Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Héritage
Hiam Abbass  décembre 2012

Réalisé par Hiam Abbas. France/Israel. Documentaire. 1h28. (Sortie 12 décembre 2012). Avec Hafsia Herzi, Hiam Abbass, Yussef Abu Warda, Tom Payne et Ashraf Barhoum.

Dans la courte histoire du cinéma palestinien, on a principalement vu des films traitant frontalement ou symboliquement de l’occupation israélienne et de ses conséquences sur la population.

Pour son premier long-métrage, Hiam Abbass innove en proposant une "saga palestinienne" qui n’a rien à envier au cinéma international.

De cette grande comédienne, qu’on a pu applaudir récemment sur les planches en France ("Phèdre les oiseaux"), on aurait pu logiquement attendre un cinéma plus "art et essai", moins narratif, moins descriptif, moins psychologique.

Mais, au moment même où la Palestine devient un "presque État" à l’ONU, elle a une la bonne idée de faire un film à destination du plus grand nombre, un film qui montre qu’une riche famille palestinienne a les mêmes problèmes et les mêmes ambitions qu’une riche famille américaine, française ou israélienne. Bref que les Palestiniens ont droit à une fiction comme les autres, une fiction destinée à eux-mêmes comme aux autres et pas simplement à un cinéma didactique exposant la situation géopolitique d’un peuple en quête de reconnaissance.

Filmant un village magnifique, perdu dans la montagne, et dont la quiétude est seulement perturbée de temps à autre par des avions israéliens la survolant, voire la bombardant, elle tisse une histoire où chaque personnage est emblématique sans être totalement schématique.

Le patriarche palestinien, qui est entre la vie et la mort, n’a guère de chance avec ses descendants : l’un collabore avec les Israéliens, l’autre est un homme d’affaires incapable, le troisième ne peut enfanter. Quant à la dernière-née, c’est une jeune femme libre, une artiste qui vit, pour ne rien arranger, avec un Anglais…

Si l’on osait, on pourrait ranger le film de Hiam Abbass dans la mouvance d’un cinéma influencé par Claude Sautet. On y retrouvera en effet un entrelacs d’histoires et de personnages, le tout se cristallisant dans un mariage propice aux tensions et aux tentations. On y découvrira une pléiade d’acteurs excellents, avec à leur tête Hafzia Herzi, qui prend ici magistralement son envol international.

On prendra plaisir à découvrir les failles et les turpitudes de tous ces Palestiniens, preuve s’il en est que l’on vit, que l’on se déchire, que l’on espère sur cette terre en éternelle fusion.

"Héritage" de Hiam Abbass explique très bien et sans fausses notes idéologiques que les Palestiniens constituent un peuple. En leur faisant vivre une histoire qu’on pourrait vivre partout ailleurs, elle les inscrit vraiment dans l’Histoire.

Le premier" vrai" film s’appelait "Naissance d’une Nation" Griffith y contait l’éveil chaotique des Etats-Unis. Avec "Héritage", Hiam Abbass raconte à sa façon celui de la Palestine.

Au-delà de ses réelles qualités, c’est un film qui ne peut donc que faire date.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=