Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tindersticks - Thomas Belhom
Splendid  (Lille)  jeudi 11 octobre 2012

Première partie où la voix change tout : Thomas Belhom.

Ancien batteur de la vedette britannique qui va suivre, il n'en est pas pour autant un avant-goût : encastré dans un enchevêtrement de percussions, guitare, clavier, ce polyglotte de l'instrument s'accompagne de boucles et bandes sons pour créer une atmosphère sourde mais narrative, riche, bien bien. Sauf qu'en plus il chante.

D'une voix rauque en feulements de lover qui, au vu du contexte, se voudrait peut-être instrumentale, mais qui brise pas mal l'agréable torpeur voyageuse de sa musique.

Seconde partie, où la voix change tout : Tindersticks.

Un public content d'être là, un groupe dont le plaisir est un peu plus discret (euphémisme). Une coupure de l'ampli de Stuart Staples qui permit quelques titres à l'électro-acoustique et peut-être un peu plus de chaleur. Des titres atmosphériques où la voix du chanteur serait la brume, ce qu'on espérait trouver, pour être honnête.

Mais hélas tout s'achève, abrupt, alors que ces morceaux ne demanderaient qu'à mourir infiniment. Sans des étendues de désert, la brûlure - la fièvre ne fait qu'un pot-au-feu qui mijote.

La musique semble désincarnée au sens pauvre, sans ambition, heureusement la tessiture si particulière de Staples, à qui on pardonne même ses échappées à la Reverbman, est là, hante, enveloppe, couverture de courants d'air.

Quand la fée électricité fut de retour sur l'ampli du barbu (ah oui, il est barbu, les cheveux ras et en gilet de costume), on a bien cru retrouver David Bowie sur une autoroute perdue, mais quelqu'un a appuyé sur la touche "bossa-nova" du clavier, et les bras nous en tombèrent dans un bruit mat de dépit.

Alors c'est comme ça, Stuart, tu nous finis sur un air de baltringue sinistre, la copine va venir récupérer le sac qu'on lui gardait, elle n'aura même pas conclu.

Reste aussi la drôle d'image qui est un des logos de leurs produits dérivés, un âne en marche, dont les pattes arrières enjambent une double forme sphérique, il aurait perdu quelque chose. Oui, le monde est cruel. Peut-être que la sobriété aussi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Waiting for the moon de Tindersticks
La chronique de l'album The hungry saw de Tindersticks
La chronique de l'album Falling down a mountain de Tindersticks
Tindersticks en concert à La Cigale (26 septembre 2003)
Tindersticks en concert à Folies Bergères (5 mai 2008)
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock 2008
Tindersticks en concert au Grand Théâtre (mardi 2 novembre 2010)
Tindersticks en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Tindersticks en concert au Fil (dimanche 14 octobre 2012)
Tindersticks en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)
L'interview de Tindersticks (janvier 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Tindersticks
Le Myspace de Tindersticks
Le Facebook de Tindersticks
Le Myspace de Thomas Belhom
Le Facebook de Thomas Belhom

Crédits photos : Cédric Chort (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=