Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zebra & Bagad Karaez
Zebra & Bagad Karaez  (Zebramix / Avel Ouest / Coop Breizh)  octobre 2012

Il y a quelques temps, le célèbre DJ Zebra faisait parler de lui en ayant proposer sur scène un spectacle pour le moins original mettant en scène un bagad breton complet. Le Bagad Karaez, de Carhaix. Zebra offrait alors un concert vraiment atypique, mêlant des chansons rock à des sons traditionnels bretons. Étrange, certes, mais aussi ludique qu'enthousiasmant, sinon pour les morceaux en eux même au moins pour la performance originale et cette façon rare de rassembler les foules et les publics.

Essentiellement connu pour ses performances de DJ et ses Zebra Mix, ses bootlegs ou encore ses émissions radiophoniques (notamment sur Ouï FM) et un peu moins comme bassiste des Billie Ze Kick et les Gamins en Folie (mais si, souvenez vous "Mangez-moi ! Mangez-moi !"), il se prend au jeu de la composition et délaisse petit à petit ses platines pour le micro et la guitare. L'aventure Bagad se poursuit donc logiquement sur disque avant de reprendre le chemin de la scène, là où le vrai spectacle se déroule avec sa vingtaine de musiciens traditionnels et une puissance sonore pour le moins massive.

Difficile alors de recréer sur disque ce qui était si jubilatoire sur scène. Car quelle que soit votre sensibilité musicale, il était difficile de résister à la puissance dégagée par le groupe en concert. Pourtant, cet album n'est pas dénué d'intérêt. D'abord parce que l'on y entend Cali parler d'orgasme dans le Finistère, ou bien encore Arno faire du... Arno mais aussi parce que Zebra a su, en mêlant compositions plutôt réussies et reprises habiles (comme l'excellent "Right here, Right Now") insuffler de la vie dans tout cela. Binious et autres instruments se font beaucoup plus rock'n'roll que l'on pourrait l'imaginer car si leurs sons sont bien ce à quoi on s'attend, l'utilisation qui en fait est bien loin des clichés que l'on peut avoir sur la Bretagne, d'autant que les percussions et les guitares apportent une puissance de feu supplémentaire.

Résultat : on se prend assez vite au jeu, c'est festif, c'est rock, c'est puissant, les textes sont plutôt amusants et les arrangements remettent la musique traditionnelle au centre de son époque, l'usage qui en est fait allant souvent à contre-courant des idées reçues. Cela sonne certes breton, mais aussi très rock. Une énergie commune au service d'un album joyeux et sans complexe.

Zebra n'a pas grand chose à prouver tant en ce qui concerne son travail que sa culture musicale et il tente ici un exercice qui ferait peur à plus d'un. Bel exercice de style et disque réussi, cet album ne fera pas l'unanimité pour autant et devrait avoir du mal à trouver son public parmi la scène rock indé mais plaira sans doute à qui n'a pas d'a priori et sait se laisser emporter parfois par une musique légère et joyeuse, qui plus est remplie de références et saura faire sans peine la différence entre Zebra et Nolwenn Leroy, rock et variété.

En tout cas du côté de Carhaix, nul doute que les fest-noz ne seront plus jamais pareils. Et en attendant d'aller en Bretagne, n'hésitez pas à aller voir la Bretagne quand elle passera près de chez vous, avec Zebra pour chef d'orchestre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rock N' Soul Radio de Zebra
Zebra en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Zebra en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 7 août 2010)
Zebra en concert à L'Alhambra (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de DJ Zebra (7 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Zebra & Bagad Karaez
Le Facebook de Zebra & Bagad Karaez


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 août 2014 : Fin de saison

C'est déjà un peu la fin de l'été avec les derniers festivals et le début de la traditionnelle ronde des sorties en tout genre (musique, littérature, théâtre, cinéma). Mais d'ici là, il y a toujours largement de quoi se mettre entre les oreilles et plein les yeux avec notre sélection hebdomadaire que voici :

Sur les platines :

"Tied to the star" de J Mascis
"Arc iris" de Arc Iris
"Songs of gold & shadow" de Cléo T.
"Seer" de Golden Retriever
"The words I sing" de Tales & Remedies
"Deep fantasy" de White Lung
vendredi au festival Rock en Seine avec Crystal Fighters, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Mac DeMarco, Arctic Monkeys, Trentemoller
samedi au festival Rock en Seine avec Thee Oh Sees, Cheveu, Lucius, Emilie Simon, Portishead, The Prodigy
et les mixes de Flavien et de Tombé pour la Musique
et toujours :
"Opulence EP" de Brooke Candy
"D'une nuit à l'autre" de Cloé du trèfle
"LP1" de FKA Twigs
Interview de Lucius autour de leur album "Wildwoman"
"Ryonen (with so percussion)" de Man Forever
"Places to haunt" de Pale Seas
"Brightly painted one" de Tiny Ruins

Au théâtre :

les divertissements de l'été :
"Les Fiancés de Loches" au Théâtre Le Lucernaire

"Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable" au Théâtre Le Lucernaire
"Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles" au Théâtre Le Lucernaire
"Les nombrils" au Théâtre Michel
"Début de fin de soirée" à la Comédie Caumartin
"Karine Dubernet - #N'importe quoi" à la Comédie de Paris
"Au secours, je l'aime !" à la Comédie de Paris
"Sébastien Castro vous présente ses condoléances" à la Comédie de Paris
"Le Cabaret des Frangines" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Week-end en ascenseur" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Restez connecté, je suis en ligne !" au Théâtre des Blancs-Manteaux
"Mars et Vénus - La guerre des sexes!" au Théâtre des Blancs-Manteaux

Cinéma avec :

la sélection de la semaine :
"Enemy" de Denis Villeneuve
"Siddarth" de Richie Mehta
"The Salvation" de Kristian Levring
"Des lendemains qui chantent" de Nicolas Castro
"Boyhood" de Richard Linklater
"Detective Dee II - La Légende du Dragon des mers" de Tsui Hark
"The Double" de Richard Ayoade
"Reaching for the moon" de Bruno Baretto
à l'affiche :
"Trap Street" de Vivian Qu
"Ana Arabia" de Amos Gitaï
"Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan
"Black Coal" de Yi'nan Diao
"Le procès de Vivian Amsellem" de Shlomi et Ronit Elkabetz
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval
"Le Grand homme" de Sarah Leonor
"Le rôle de ma vie" de Zach Braff
"L'homme qu'on aimait trop" de André Téchiné
"Jersey Boys" de Clint Eatswood
"J'arrête quand je veux" de Sydney Sibilia
"Moonwalk One" de Theo Kamecke
"La Preuve" de Amor Hakkar
"Maestro" de Léa Fazer
"Loup-Garou" de Stéphane Lévy
"Palma Real Hotel" de Aaron Fernandez
"Ping Pong Summer" de Michael Tully
"Coldwater" de Vincent Grashaw
"Palerme" de Emma Dante

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=