Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Abrégé hédoniste
Michel Onfray  (Collection Librio)  octobre 2012

La meilleure façon d'entrer dans la pensée d'un auteur est-elle d'en lire un abrégé ? Pour 3 euros, on peut s'offrir une dose de Michel Onfray ; l'Abrégé hédoniste paru le 17 Octobre dans la collection Librio est en fait une reprise du Manifeste hédoniste paru en 2011. De fait, c'est bien à un manifeste que l'on a affaire, plus qu'à une réelle définition de l'hédonisme ou à un panorama historique du concept – choses que le lecteur retrouvera dans d'autres ouvrages de Michel Onfray ou dans les enregistrements de sa Contre-histoire de la philosophie.

Ce petit livre-ci est sec, nerveux voire énervé, et laisse au final l'impression d'être beaucoup plus "contre" que "pour". Cela tient pour partie au format très resserré ; n'ayant pas l'espace d'approfondir vraiment son réquisitoire contre ses ennemis préférés (Freud, les écologistes, les religions, tous ceux qui dans le monde actuel et passé auraient pu tomber sous les coups de marteau du Nietzsche de la Généalogie de la Morale), il utilise un style qui rappelle un peu, par l'usage de formules-choc et de véhémentes épithètes, la prose des syndicats en période de négociation des grilles salariales. Plus on entre dans le livre, et plus on croule sous les "-ismes" et les "-iques". Il y a peut-être là de quoi fouetter les sangs de ses fans les plus ardents, ou donner à certains l'envie de réagir (un réveil de la pensée somnolente est toujours bienvenu). Ceux en revanche qui avaient apprécié L'Art de jouir par exemple (ouvrage également consacré à l'hédonisme) regretteront une écriture qui, pour vanter une philosophie du jouir et du faire-jouir, chante bien peu.

Sur le fond, Michel Onfray aborde méthodiquement six volets sur lesquels la philosophie hédoniste a une orientation à proposer : psychologie, éthique, esthétique, érotique, bioéthique et politique. Selon lui, ces domaines de la pensée ont été occupés sans partage par Platon et la théologie, au prix de la mise sous silence d'une certaine pensée matérialiste et athéiste, y compris aujourd'hui encore dans notre Université soi-disant laïque.

Du point de vue psychologique et éthique, il oppose aux exigences toxiques d'une morale impraticable génératrice de culpabilité, une règle du jeu immanente n'acceptant d'autre impératif catégorique que celui du principe de plaisir et de l'évitement de la souffrance pour soi et l'autre. Sur le plan esthétique, il dénonce l'intellectualisme élitiste post-duchampien, et propose à l'art, désormais en deuil du Beau, de viser le sublime. Son érotique – "supplément d'âme" pour la sexualité – s'oppose aussi bien au schéma chrétien qu'à l'ennui pornographique. En matière de bioéthique, il considère que tout ce qui peut augmenter la jubilation à être est légitime, et défend la technophilie face au principe de précaution.

Enfin, sur le plan politique, il appelle à remettre au goût du jour la formule libertaire de Proudhon, et à une action révolutionnaire modeste mais immédiate, à l'échelle de chacun et de ses interactions. "En politique, dit-il, l'hédonisme se résume à la vieille proposition utilitariste des Lumières : il faut vouloir le plus grand bonheur du plus grand nombre". Chaque chapitre porte son lot de dénonciations et d'adversaires identifiés ; en face, des pistes sont ébauchées. Charge au lecteur d'approfondir le sujet pour comprendre comment peut trouver à s'appliquer dans les faits cette philosophie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Une histoire de France - Tome 1 - La dalle rouge"
La chronique de "Rendre la raison populaire"
La chronique de "La construction du surhomme : contre-histoire de la philosophie"
La chronique de "Apostille au Crépuscule : pour une psychanalyse non freudienne"
La chronique de "Le crépuscule d'une idole : l'affabulation freudienne"
La chronique de "L'art de jouir"

En savoir plus :
Le site officiel de Michel Onfray


Anaïs Bon         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=