Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Morante, flamenco y Picasso
Emilio Ruiz Barrachina  septembre 2012

Réalisé par Emilio Ruiz Barrachina. Espagne. Documentaire. 1h27. (Sortie 12 septembre 2012).

De la musique avant toute chose !

Ce pourrait être l’ambition de ce documentaire consacré à un grand du flamenco, Enrique Morente, qui a porté haut son art et dont "Morente, Flamenco y Picasso" est un peu le testament puisqu’il est mort seulement quelques jours après la fin de son tournage.

On n’ira pas jusqu’à affirmer que le film d’Emilio Ruiz Barrachina restera dans les mémoires cinématographiques.

Néanmoins, l’écho de la guitare d’Enrique Morente, au service de textes puissamment lyriques empruntés souvent à des grands poètes comme Lorca ou Alberti, hantera longtemps les mémoires et donnera envie d’écouter ce flamenco rénové, qui n’a pas peur d’ajouter du sens à l’instinct, de l’intelligence à la tradition et ose fusionner avec le piano-jazz de Federico Lechner.

Hymne à l’Espagne, sublimant fièrement ses clichés comme la tauromachie, évoquant ses pages noires et la mémoire de la République combattant le franquisme, "Morente, Flamenco y Picasso" est un cri d’amour farouche qui passe par une voix chaude, sûre de sa force et de sa beauté, une voix charismatique qui convaincra d’emblée ceux qui n’ont pas été plongés tout petits dans le bain du flamenco.

Les sous-titres auront l’avantage de permettre de bien s’imprégner de l’univers de Morente. On y découvrira sa proximité intellectuelle avec un Picasso, dont il interprète les "poèmes" et dont l’influence se lit dans ses propres compositions comme "Guern-Irak". Couché à même le sol dans la salle où est exposé "Guernica", contemplant l’œuvre unique du plus grand Espagnol depuis Cervantès, Enrique Morente a quelque chose d’excessif, quelque chose d’une rock-star.

Léo Ferré disait, dans "Le Flamenco de Paris" que "les guitares étaient espagnoles". Enrique Morente le confirme. On verra à ses côtés ses deux filles, Solea et Estrella, elles aussi illuminées par cette grâce flamenca qui touchera tous ceux qui tomberont sous le charme de ces quatre-vingt-sept minutes de pure musique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=