Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Godspeed You! Black Emperor
'Allelujah ! Don't bend ! Ascend !  (Constellation Records)  octobre 2012

Pour moi, Godspeed You! Black Emperor sera toujours la bande originale de : cet automne-hiver-là, interminables d'obscurités, d'errance triste ; un parking le printemps suivant, où dormir, harassé avant l'épreuve ; des kilomètres de route avalés, seul éveillé au volant, sous la pluie torrentielle balayée mollement par les essuies-glaces épuisés ; la solitude de mes sommets montagneux ; une friche industrielle, un millier de kilomètres ailleurs, dans la solitude de la fin du monde...

Où est-elle passée, cette vieille voiture rouge ? Où sont-ils, ces prénoms des temps passés ? Comme avalés dans un blizzard nord-américain. Révolus. Godspeed !

Dix années de hiatus, comme la page d'une vie détournée, courue hors de la course qu'on lui avait prévue – pour le bien, forcément pour le bien, les pages sont faites pour cela, les phrases ne se suivent pas. Jamais.

Et pourtant, les Montréalais reviennent. Simplement, en concert, puis sur disque. Pas une ride n'a été prise. Leur musique sent l'érable, comme on dirait qu'elle sent la poudre – ou le sapin. Colère du temps, avec toujours ces mêmes refus sans concession.

On aurait pu avoir toutes les craintes, celle du déclin, celle des recettes, celle des redites, celle du prête-nom, celle de la vacuité, de la maladresse, de la trahison, même. Et les autres.

Et pourtant : ces dix années ont passé, mais il n'y a rien d'autre à en dire. C'est un fait, calendaire. Mais elles n'ont rien avalé, rien changé pour le groupe. Aujourd'hui, comme hier. Très exactement, comme hier.

Deux drones et deux longues pièces instrumentales, mises en disque de Gamelan et Albanian, titres issus du répertoire scénique de Godspeed era Yanqui U.XO. De fait, on croirait s'y entendre, très exactement. Dix années ont-elles passé ? 'Allelujah ! Don't bend ! Ascend ! réussit l'impossible résurrection à l'identique. Le professeur Frankenstein avait fait bien pire, d'entre les morts.

Un faussaire pourrait aisément entretenir la légende de l'outtake frelaté, d'ailleurs. L'EP complémentaire, les inédits tirés du chapeau. Pourtant non, la créature Black Emperor est bien vivante.

S'il fallait songer à d'autres qu'à eux-mêmes, on évoquerait le Boléro de Maurice Ravel, Spacemen 3, Mogwai. Ce ne serait que des mots. La grande densité du disque ne serait pas que des mots. Métal fondu, brûlant, hurlant comme il se déchire. Godspeed déflagre, s'emporte, tempêtant. La cendre a remplacé la neige dans les tournoiements de la tempête, la colère la mélancolie – bien avant, déjà, d'ailleurs, que ces dix années aient eu passé.

Et dans dix ans ? Où ? Seront-ils encore ? Et moi ? Quels vestiges d'aujourd'hui auront été perdus, demain ? Quelles fins, pour quel monde à venir ? Où sera cette voiture blanche, où seront ces visages-prénoms familiers ?

Le temps. La peur, la mort, l'oubli ? Certainement pas. Ne pas plier. Ne pas plier. Ne pas plier. Ainsi soit-il.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Godspeed You! Black Emperor en concert à Cabaret Sauvage (11 mai 2003)
Godspeed You! Black Emperor en concert à Cabaret Sauvage (13 mai 2003)
Godspeed You! Black Emperor en concert au Grand Mix (10 mai 2003)
Godspeed You! Black Emperor en concert à La Condition Publique (samedi 3 novembre 2012)
Godspeed You! Black Emperor en concert à La Condition Publique (samedi 3 novembre 2012) - 2ème
Godspeed You! Black Emperor en concert au Festival La Route du Rock #23 (vendredi 16 août 2013)
Godspeed You! Black Emperor en concert à L'Aéronef (jeudi 16 avril 2015 )
Godspeed You! Black Emperor en concert à Condition Publique (dimanche 22 octobre 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Godspeed You! Black Emperor
Godspeed You! Black Emperor sur le site de Constellation Records
Le Facebook de Constellation Records


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=