Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Numbers not names
What's the price ?  (Ici d'ailleurs...)  octobre 2012

Soyons honnêtes : les maisons de disques n'ont pas toujours bonne presse. C'est vrai, évidemment, des majors et de tous leurs satellites, qui semblent n'avoir rien d'autre en tête que de soutirer l'argent du consommateur en lui fourguant des disques peu délicieux mais si bankables. D'où une défiance légitime de l'amateur de musique, qui a peur qu'on ne le prenne pour une vache pondeuse, une poule à lait.

Cette défiance, pour tout dire, s'étend même parfois aux plus petites structures, que l'on soupçonne de ne défendre un artiste que parce qu'il est de la famille, de l'entourage ; comme si, forcément, tout ce que font les potes du patron d'un label méritait d'être donné à entendre à l'amateur.

Ce qui se joue d'un bout à l'autre de ce spectre, n'est-ce pas finalement l'expression d'une remise en question des jugements de valeur opérés par les maisons de disques ? Qui sont-ils, finalement, les hommes derrière les labels, pour juger quel disque mérite ou ne mérite pas d'être publié ? Qu'ils soient marchands et jugent de ce qui peut se vendre, certes – c'est finalement leur métier : vendre. Mais de là à s'imaginer qu'ils puissent juger de la valeur d'un disque ou d'un autre... à l'époque ou le relativisme domine, parce que les moyens technologiques le relaient et l'appuient, cela semble inacceptable et chacun préfère se piquer de sa liberté de choix.

Il y a, pourtant, de ces exceptions qui pourraient nous rappeler que le patron d'un label peut être plus que le gérant d'une supérette culturelle, qu'il peut avoir, comme le galeriste, comme le viticulteur, comme l'artisan industrieux, une sensibilité, un savoir-faire, une expérience dont tout le monde ne peut se prévaloir. Pour le véritable connaisseur, d'ailleurs, certains labels ne sont pas seulement des marques, ce sont aussi de véritables certifications. Mais ceux-là même, la confiance de l'auditeur ne leur a pas été donnée, ils ont du la conquérir.

C'est ainsi à Stéphane Grégoire, manageur du label Ici d'ailleurs, que l'on doit la naissance même du projet Numbers Not Names. C'est en effet lui qui a eu l'idée de rassembler quatre musiciens d'horizons différents, qui ne s'étaient jamais rencontrés, pour les faire collaborer – le temps d'un EP tout d'abord (sorti pour le Disquaire Day 2012), rapidement suivi d'un album, cet explosif What's the price ?.

On retrouve donc sur ce disque-événement Alexei "Crescent Moon" Casselle (Kill the Vultures), Jean Michel Pires (NLF3, The Married Monk), Oktopus (Dälek), Chris Cole (Manyfingers). Tout à tour hypnotique, enflammé, tellurique, souterrain, l'album évite toutes les ornières de la facilité, du cliché, de l'inventivité par collage de trucs et astuces, de la surenchère, pour se porter au summum de la créativité à quatre têtes.

En résulte un disque d'indus hip-hop vénéneux et colérique, tout attaché à la dénonciation d'une consommation tellement généralisée qu'elle devient consommation de l'humain lui-même. Ça n'est plus noir, c'est rouge – rouge comme le sang d'une guerre entamée.

Hybridation réussie, donc, avec laquelle le label Ici d'ailleurs confirme que l'auditeur pointilleux peut s'autoriser à lui faire entièrement confiance.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Numbers not names


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=