Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Devendra Banhart
Nino Rojo  (Beggars)  octobre 2004

Depuis quelques mois le nom de Devendra Banhart ne cesse de revenir à nos oreilles : un concert retentissant à la Guinguette Pirate en mai dernier, une apparition en rappel aux côtés des demoiselles de Coco Rosie au Palais du Grand Large lors de la dernière Route du Rock, une tournée à venir chez nous et un nouvel album (le deuxième cette année) depuis peu dans les bacs.

Pour succéder au remarqué "Oh Me Oh My" datant de 2002, Devendra Banhart accouchait l’an passé à la guitare acoustique, dans des conditions rudimentaires, de cinquante-sept nouvelles chansons.

Parmi cette manne, trente-deux furent sélectionnées, certaines overdubées d’un peu de piano ou d’harmonica, en vue de la parution de deux albums : Rejoicing In The Hands ... sorti en avril dernier et Nino Rojo, qui nous intéresse ici.

Faisant preuve d’une productivité, jusqu’ici, sans limites, Devendra Banhart a tout du petit génie ultra précoce. En effet, pour son âge, notre homme fait preuve d’une maturité tout bonnement hors du commun.

Loin de se limiter à quelques influences évidentes (Nick Drake, Reverend Gary Davies, Incredible String Band …), la musique de ce jeune prodige de vingt-deux ans intègre au folk traditionnel des éléments de blues ou de country se faisant tour à tour minimaliste, mélancolique, iconoclaste mais avant tout mystérieuse … presque irréelle.

Débutant sur une fascinante reprise de Ella Jenkins (chanteuse folk pour enfants de la seconde moitié du siècle dernier) "Wake Up, Little Sparow" , son nouvel opus creuse dans le sillon des précédents en y intégrant de nouveaux joyaux : "We All Know", "My Ships" (que n’aurait pas renié le Jack White des débuts) ou encore "Electric Heart".

Au gré des écoutes, chacun des seize titres de Nino Rojo risque de devenir quelque temps votre ami le plus cher. En ce moment, le premier extrait du disque "Little Yellow Spider" reste au-dessus du lot … jusqu’à la prochaine écoute ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Cripple Crow de Devendra Banhart
La chronique de l'album Smokey Rolls Down Thunder Canyon de Devendra Banhart
La chronique de l'album Ape in Pink Marble de Devendra Banhart
Devendra Banhart en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
Devendra Banhart en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
Devendra Banhart en concert Place de la Bourse (28 septembre 2005)
Devendra Banhart en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Devendra Banhart en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Vendredi 7 juillet


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=