Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Samedi 15 septembre
La Femme – Micachu & The Shapes – Camille – Beirut – Klaxons  (Parc de Bagatelle, Paris)  du 14 au 16 septembre 2012

La deuxième journée démarre avec la mini-claque du festival : La Femme. Avec les français, c'est l'effet Kiss Cool assuré. Leur musique a beau emprunter beaucoup au passé, c'est un concentré de fraîcheur et de vitalité. Au centre de la scène les deux choristes / claviers, fort jolies, concentrent l'attention en se déhanchant et en minaudant aussi pas mal (surtout la brune en robe blanche). Elles sont entourées par deux synthés masculins, l'un enduit de peinture verte, l'autre portant une couronne de fleurs, le tout dans un esprit très We Love Green.

A droite de la scène un guitariste qui fait un peu la tronche mais qui fait bien son boulot. Cheveux teints et couronne de fleurs également. Quand il ne joue pas de guitare, il s'essaie... au synthé.

Au fond de la scène, un musicien au visage peint en vert s'occupe des percussions et... d'un clavier. Au final seul le batteur – crinière verte, cela va de soi – ne bidouille pas de synthé.

En plein milieu d'après-midi, les festivaliers ayant fait le déplacement apprécient tout en se dorant la pilule au soleil. Les titres s'enchaînent sans que la tension de retombe. De "Sur La Planche" à "Télégraphe" en passant par "Anti Taxi !" (où comment être rock et écolo), La Femme creuse son sillon à mi-chemin entre le surf rock et les claviers 80's, et avec un hédonisme pleinement assumé. Une très belle découverte.

Hédonisme, ce n'est pas le maître mot de Micachu & The Shapes. On a du mal à accrocher à leur rock déstructuré, lo-fi et brouillon. La voix rauque et peu mélodieuse de Micachu n'arrange rien à l'affaire. Nous passons notre chemin et en profitons pour sillonner les stands du festival, où les volontaires très pédagogues ne ménagent pas leurs efforts pour nous apprendre à trier nos déchets et avoir les bons gestes écolo.

Une dégustation de boisson bio plus tard, nous revoilà devant la scène, pressés de revoir Camille après son passage triomphal au Café de la Danse l'an dernier. Pas le temps de s'ennuyer, la chanteuse est en grande forme. Toujours centré sur Ilo Veyou, le spectacle est total. Triturant ses chansons, jouant avec celles des autres (Michael Jackson), tantôt virtuose, tantôt sensible, tantôt drôle, tantôt déjantée, Camille relègue la concurrence francophone loin derrière. Une fois les principaux titres d'Ilo Veyou interprétés avec brio, Camille – vêtue d'une robe dorée – revisite ses albums passés : "Ta Douleur", "Paris" et "Cats & Dogs" viennent rappeler que le talent de la dame n'est pas né de la dernière pluie.

Beirut non plus n'est pas un nouveau venu. Curieusement, le groupe de Zach Condon a traversé les années 2000 sans parvenir à soulever chez nous un intérêt démesuré. Mais si les deux premiers albums ne nous avaient pas ému plus que cela, The Rip Tide – sorti l'été dernier – a été pour nous une révélation.

La version live de l'affaire aboutit à un sentiment mitigé : si le charme des morceaux et la voix envoûtante de Condon séduisent, on reste un peu sur notre faim, avec l'impression d'avoir écouté l'album assis dans un pré.

La setlist parcourt les trois albums du groupe, proposant des morceaux de choix de The Rip Tide ("Vagabond", "Santa Fe", "Port Of Call", "The Rip Tide").

Ce concert nous offre l'occasion de réévaluer à la hausse des morceaux comme "Elephant Gun" (au faux air de "Port Of Call"), "Postcards From Italy" et son ukulélé, "Nantes" ou encore "The Shrew" qui, avec ses cuivres sortis tout droit des Balkans et sa trompette mélancolique, nous transporte dans un film de Kusturica.

Le public se manifeste bruyamment à chaque début de titre puis écoute religieusement la suite des morceaux, lesquels ressemblent note pour note à l'original.

Et c'est là où le bât blesse : les chansons sont très bien interprétées, mais on ne perçoit pas de variation par rapport aux versions des albums. Reste que, bien servi par ses cinq musiciens (2 cuivres, 1 accordéon, 1 batterie et 1 contrebasse), Zach Condon remporte les suffrages grâce, notamment, à une voix qui charrie son lot d'émotions.

Après les subtiles trompettes, les envolées lyriques et le ukulélé, Klaxons déboule et nous détruit les tympans. Pas connus pour faire dans la dentelle, les ex-futurs sauveurs du rock anglais proposent un set ultra efficace dont les titres les plus marquants – excepté "Echoes" – restent ceux du premier disque ("It's Not Over Yet", "Golden Skanks", "As Above, So Below"). Rien de bien nouveau donc mais, comme d'hab, un concert carré des sujets de sa majesté.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
La chronique de l'album Psycho Tropical Berlin de La Femme
La chronique de l'album Mystère de La Femme
La Femme en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
La Femme en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
La Femme en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
La Femme en concert au Festival Les Paradis Artificiels #7 (édition 2013) - mercredi 10 avril
La Femme en concert au Festival Art Rock #30 (édition 2013)
La Femme en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
La Femme en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
La Femme en concert au Festival Rock en Seine 2013 (samedi 24 août 2013)
La Femme en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
La Femme en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
La Femme en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)
La Femme en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
La Femme en concert à l'Espace Médoquine (jeudi 19 janvier 2017)
La chronique de l'album Love Musik de Camille Bazbaz
La chronique de l'album Mille bouches de Camille Hardouin
Camille en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
Camille en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Camille en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (samedi)
Camille en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Camille en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Camille en concert au Festival Fiesta des Suds
Camille en concert au Café de la Danse (dimanche 18 décembre 2011)
Camille en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche
Camille en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Camille en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
Camille en concert à Dame de Canton (jeudi 19 février 2015)
Camille en concert au Festival Chansons & Mots d'amou #4 (édition 2015)
Camille en concert au Festival Chansons et Mots d'Amou (édition 2015)
Camille en concert à Théâtre de la Verdière (dimanche 17 juillet 2016)
Camille en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Camille en concert à L'étrange petit sirène (mercredi 9 novembre 2016)
Camille en concert au Festival Détours de chant #16 (édition 2017)
Camille en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
La chronique de l'album Gulag Orkestra de Beirut
Beirut parmi une sélection de singles (janvier 2007)
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Beirut en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Beirut en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Beirut en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Beirut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (samedi 16 juillet 2011)
Beirut en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
La chronique de l'album Myths of the near future de The Klaxons
Klaxons parmi une sélection de singles (décembre 2007)
La chronique de l'album Surfing the Void de Klaxons
Klaxons en concert au Festival Les Inrocks 2006
Klaxons en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
Klaxons en concert à Virgin Megastore (2 février 2007)
Klaxons en concert au Festival Les Volcaniques de Mars 2007
Klaxons en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Klaxons en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Klaxons en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
Klaxons en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
Klaxons en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi

En savoir plus :
Le site officiel du Festival We Love Green
Le Facebook du Festival We Love Green
Le blog de Pierre Baubeau

Crédits Photos : Lionel Amable et Pierre Baubeau


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=