011) ; mais l'on n'en était pas moins impatient de pouvoir entendre sa nouvelle création : The Orkney Symphony of the Magnetic North.

Toujours accompagné par le guitariste Simon Tong (qui servit également au sein de The Verve ou Gorillaz), mais aussi par la multi-instrumentiste et chanteuse Hannah Peel, quelques claviers, un chœur très amateur et une section de cordes, le jeune musicien offre une ode à l'archipel des îles Orcades où il grandit, en retraçant l'histoire tragique de Betty Corrigall, "the girl burried on the moor", qui se tua à la fin du dix-huitième siècle après avoir été bannie de son village pour s'être laissée engrosser par un marin de passage. Pourquoi pas.

L'album s'ouvre dans une certaine apesanteur délicate, où s'entendent les grands espaces, mais aussi une certaine atmosphère mystérieuse. Et l'on se prend à rêver de landes ensorcelées, de falaises déchiquetées, d'une brume épaisse. D'une vie rude, nocturne, où perce le seul feu d'un désir de lumière, d'un espoir de chaleur. Arrangements luxuriants, écriture musicale étirée, aérée, où s'engouffre le vent glacial d'un automne perpétuel.

Pourtant le charme se dissipe parfois, l'album s'abimant dans une pop mignonnette où le joli éclipse la beauté véritable. Ce défaut est particulièrement palpable dans les parties chantées, les voix, souvent mêlées, de Cooper et Peel, peinant à s'élever au-dessus du niveau de la bande originale de comédie romantique.

Cooper ne livre donc pas encore l'album parfait que l'on attend de lui. Dommage. Mais cela ne nous empêchera pas d'attendre avec impatience son prochain geste musical, tant l'homme sait rester prometteur jusque dans ces petites déceptions.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Orkney : Symphony of the Magnetic North de The Magnetic North
La chronique de l'album Prospect of Skelmersdale de The Magnetic North

En savoir plus :
Le site officiel de The Magnetic North
Le Bandcamp de The Magnetic North
Le Myspace de The Magnetic North
Le Facebook de The Magnetic North


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=