Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Regardez, mais ne touchez pas !
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  octobre 2012

Comédie de cape et d'épée de Théophile Gautier, mise en scène de Jean-Claude Penchenat, avec Alexis Perret, Damien Roussineau, Paul Marchadier, Samuel Bonnafil, Jeanne Gogny (Chloé Donn en alternance), Flore Gandiol et Sarah Bensoussan (Judith Margolin en alternance).

En découvrant aujourd'hui "Regardez mais ne touchez pas !", pièce créée en 1847 au Théâtre-Français, et plus jamais jouée depuis, on sera en face du chaînon manquant qui réunit Gautier et Rostand, auteurs de deux chefs-d'oeuvre de la littérature française, "Le Capitaine Fracasse" et "Cyrano de Bergerac".

Car tout l'esprit de Cyrano est déjà là en gestation, avec de l'humour, des mots et des situations, l'envie d'emporter le spectateur hors des conventions théâtrales, d'inventer avant l'heure le cinéma de cape et d'épée !

Il fallait un tout jeune homme de 75 ans comme Jean-Claude Penchenat, quelqu'un qui sait s'amuser avec le théâtre en le respectant, quelqu'un qui n'a plus besoin de montrer son grand savoir-faire et qui met le texte avant son ego, pour monter cette pièce avec une grande simplicité, une belle évidence dans les effets comiques.

Ici, l'esprit est frondeur et farceur, et Penchenat n'a pas besoin de rajouter des milliers de gags, de se mettre à distance au énième degré pour défendre un texte délicieusement mineur de Théophile Gautier.

Là où d'autres metteurs en scène auraient cherché à aller vers le tout burlesque, les anachronismes à la Monty Python, Penchenat s'en tient à la trame du texte, le suit à la lettre et mène le récit à grande vitesse.

Pour l'aider, l'un des acteurs, Paul Marchadier, a posé dans le coin droit de la scène le texte sur un lutrin pour jouer les narrateurs. Au besoin, il reprend ses partenaires sur une mauvaise prononciation ibérique, bruite les faux combats en entrechoquant couteaux et fourchettes, joue seul tous les gardes qui passent derrière les fenêtres ou les portes...

Dans un beau décor elliptique de Jean-Baptiste Rony, des costumes de Dominique Rocher qui correspondent parfaitement à l'idée que l'on se fait d'une Espagne fantaisiste de l'époque de Philippe II, les comédiens font partager leur joie de jouer aux spectateurs qui sauront, quatre-vingt minutes après cette incursion à la Cour d'Espagne, les en remercier en applaudissements fort nourris.

Car ce spectacle est un régal, pas le régal creux de la formule passe-partout, mais celui du gourmand qui ne laisse rien dans son assiette. Dans "Regardez, mais ne touchez pas !", tout est bon, tout est délectable.

Ceux qui ne connaissent pas le théâtre y trouveront de quoi avoir envie d'y retourner, ceux qui en sont friands seront épatés par le résultat obtenu et devraient garder longtemps le souvenir de ces trois journées qui compteront tant dans la vie de Dona Beatrix d'Astorga et de Don Gaspar, les excellents Flore Gandiol et Alexis Perret.

Ils auront aussi une pensée pour Don Melchior de Bovadilla, plus matamore que matamore, interprété avec un gros appétit par Damien Roussineau, et pour son oncle, le hiératique comte de San Lucar, joué avec une vraie fausse sévérité par Samuel Bonnafil, qui porte finement la fraise.

Une réussite totale. Un spectacle immanquable, donc.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=