Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Regardez, mais ne touchez pas !
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  octobre 2012

Comédie de cape et d'épée de Théophile Gautier, mise en scène de Jean-Claude Penchenat, avec Alexis Perret, Damien Roussineau, Paul Marchadier, Samuel Bonnafil, Jeanne Gogny (Chloé Donn en alternance), Flore Gandiol et Sarah Bensoussan (Judith Margolin en alternance).

En découvrant aujourd'hui "Regardez mais ne touchez pas !", pièce créée en 1847 au Théâtre-Français, et plus jamais jouée depuis, on sera en face du chaînon manquant qui réunit Gautier et Rostand, auteurs de deux chefs-d'oeuvre de la littérature française, "Le Capitaine Fracasse" et "Cyrano de Bergerac".

Car tout l'esprit de Cyrano est déjà là en gestation, avec de l'humour, des mots et des situations, l'envie d'emporter le spectateur hors des conventions théâtrales, d'inventer avant l'heure le cinéma de cape et d'épée !

Il fallait un tout jeune homme de 75 ans comme Jean-Claude Penchenat, quelqu'un qui sait s'amuser avec le théâtre en le respectant, quelqu'un qui n'a plus besoin de montrer son grand savoir-faire et qui met le texte avant son ego, pour monter cette pièce avec une grande simplicité, une belle évidence dans les effets comiques.

Ici, l'esprit est frondeur et farceur, et Penchenat n'a pas besoin de rajouter des milliers de gags, de se mettre à distance au énième degré pour défendre un texte délicieusement mineur de Théophile Gautier.

Là où d'autres metteurs en scène auraient cherché à aller vers le tout burlesque, les anachronismes à la Monty Python, Penchenat s'en tient à la trame du texte, le suit à la lettre et mène le récit à grande vitesse.

Pour l'aider, l'un des acteurs, Paul Marchadier, a posé dans le coin droit de la scène le texte sur un lutrin pour jouer les narrateurs. Au besoin, il reprend ses partenaires sur une mauvaise prononciation ibérique, bruite les faux combats en entrechoquant couteaux et fourchettes, joue seul tous les gardes qui passent derrière les fenêtres ou les portes...

Dans un beau décor elliptique de Jean-Baptiste Rony, des costumes de Dominique Rocher qui correspondent parfaitement à l'idée que l'on se fait d'une Espagne fantaisiste de l'époque de Philippe II, les comédiens font partager leur joie de jouer aux spectateurs qui sauront, quatre-vingt minutes après cette incursion à la Cour d'Espagne, les en remercier en applaudissements fort nourris.

Car ce spectacle est un régal, pas le régal creux de la formule passe-partout, mais celui du gourmand qui ne laisse rien dans son assiette. Dans "Regardez, mais ne touchez pas !", tout est bon, tout est délectable.

Ceux qui ne connaissent pas le théâtre y trouveront de quoi avoir envie d'y retourner, ceux qui en sont friands seront épatés par le résultat obtenu et devraient garder longtemps le souvenir de ces trois journées qui compteront tant dans la vie de Dona Beatrix d'Astorga et de Don Gaspar, les excellents Flore Gandiol et Alexis Perret.

Ils auront aussi une pensée pour Don Melchior de Bovadilla, plus matamore que matamore, interprété avec un gros appétit par Damien Roussineau, et pour son oncle, le hiératique comte de San Lucar, joué avec une vraie fausse sévérité par Samuel Bonnafil, qui porte finement la fraise.

Une réussite totale. Un spectacle immanquable, donc.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=