Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peggy Pickit voit la face de Dieu
La Loge  (Paris)  novembre 2012

Comédie dramatique de Roland Schimmelpfennig, mise en scène de Vincent Collet, avec Enora Boëlle, Samir El Karoui, Fanny Fezans et Laurent Micheli.

Avec cette comédie dramatique au titre intrigant, "Peggy Pickit voit la face de Dieu" de Roland Schimmelpfennig, la Compagnie Joli Collectif réussit un véritable tour de force.

Et celui-ci tient tant au travail de dramaturgie et de direction d'acteur du metteur en scène Vincent Collet qu'à la rigueur de jeu des comédiens qui concourent à un spectacle particulièrement réussi.

En effet, l'auteur allemand livre une partition dramatique techniquement ardue à porter sur scène puisque, bien qu'inscrite dans la linéarité, elle crée une pluralité concomittante d'espaces-temps génératrice d'arythmies, avec des retours sur des passés de différents niveaux, et repose sur une écriture circulaire complexifiée par une rythmique polyphonique qui ressortit du chant en canon.

Ce chant polyphonique pour quatuor en déréliction commence comme une légère comédie de moeurs par une situation banale du quotidien, un dîner entre amis, deux couples unis par une amitié estudiantine, qui se retrouvent après plusieurs années d'éloignement géographique sur fond de crise de la quarantaine et au travers du prisme particulier qu'est la mauvaise conscience occidentale des générations post-coloniales face au bourbier tant économique que politique, qui ravive de surcroît les rivalités ethniques, dans lequel s'enfonce notamment les pays du continent africain.

Leur éloignement correspond à des choix de vie différents, davantage même, diamétralement opposés, qui, rétrospectivement, les rendent tous aussi anxieux qu'insatisfaits.

Pour l'un, qui a choisi la quiétude bourgeoise avec ses signes extérieurs de réussite sociale et de bonheur, maison, voiture, enfant surdoué, est taraudé par le rêve inassouvi de l'aventure et la perte de l'idéalisme de la jeunesse.

Pour l'autre, l'engagement professionnel de longue durée dans le cadre d'une mission médicale humanitaire en Afrique s'achève par un départ précipité qui laissent ces médecins, pétris de bons sentiments, usés, malades, sans travail et sans projet d'avenir, interloqués par l'ingratitude de ceux auxquels ils se sont dévoués.

La situation implosive déraille très vite à coups d'opposition implicite et de petits règlements de comptes larvés entre amis jusqu'au KO final : match nul, pas de gagnant, que des vaincus.

Dans un décor simple de salon-terrasse, le huis-clos est parfaitement mené par les quatre comédiens qui jonglent avec brio entre les dialogues et les apartés et incarnent avec finesse la psychologie de chacun des personnages.

Le couple invité est interprété par Samir El Karoui et Fanny Fezans, lui en douleur introvertie, elle toute en émotion à fleur de peau et de coeur, et le couple d'hôtes par Enora Boëlle, parfaite dans le refoulement qui vire à l'hystérie, et Laurent Micheli dans la fausse indifférence.

Du bel ouvrage.

 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=