Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wovenhand - Narco Terror
Le Trabendo  (Paris)  jeudi 27 septembre 2012

C'est devant un foule clairsemée, avec tout de même quelques campeurs au pied de la scène, que la surprise de la soirée entame un set on ne peut plus musclé. Narco Terror (subdivision de Narrow Terrence) subjugue le public, et par là même votre serviteur, avec un son compact, lourd et une rapidité d'exécution fulgurante. Le duo guitare, batterie-chant, joue vite et fort. Si l'on ajoute à cela les hurlements d'Antoine derrière ses fûts en guise de chant, on a l'assurance de ne pas être déçu. Le propos est metal, on pense à Primus pour une ambiance légèrement extravagante, voire baroque. La voix cassée rappelle Tom Waits, la guitare elle est un savant mélange de maçonnerie et de mélodie. Bref, les deux frères ont écouté, digéré la musique des vingt dernières années et la régurgitation est plaisante et pleine d'intelligence. Leur set est très souvent bon, jouissif le reste du temps. Ce groupe mérite une attention particulière, l'incubation est à suivre absolument.

Wovenhand revient jouer en terre parisienne, et son public est venu nombreux. Après une mise en place longue, des chants amérindiens viennent poser l'ambiance avant l'arrivée du groupe de Denver. Après un incident technique (la peau de la grosse caisse rompt aux premiers assauts d'Ordy Garrison), le concert commence sur les chapeaux de roue, et l'on prend conscience du changement de direction opéré sur le dernier album.

Déjà David Eugene Edwards a repris la station debout, ce qui accentue son charisme et sa présence scénique. Son corps filiforme, affublé d'un chapeau et le visage discrètement peinturé, soulignent le coté magique, éthéré du personnage.

Grand nombre de titres de The Laughing Stalk seront joués ce soir, certainement pour que les nouveaux membres du groupe acquièrent leur place aux yeux du public.

Pascal Humbert a laissé la place de bassiste à Gregory Garcia Jr, plus discret mais dont le jeu précis ajoute un côté terrien à la prestation. Pas facile de prendre la place du bassiste français, mais il s'en tire avec les honneurs.

Chuck French, quant à lui, vient parfaire la place des guitares au sein de la formation et appuie les changements de direction que l'on perçoit sur le dernier album. Wovenhand jouera aussi quelques titres d'albums précédents, hypnotisant un peu plus un public déjà sous le charme ("Speaking Hands" et "Sinking Hands" magiques entre autres).

Le volume sonore est élevé, certaines personnes s'en feront la remarque à la sortie de la salle. Seul bémol, le jeu de lumière un tant soit peu outrancier, en décalage avec la sobriété du quatuor américain.

Le set se terminera par un rappel, trop court pour certains, qui tant bien que mal essaieront de faire revenir les musiciens sur scène, pour faire durer ce moment magique. Le groupe a légèrement perdu de son côté "chamanique" et incantatoire pour laisser la place à des moments plus binaires, plus rocks.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Laughing Stalk de Wovenhand
Wovenhand en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2013 (mardi 26 février)
La chronique de l'album eponyme de Narco Terror

En savoir plus :
Le Facebook de Narco Terror
Le site officiel de Wovenhand
Le Myspace de Wovenhand

Crédits photos : Olivier Olivar (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=