Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zebra & Bagad Karaez
Zebra & Bagad Karaez  (Zebramix / Avel Ouest / Coop Breizh)  octobre 2012

Il y a quelques temps, le célèbre DJ Zebra faisait parler de lui en ayant proposer sur scène un spectacle pour le moins original mettant en scène un bagad breton complet. Le Bagad Karaez, de Carhaix. Zebra offrait alors un concert vraiment atypique, mêlant des chansons rock à des sons traditionnels bretons. Étrange, certes, mais aussi ludique qu'enthousiasmant, sinon pour les morceaux en eux même au moins pour la performance originale et cette façon rare de rassembler les foules et les publics.

Essentiellement connu pour ses performances de DJ et ses Zebra Mix, ses bootlegs ou encore ses émissions radiophoniques (notamment sur Ouï FM) et un peu moins comme bassiste des Billie Ze Kick et les Gamins en Folie (mais si, souvenez vous "Mangez-moi ! Mangez-moi !"), il se prend au jeu de la composition et délaisse petit à petit ses platines pour le micro et la guitare. L'aventure Bagad se poursuit donc logiquement sur disque avant de reprendre le chemin de la scène, là où le vrai spectacle se déroule avec sa vingtaine de musiciens traditionnels et une puissance sonore pour le moins massive.

Difficile alors de recréer sur disque ce qui était si jubilatoire sur scène. Car quelle que soit votre sensibilité musicale, il était difficile de résister à la puissance dégagée par le groupe en concert. Pourtant, cet album n'est pas dénué d'intérêt. D'abord parce que l'on y entend Cali parler d'orgasme dans le Finistère, ou bien encore Arno faire du... Arno mais aussi parce que Zebra a su, en mêlant compositions plutôt réussies et reprises habiles (comme l'excellent "Right here, Right Now") insuffler de la vie dans tout cela. Binious et autres instruments se font beaucoup plus rock'n'roll que l'on pourrait l'imaginer car si leurs sons sont bien ce à quoi on s'attend, l'utilisation qui en fait est bien loin des clichés que l'on peut avoir sur la Bretagne, d'autant que les percussions et les guitares apportent une puissance de feu supplémentaire.

Résultat : on se prend assez vite au jeu, c'est festif, c'est rock, c'est puissant, les textes sont plutôt amusants et les arrangements remettent la musique traditionnelle au centre de son époque, l'usage qui en est fait allant souvent à contre-courant des idées reçues. Cela sonne certes breton, mais aussi très rock. Une énergie commune au service d'un album joyeux et sans complexe.

Zebra n'a pas grand chose à prouver tant en ce qui concerne son travail que sa culture musicale et il tente ici un exercice qui ferait peur à plus d'un. Bel exercice de style et disque réussi, cet album ne fera pas l'unanimité pour autant et devrait avoir du mal à trouver son public parmi la scène rock indé mais plaira sans doute à qui n'a pas d'a priori et sait se laisser emporter parfois par une musique légère et joyeuse, qui plus est remplie de références et saura faire sans peine la différence entre Zebra et Nolwenn Leroy, rock et variété.

En tout cas du côté de Carhaix, nul doute que les fest-noz ne seront plus jamais pareils. Et en attendant d'aller en Bretagne, n'hésitez pas à aller voir la Bretagne quand elle passera près de chez vous, avec Zebra pour chef d'orchestre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rock N' Soul Radio de Zebra
La chronique de l'album Mambopunk de Zebra
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
La chronique de l'album Plaisirs et Dissidence de Antoine Zebra
Zebra en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Zebra en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 7 août 2010)
Zebra en concert à L'Alhambra (mardi 13 novembre 2012)
Zebra en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)
L'interview de DJ Zebra (7 août 2010)
L'interview de Zebra (lundi 13 avril 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Zebra & Bagad Karaez
Le Facebook de Zebra & Bagad Karaez


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Zebra (13 avril 2015)


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=