Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bienvenue dans l'Espèce Humaine
Théâtre Paris-Villette  (Paris)  octobre 2012

Conférence-spectacle écrit et mise en scène par Benoît Lambert, avec Anne Cuisenier et Géraldine Pochon.

Sur le thème de "Il était une fois… l'Homme" et sous un format court de pseudo-conférence de vulgarisation scientifique et historique légèrement biaisée par de malins syllogismes, Benoît Lambert souhaite au public une "Bienvenue dans l'Espèce Humaine" aussi décapante qu'humoristique.

Deux jolies et gracieuses jeunes femmes à la Demy - d'ailleurs elles chantent fort joliment - vêtues à l'identique, chemisier et tailleur pantalon, qui évoquent des hôtesses de l'air - elles vont au demeurant accompagner le public dans cette épopée humaine racontée à la vitesse d'un jet, en une heure pile poil - sont les officiantes de ce brillant et très réussi opus qui s'inscrit dans un projet théâtral consacré à l'utopie d'un monde meilleur.

Bien que prenant la précaution liminaire d'indiquer qu'elles ne sont pas là pour remuer le couteau dans la plaie, jolies, gracieuses, enjouées et sarcastiques, Géraldine Pochon, la blonde, et Anne Cuisenier, la brune, ne ménagent pas leur auditoire en lui révélant que les dés sont irrémédiablement jetés et que descendre de son arbre n'a pas été la meilleure idée de l'homme.

En effet, d'une part, il a attrapé la grosse tête, pardon, un gros cerveau, s'est mis à réfléchir et s'est rendu compte qu'il était fragile d'où un regain d'agressivité qu'il a exercé tous azimuts allant même jusqu'à se comporter comme l'exterminateur de sa propre espèce. Et pour inhiber cette agressivité il a inventé la religion et la dictature avec les résultats qu'on connaît.

D'autre part, en devenant chasseur-cueilleur il a posé les bases de la fonction de production qui, quelques millions d'années plus tard, allait faire le succès planétaire du capitalisme.

Mais surtout en accédant à un haut degré de conscience, il a découvert le trouble de penser, la finitude de sa vie et la peine de vivre, ce qui a accru sa peur, et donc son agressivité, et la spirale infernale fait encore un tour et on recommence tout en nourrissant une impossible quête du bonheur.

Avec un dispositif scénique minimaliste, un écran plat, avec en image de fond la toile "La chute des anges rebelles" de Bruegel l'Ancien et deux tabourets, une lecture circonspecte notamment des philosophes pessimistes et deux comédiennes redoutables dans le maniement de l'humour, parfois noir et souvent pince-sans-rire, Benoît Lambert pose les questions fondamentales qui agitent les cafetières de ses contemporains et dégoupille leurs angoisses métaphysiques avec un spectacle ludique et roboratif à voir d'urgence.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=