Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Cri de l'Ange
C.E. Lawrence  (MA Editions)  août 2012

Pendant les fêtes de fin d’année, profitons de la prolongation inespérée offerte par nos amis Mayas pour revenir sur Le Cri de l’Ange, thriller sorti cet été dans la collection Pôle Noir de MA Editions.

Un scénario taillé à la serpette (lorgnant fortement sur la sixième saison de la série Dexter), des personnages hauts en couleurs mais pleins de failles, des flics lourdauds et mal élevés, une mère castratrice et dévote… de la ficelle tellement grosse qu’on flirte avec la corde à nœuds ! Disons-le tout de suite, rien de bien nouveau sous la noirceur de ce polar, destiné principalement aux amateurs du genre…

Le pitch : Lee Campbell, psychologue devenu consultant auprès de la police New-Yorkaise, est appelé pour travailler sur l’assassinat sauvage d’une jeune étudiante dans une chapelle du Bronx. Celui-ci, épaulé par son ancien professeur et mentor, est rapidement convaincu d’être sur la piste d’un tueur en série guidé par un fanatisme religieux. Son enquête va vite le confronter à son propre passé et à la disparition inexpliquée de sa sœur plusieurs années auparavant, l’ayant laissé sur le carreau, déprimé et à la limite de l’internement. La frontière semble bien mince entre le fragile profiler et le meurtrier psychopathe…

On frôle la caricature et l’intrigue est assez convenue mais reconnaissons à C.E. Lawrence un certain talent pour maintenir le lecteur en haleine jusqu’au bout ou presque (parce que la fin est quand même sacrément tordue !). Quelques passages semblent sortis de nulle part (si bien que j’ai dû relire plusieurs chapitres en me demandant si un plaisantin n’avait pas déplacé mon marque page !) : l’Amérique traumatisée post 11 Septembre débarque ainsi de manière surprenante pour finir par servir de cadre à l’histoire, à tel point que le livre finit par faire un peu office de thérapie de groupe. On passera également sur l’histoire sentimentale improbable de notre héros torturé, conclue à la vitesse de l’éclair (un vrai tombeur ce Lee !).

A condition de faire abstraction des clichés (et de quelques invraisemblances assez sidérantes notamment sur les rebondissements finaux), le bouquin se dévore sans mal et promet un bon moment de détente aux passionnés de séries policières Américaines. Espérons juste que le personnage principal prendra davantage d’épaisseur dans les prochains volumes, puisque quatre titres sont d'ores et déjà programmés.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le collectionneur de chair" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de C.E. Lawrence
Le Facebook de C.E. Lawrence


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=