Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Amoureux
Théâtre Le Funambule Montmartre  (Paris)  juillet 2012

Comédie de Carlo Goldoni, mise en scène de Julien Delbès, avec Montassar Alaya, Claire Bosse-Platière, Marianne Caillet, Adrien Guitton, Amandine Piot, Julien Rouvière (ou Julien Delbès) et Mathias Zakhar (ou Eric Pucheu).

Avec "Les Amoureux" de Carlo Goldoni, dans une version revisitée émaillées de références tant cinématographiques que de soap opera et d'intermèdes musicaux dignes des comédies sentimentales, concoctée et alertement mise en scène par Julien Delbès, la Compagnie Alacompote propose un divertissement acidulé aux petits oignons plein de vivacité et de fraîcheur.

Dans cette comédie en forme de farce prénuptiale qui pourrait tourner au drame, Goldoni soumet deux jeunes tourtereaux qui s'aiment d'un amour passionné et qui ont tout pour être heureux, à défaut de barbon, père ou tuteur agité par la fièvre marieuse, à l'épreuve de l'orgueil et de la jalousie.

Le marivaudage prend alors une allure sado-masochiste malgré une soeur qui joue les bons offices (Amandine Piot), un oncle prodigue qui se prend pour un "master chef" (Montassar Alaya truculent), une soubrette pétulante (Marianne Caillet épatante en adepte du suggestif plumeau télescopique et rétractable qu'elle dégaine comme l'épée du Jedi) et l'entremise de tous les proches (Adrien Guitton talent comique qui joue les Fregoli en enchaînant plusieurs rôles) et un faux comte coureur de dot (Julien Delbès).

Trois rideaux, une table, trois chaises et une sonnette suffisent à brosser le décor et découper l'espace scénique exigu pour conforter l'impression de mouvement, qui de crescendo, confine au tourbillon dans lequel est emporté le couple d'amoureux idéalement servi par Claire Bosse-Platière et Eric Pucheu autour duquel gravite la pièce.

Ils sont jeunes, beaux, gracieux même dans le surjeu de rigueur, et charmants dans leurs chamailleries et leurs chagrins nés de soupçons imaginaires qui font succomber le spectateur sous ces feux de l'amour juvénile.

Prenant autant de liberté avec la partition originale qu'il respecte la codification des rôles héritée de la commedia dell’arte reprise par Goldoni dont le théâtre est affaire de troupe, Julien Delbès dirige efficacement une troupe de jeunes comédiens qui délivre un divertissement aussi roboratif que sémillant.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=