Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce J'ai 20 ans, qu'est-ce qui m'attend ?
Théâtre Ouvert  (Paris)  novembre 2012

Montage de textes contemporains conçu par Cécile Backès et Maxime Le Gall, mis en scène par Cécile Backès, avec Nathan Gabily, Pauline Jambet, Maxime Le Gall, Juliette Peytavin, Issam Rachyq-Ahrad et Noémie Rosenblatt.

Même si son titre fleure le théâtre documentaire à visée pseudo-didactique, souvent indigent, qui inonde les scènes et sert de support aux actions pédagogiques en milieu scolaire, la proposition de Cécile Backès et Maxime Le Gall est une belle réussite dans la mesure où existe une transposition dramaturgique dans des micro-fictions écrites pour la scène.

En effet, présenté comme une "tentative de regard pluriel sur la jeunesse française d'aujourd'hui", "J'ai 20 ans, qu'est-ce qui m'attend ?" se compose de textes écrits par des romanciers qui s'essaient à l'écriture théâtrale autour de deux thématiques imposées, celle de l'habitat et de l'entrée dans le monde du travail, à partir du matériau du réel constitué d'entretiens et de témoignages recueillis in vivo sur le terrain.

Et il bénéficie des talents de metteur en scène de Cécile Backès qui signe un vrai spectacle à la scénographie astucieuse dispensé par un sextet de jeunes comédiens épatants.

Alors qu'est-ce qui attend le spectateur ?

Quatre pièces courtes, des comédies dont l'humour constitue le dénominateur commun, scandées par des intermèdes composés des aphorismes et réflexions plus ou moins pertinentes et impertinentes d'Aurélie Filipetti qui feuillette le petit livre rose bonbon des croyances de jeunesse ("le mouvement politique de vieux c'est un parti", "être parents c'est être réactionnaires : il faut laisser la révolution aux jeunes").

Deux auteurs ont été sensibles aux principes de vie de la jeune génération. Arnaud Cathrine épingle sa propension au psychodrame permanent par le biais de l'examen de passage imposé au nouveau co-locataire potentiel qui provoque la fuite du récipiendaire sensé interprété par Issam Rachyq-Ahrad ("Toutes les filles s'appellent Léa").

Avec "A la rue", Maylis de Kerangal illustre le règne de la débrouille et de la "combinazione" qui va jusqu'à "l'arnaque" et la falsification de documents que découvre un jeune couple de candides - parfaitement campés par Noémie Rosenblatt et Nathan Gabily - en quête de logement n'en pouvant plus de vivre à deux dans 21m².

Joy Sorman signe "J'ai 20 ans and what's the fucking hell", le monologue punchy et jubilatoire d'une jeune fille en apprentissage qui a choisi d'être mécano dans un garage qui offre une partition de choix à Pauline Jambet qui y est excellente.

Enfin, sans doute la pièce la plus roborative est celle de François Bégaudeau sur la dérive du stage comme tremplin pour un premier emploi dévoyé par les entreprises qui abusent des stages non rémunérés pour ne pas embaucher de salariés.

"On stage" donne lieu, entre des stagiaires apathiques et résignés, à des échanges loufoques tendant vers l'absurde, registre qui sied bien à Maxime Le Gall et Juliette Peytavin, autour d'une fontaine à eau et de sa problématique eau tempérée-eau fraîche et le credo et du "Ca fait une expérience".

Et le tout est mis en images et en musique par Cécile Backès, qui dirige avec une belle efficacité chorale sa petite troupe dans une judicieuse scénographie de mur-écran et de mur-portes propice à de bienvenus ballets graphiques.

 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=