Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une petite douleur
Théâtre des Abbesses  (Paris)  décembre 2012

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Marie-Louise Bischofberger, avec Marie Vialle, Louis-Do de Lencquesaing et Christian Leborgne.

Dernièrement, certains metteurs en scène ont oublié qu’une des influences majeures d’Harold Pinter était le théâtre de Samuel Beckett. Une des grandes qualités de "Une petite douleur", montée modestement et minutieusement par Marie-Louise Bischofberger, est de ne pas l’avoir oublié.

Il est vrai qu’il eût été difficile de trouver une logique au personnage du "Grand marchand d’allumettes", de cacher que son irruption dans le cottage cossu d’un couple anglais d’âge moyen pouvait avoir une explication qui se tienne.

Ici, tout part d’un thé pris dans le jardin perturbé par une guêpe qui va connaître un sort qui révoltera autant les amis des animaux que les amateurs de marmelade.

Tout n’est que calme et ennui, même si le mari, saisi parfois d’une petite douleur "lumineuse", ne manque pas de moquer sa femme qui pense - ô crime de lèse intellectuel ! - que les hyménoptères mordent et que son époux écrit un essai sur le Congo Belge. Mais il y a hors champ et hors jardin, à quelques mètres de ce cottage paisible, un homme étrange qui vend des allumettes sur un chemin où ne passe personne…

Curieux sujet pour une des premières pièces d’un jeune auteur de 28 ans, mais qu’on peut lire comme un chaînon nécessaire pour élaborer seulement quelques mois ou années plus tard les chefs-d’œuvre qui feront sa réputation, comme "Le Gardien".

Choix majeur, Marie-Louise Bischofberger a décidé que le couple Marie Vialle-Louis-Do de Lencquesaing n’avait pas de distance avec la situation étrange qu’ils créent en laissant entrer dans leur intérieur cosy le géant aux boîtes d’allumettes. À la fois pataud et inquiétant dans son mutisme, seulement interrompu par quelque chose qui ressemble à des rires, il est campé magistralement par Christian Le Borgne.

Mais ses deux mètres dix volumineux occupent intensément les lieux et impliquent qu’il soit une réalité et non, comme on aurait pu l’imaginer, une illusion, un fantasme récurrent pour un couple qui a besoin de se créer une présence irréelle pour éviter leurs rituelles conversations sur les clématites ou les volubilis.

C’est donc en proposant un vaudeville minimaliste, joué sur un ton plaisant et enjoué par un couple d’acteurs convaincants, que Marie-Louise Bischofberger tente de résoudre la plupart des mystères qui traversent un texte trop concis pour tout révéler.

Sans doute qu’à force de jouer "Une petite douleur" les protagonistes exploreront de nouvelles pistes. Reste qu’en l’état, cette pièce d’un Pinter encore en devenir a l’avantage d’être à la fois distrayante et ouverte vers un indéfinissable ailleurs théâtral.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=