Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Blues Explosion
Elysée Montmartre  (Paris)  18 octobre 2004

La dernière fois que nous avions vu Jon Spencer Blues Explosion en concert, pardon Blues Explosion puisqu'il faut désormais l'appeler ainsi, c'était en août dernier à la Route du Rock, souillés jusqu'à la moelle par une météo bretonne en furie.

Comme d'habitude, le set de Jonathan et ses sbires, fut parfait, bluffant les néophytes, tout en satisfaisant les vieux fans transis. Avec la rentrée, la nouvelle livraison (Damage) enterrait sans conteste le moyen Plastic Fang comme les nouveaux titres joués en Bretagne le portaient à croire.

Autant dire que la motivation était au plus haut en se dirigeant lundi vers Montmartre. Seule ombre au tableau, la gentille, mais un peu hors sujet quand même, Martina Topley Bird devait jouer en première partie, sachant que ces veinards de nantais verraient les Hunches ouvrir la soirée. A peine arrivé sur place, coup du sort, l'ex-choriste de Tricky ne jouera pas ce soir, les incroyables Hunches s'y collant finalement : l'entame ne pouvait pas être meilleure. Parfaitement à la hauteur de sa réputation, le quatuor de Portland déverse sur l'Elysée Montmartre son garage rock sous influence noisy. Incontestablement le groupe possède cette touche géniale que tant d'autres rêveraient ne serait-ce que d'approcher : un jeu de scène imbattable, juste ce qu'il faut d'expérimentation, un répertoire du feu de dieu et le tour est joué !

Puis vint le tour de Blues Explosion, carré, sûr de sa force, imperturbable, semblant presque insensible aux outrages du temps. Histoire d'assurer correctement la promo du nouvel opus, l'intégralité de Damage est jouée à l'exception de 'Rivals", Plastic Fang brillant de mille feux : "She Said" précédée par le cheval de bataille scénique "Down In The Beast" . Les fans historiques se sont également délectés, outre les classiques "2 Kindsa Love" et "Chicken Dog" de quelques titres de l"époque Orange ("Sweat" , "Blues X Man" ou encore "Soul Typecast" ) ; le clou du spectacle restant sans discussion possible "'78 Style" enchaîné à "Wail" . En résumé, même si le Blues Explosion ne fait plus preuve d'autant de furie qu'à ses débuts, force est au moins de constater que le blues demeure toujours number one.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Damage de Blues Explosion
Blues Explosion en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Blues Explosion en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
La chronique de l'album Amsterdam Throwdown King Street Showdown ! de Solex vs Cristina Martinez + Jon Spencer

crédits photos : Thomy Keat (2004)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=