Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zebra & Bagad Karaez
Zebra & Bagad Karaez  (Zebramix / Avel Ouest / Coop Breizh)  octobre 2012

Il y a quelques temps, le célèbre DJ Zebra faisait parler de lui en ayant proposer sur scène un spectacle pour le moins original mettant en scène un bagad breton complet. Le Bagad Karaez, de Carhaix. Zebra offrait alors un concert vraiment atypique, mêlant des chansons rock à des sons traditionnels bretons. Étrange, certes, mais aussi ludique qu'enthousiasmant, sinon pour les morceaux en eux même au moins pour la performance originale et cette façon rare de rassembler les foules et les publics.

Essentiellement connu pour ses performances de DJ et ses Zebra Mix, ses bootlegs ou encore ses émissions radiophoniques (notamment sur Ouï FM) et un peu moins comme bassiste des Billie Ze Kick et les Gamins en Folie (mais si, souvenez vous "Mangez-moi ! Mangez-moi !"), il se prend au jeu de la composition et délaisse petit à petit ses platines pour le micro et la guitare. L'aventure Bagad se poursuit donc logiquement sur disque avant de reprendre le chemin de la scène, là où le vrai spectacle se déroule avec sa vingtaine de musiciens traditionnels et une puissance sonore pour le moins massive.

Difficile alors de recréer sur disque ce qui était si jubilatoire sur scène. Car quelle que soit votre sensibilité musicale, il était difficile de résister à la puissance dégagée par le groupe en concert. Pourtant, cet album n'est pas dénué d'intérêt. D'abord parce que l'on y entend Cali parler d'orgasme dans le Finistère, ou bien encore Arno faire du... Arno mais aussi parce que Zebra a su, en mêlant compositions plutôt réussies et reprises habiles (comme l'excellent "Right here, Right Now") insuffler de la vie dans tout cela. Binious et autres instruments se font beaucoup plus rock'n'roll que l'on pourrait l'imaginer car si leurs sons sont bien ce à quoi on s'attend, l'utilisation qui en fait est bien loin des clichés que l'on peut avoir sur la Bretagne, d'autant que les percussions et les guitares apportent une puissance de feu supplémentaire.

Résultat : on se prend assez vite au jeu, c'est festif, c'est rock, c'est puissant, les textes sont plutôt amusants et les arrangements remettent la musique traditionnelle au centre de son époque, l'usage qui en est fait allant souvent à contre-courant des idées reçues. Cela sonne certes breton, mais aussi très rock. Une énergie commune au service d'un album joyeux et sans complexe.

Zebra n'a pas grand chose à prouver tant en ce qui concerne son travail que sa culture musicale et il tente ici un exercice qui ferait peur à plus d'un. Bel exercice de style et disque réussi, cet album ne fera pas l'unanimité pour autant et devrait avoir du mal à trouver son public parmi la scène rock indé mais plaira sans doute à qui n'a pas d'a priori et sait se laisser emporter parfois par une musique légère et joyeuse, qui plus est remplie de références et saura faire sans peine la différence entre Zebra et Nolwenn Leroy, rock et variété.

En tout cas du côté de Carhaix, nul doute que les fest-noz ne seront plus jamais pareils. Et en attendant d'aller en Bretagne, n'hésitez pas à aller voir la Bretagne quand elle passera près de chez vous, avec Zebra pour chef d'orchestre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rock N' Soul Radio de Zebra
Zebra en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Zebra en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 7 août 2010)
Zebra en concert à L'Alhambra (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de DJ Zebra (7 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Zebra & Bagad Karaez
Le Facebook de Zebra & Bagad Karaez


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 28 septembre 2014 : Un beau dimanche

Vous rentrez d'un pique-nique ou du festival Kisquorama ? Vous avez passé l'après midi au cinéma ou au théâtre ? Vous rentrez les bras chargés de vieilleries dénichées dans un des derniers vide-greniers qui foisonnent dans nos villes avant l'hiver ? Quoi qu'il en soit voici pour finir votre dimanche et bien démarrer la semaine notre nouvelle sélection culturelle. C'est parti !

Sur les platines :

"Songs of popular appeal" de 49 Swimming Pools
"Deltas" de Chapelier Fou
"The water between us" de Oddfellow's Casino
"Indian summer EP" de Marlene
"Days of being wild" de Matt Kivel
Présentation du festival MaMa
et toujours :
"Dude incredible" de Shellac
"Peut-être un jour" de Matthieu Malon
"Composite" de Monogrenade
"Careers" de Beverly
"Wine dark sea" de Jolie Holland
"The golden echo" de Kimbra
"Wonder where we land" de SBTRKT
"Before and after" de Simon Dalmais

Au théâtre :

les nouveautés de la rentrée :
"Tartuffe" à la Comédie Française
"Les Egarés du Chaco" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Canti d'amor" au Théâtre Athénée-Louis Jouver
"Ceux de 14" au Théâtre Les Déchargeurs
"Crue et nue" au Théâtre Essaion
"Une histoire de clés" au Théâtre Le Lucernaire
"La femme qui frappe" au Théâtre Essaion
"On ne badine pas avec l'amour" au Théâtre Le Lucernaire
"Le bavard" au Théâtre Le Lucernaire
"Cabaret Barbara" au Studio-Théâtre de la Comédie Française
et les reprises à ne pas rater :
"Les Aventuriers de la Cité Z" au Théâtre des Mathurins
"Je buterai bien ma mère un dimanche" au Théâtre L'Archipel
"Teresina" au Théâtre Le Funambule-Montmartre

Expositions :

"Niki de Saint Phalle " au Grand Palais

Lecture avec :

"White trash "de John King

Cinéma avec :

la sélection de la semaine :
"L'Apôtre" de Cheyenne Carron
"Still the Water" de Naomi Kawase
"Les Ames noires" de Francesco Munzi
"Refroidis" de Hans Petter Moland
"Saint Laurent" de Bertrand Bonello
"Sin City - J'ai tué pour elle" de Frank Miller et Robert Rodriguez
à l'affiche, entre autres, :
"Léviathan" de Andreï Zviaguintsev
"Flore" de Jean-Albert Lièvre
"Brèves de comptoir" de Jean-Michel Ribes
"Shirley - Visions of reality" de Gustav Deutsch
"Un homme très recherché" de Anton Corbijn
"Pride" de Matthew Warchus
"Mange tes morts" de Jean-Charles Hue
"Les recettes du bonheur" de Lasse Hallström
"Gemma Bovery" de Anne Fontaine
"Mademoiselle Julie" de Liv Ulmann
"On a grevé" de Denis Gheerbrant
"L'institutrice" de Nadav Lapid

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=