Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zebra & Bagad Karaez
Zebra & Bagad Karaez  (Zebramix / Avel Ouest / Coop Breizh)  octobre 2012

Il y a quelques temps, le célèbre DJ Zebra faisait parler de lui en ayant proposer sur scène un spectacle pour le moins original mettant en scène un bagad breton complet. Le Bagad Karaez, de Carhaix. Zebra offrait alors un concert vraiment atypique, mêlant des chansons rock à des sons traditionnels bretons. Étrange, certes, mais aussi ludique qu'enthousiasmant, sinon pour les morceaux en eux même au moins pour la performance originale et cette façon rare de rassembler les foules et les publics.

Essentiellement connu pour ses performances de DJ et ses Zebra Mix, ses bootlegs ou encore ses émissions radiophoniques (notamment sur Ouï FM) et un peu moins comme bassiste des Billie Ze Kick et les Gamins en Folie (mais si, souvenez vous "Mangez-moi ! Mangez-moi !"), il se prend au jeu de la composition et délaisse petit à petit ses platines pour le micro et la guitare. L'aventure Bagad se poursuit donc logiquement sur disque avant de reprendre le chemin de la scène, là où le vrai spectacle se déroule avec sa vingtaine de musiciens traditionnels et une puissance sonore pour le moins massive.

Difficile alors de recréer sur disque ce qui était si jubilatoire sur scène. Car quelle que soit votre sensibilité musicale, il était difficile de résister à la puissance dégagée par le groupe en concert. Pourtant, cet album n'est pas dénué d'intérêt. D'abord parce que l'on y entend Cali parler d'orgasme dans le Finistère, ou bien encore Arno faire du... Arno mais aussi parce que Zebra a su, en mêlant compositions plutôt réussies et reprises habiles (comme l'excellent "Right here, Right Now") insuffler de la vie dans tout cela. Binious et autres instruments se font beaucoup plus rock'n'roll que l'on pourrait l'imaginer car si leurs sons sont bien ce à quoi on s'attend, l'utilisation qui en fait est bien loin des clichés que l'on peut avoir sur la Bretagne, d'autant que les percussions et les guitares apportent une puissance de feu supplémentaire.

Résultat : on se prend assez vite au jeu, c'est festif, c'est rock, c'est puissant, les textes sont plutôt amusants et les arrangements remettent la musique traditionnelle au centre de son époque, l'usage qui en est fait allant souvent à contre-courant des idées reçues. Cela sonne certes breton, mais aussi très rock. Une énergie commune au service d'un album joyeux et sans complexe.

Zebra n'a pas grand chose à prouver tant en ce qui concerne son travail que sa culture musicale et il tente ici un exercice qui ferait peur à plus d'un. Bel exercice de style et disque réussi, cet album ne fera pas l'unanimité pour autant et devrait avoir du mal à trouver son public parmi la scène rock indé mais plaira sans doute à qui n'a pas d'a priori et sait se laisser emporter parfois par une musique légère et joyeuse, qui plus est remplie de références et saura faire sans peine la différence entre Zebra et Nolwenn Leroy, rock et variété.

En tout cas du côté de Carhaix, nul doute que les fest-noz ne seront plus jamais pareils. Et en attendant d'aller en Bretagne, n'hésitez pas à aller voir la Bretagne quand elle passera près de chez vous, avec Zebra pour chef d'orchestre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rock N' Soul Radio de Zebra
Zebra en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Zebra en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 7 août 2010)
Zebra en concert à L'Alhambra (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de DJ Zebra (7 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Zebra & Bagad Karaez
Le Facebook de Zebra & Bagad Karaez


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 avril 2014 : Lundi Férié, Froggy Décalé

C'est presque une tradition maintenant, un lundi férié voit la publication de Froggy's Delight décalée d'une journée, voici donc avec un week-end à rallonge la nouvelle édition de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec de belles choses à lire, voir et entendre. C'est parti !

Sur les platines :

"L'homme du soir" de Hugo
"A French Tribute" autour de Jay Reatard
"Food" de Kelis
"Play EP" de Marian Hill
"Distant lover" de Emmanuelle Seigner
"Dromtorp EP" de Plastic Mermaids
Interview d'Emmanuel Tugny autour de son disque "Les Variétés"
"(Pas) Comme tout le monde" de As de Trèfle
Merzbow et Murmur Metal à l'Aéronef de Lille
Keith Kouna et Lisa Leblanc au Bataclan
Détroit (Bertrand Cantat et Pascal Humbert) en concert au Fil de Saint-Etienne
Michael Wookey et Pauline Dupuy en Froggy's Session
et toujours :
Raymonde Howard en interview, ainsi qu'en concert filmé aux Trois baudets pour la sortie de l'album "Le Lit"
"Allombon" de Dorian Pimpernel
"Look Like You Love It" d'Elliphant
Frànçois & the Atlas Mountains en interview autour de son album "Piano Ombre"
"Port Greene Story" de Géraud Portal
"Des heures à la seconde" de Merzhin
"Where Dull Care is Forgotten" de Tense Men
"The Acid" de The Acid

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Golgota" au Théâtre du Rond-Point
"Casablanca" au Théâtre Dejazet
"Le Misanthrope" à la Comédie Française
"Minuit" au Théâtre des Abbesses
"Riviera" au Théâtre Les Déchargeurs
"Maitre Fendard - On a volé le château de sable" au Théâtre du Petit Hébertot
"Molieratus" au Théâtre Essaion
"Portraits" au Théâtre Le Lucernaire
"Give me a fiction" à La Loge

Expositions avec :

"L'Impressionnisme et les Américains" au Musée des Impressionnismes de Giverny
"Le mythe Cléopâtre" à la Pinacothèque de Paris
"Le Musée imaginaire d'Henri Langlois" à la Cinémathèque Française

Lecture avec :

"Le stratagème de la lamproie" de Catherine Fradier
"Elle marchait sur un fil" de Philippe Delerm
"Emma B. Libertine" de Gustave Flaubert et Lucie Clarence
"Le saut du requin" de Romain Monnery
"Santé, le grand fiasco" de Véronique Vasseur et Clémence Thévenot

Cinéma avec :

la sélection de la semaine :
"Noor" de Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti
"Girafada" de Rani Massalha
à l'affiche :
"Les Trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing
"Métabolisme (ou Quand le soir tombe sur Bucarest)" de Corneliu Porumboiu
"Computer Chess" de Andrew Bujalski
"La Crème de la Crème" de Kim Chapiron
"Pelo malo" de Mariana Rondón
"Nebraska" de Alexander Payne
"Eastern Boys" de Robin Campillo
"El Impenetrable" de Daniele Incalcaterra et Fausta Quattrini
"Dors... mon lapin" de Jean-Pierre Mocky
"Valse pour Monica" de Per Fly

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=