Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melody's Echo Chamber
Melody's Echo Chamber  (Domino)  novembre 2012

Une rencontre, comme une nouvelle naissance. Ou comment une collaboration peut amener à une véritable éclosion. La chrysalide transformée en papillon, c’est Melody Prochet, déjà remarquée avec un premier disque Hunt The Sleeper sorti sous le nom de My Bee’s Garden en 2010. Tout y était presque déjà, en gestation en quelque sorte. Ce mélange de retro-pop, de rêverie atmosphérique et ce petit quelque chose faisant penser à Broadcast.

Il aura donc fallu une rupture amoureuse et la rencontre avec Kevin Parker de Tame Impala pour que Mélody déploie enfin ses ailes. La musique de Prochet est passée d’abord par les mains expertes, agissant comme un révélateur, de Parker chez lui à Perth avant que la jeune française ne termine le travail près d’une autre plage, à Cavalière chez ses grands-parents. Une histoire d’eau ou de côte sans fin peut-être.

Avec Kevin Parker, la musique un poil trop propre et léchée de Mélody Prochet gagne en épaisseur, en diversité mais surtout en audace. L’empreinte du chanteur de Tame Impala est partout, dans chaque  réverbération et effervescence psychédélique. Un psychédélisme qui s’accommode parfaitement avec les mélodies très sixties et le timbre de voix sucré de Prochet. Surtout la chanteuse, et c’est là toute la réussite du disque, réussit à capter, grâce à de véritables qualités dans le songwriting l’essence d’une dream pop onirique, et tutoie avec délicatesse l’electronica, le shoegaze ou le space-rock.

Et pour être franc, tout cela pourrait être presque vain s’il n’y avait ses harmonies finement ouvragées et ses mélodies cristallines, dignes héritières de Lush ou Stereolab pour survoler le tout. Pour finir, on a envie de lui dire aussi à Mélody que parfois nous aussi on a mal et que ça pique, et que ses bisous magiques nous font beaucoup de bien !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Melody's Echo Chamber
Le Facebook de Melody's Echo Chamber


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=