Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tom Violence - The Married Monk - Ghinzu
Le Normandy  (Saint Lô)  3 novembre 2004

Superbe affiche en ce vendredi froid et sombre de novembre dans la charmante petite ville de Saint Lô. Ecran Sonique, les organisateurs de l'évenement sont bien connus dans la région et ont le chic pour faire venir des groupes de qualité dans cette grande salle du chef lieu de la Manche.

Les premiers à mettre le pied sur la scène sont des locaux, Tom Violence.

Avec un tel nom, on ne peut que se douter des références et attendre une forte inspiration "Sonic Youthienne".

Pas de doute elle y est : on retrouve les larsen, les tortures des guitares et le jeu de batterie tellement représentatif de Steve Shelley.

Mais il y a autre chose ; là où certains groupes se contentent de copier, Tom Violence rajoute d'autres inspirations, plus proches du post rock, plus instrumentales. Il n'y a pas forcément beaucoup de chant mais il est judicieux et il ne déborde jamais sur la musique.

Sur l'un des morceau, une chanteuse apparaîtra même sur la scène pour un seul titre avant de redonner le micro aux autres membres.

C'est original et c'est plutôt excellent.

Pour succèder à ces 4 jeunes rockers, on retrouve une nouvelle fois la pop unique des Married Monk.

Un concert classique de la tournée avec les mêmes tubes, les mêmes magnifiques reprises et toujours ce mélange entre un rock plutôt nerveux et des mélodies pop imparables.

Le tout agrémenté des solos de saxophone du 4ème larron.

Rien à redire, c'est toujours aussi carré. Juste un tout petit peu froid ; il faut dire qu'une partie du public n'était pas spécialement interessée par la musique et attendait probablement la tête d'affiche (ou la prochaine tournée de bières) avec une bruyante impatience.

Juste le temps de régler les instruments et ils débarquent selon leur rituel bien rodé.

Les 5 membres de Ghinzu sont coiffés d'improbables perruques frisées, façon blaxploitation.

Le chanteur s'assied derrière son clavier et le morceau commence tout doucement.

Et quel morceau ! Il ne s'agit pas moins du fabuleux "Blow" qui ouvre egalement leur album. 9 minutes de pur plaisir. Pendant le titre, les perruques volent, les esprits s'échauffent et le groupe offre toute sa puissance au public du Normandy.

Le reste du concert sera de la même veine.

Les musiciens échangent leurs instruments : le bassiste s'empare de la guitare avant de goûter à la batterie tandis que le chanteur quitte sa chaise pour faire une danse de Saint-Guy au rythme du rock.

Etonnant spectacle plein de vigueur et d'originalité. John terminera même debout sur son synthé pour la dernière chanson "Mine" avant de revenir pour un simple rappel (sans Purple Rain malheureusement).

Belle soirée variée avec trois styles différents mais complémentaires. Je ne peux toutefois pas m'empecher de parier que l'année prochaine, Ghinzu sera l'attraction de tous les festivals de l'été et qu'on les retrouvera surement à côté des têtes d'affiche de la Route du Rock. Ils le méritent.


Crédits photos : Fred

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Harmonika de Tom Violence
La chronique de l'album eponyme de Tom Violence
Tom Violence en concert au Festival Les Trans 2005 (Jeudi)
La chronique de l'album The Belgian Kick de The Married Monk
La chronique de l'album Headgearalienpoo de The Married Monk
Married Monk en concert au Festival La Clef des Chants 2004 (samedi)
Married Monk en concert au Grand Logis (21 octobre 2004)
L'interview de The Married Monk (5 novembre 2004)
La chronique de l'album Blow de Ghinzu
La chronique de l'album Electronic jacuzzi de Ghinzu
La chronique de l'album Mirror Mirror de Ghinzu
Ghinzu en concert à La Boule Noire (13 septembre 2004)
Ghinzu en concert à l'Elysée Montmartre (1er février 2005)
Ghinzu en concert à l'Antipode (1er avril 2005)
Ghinzu en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
Ghinzu en concert à l'Olympia (13 juin 2005)
Ghinzu en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
Ghinzu en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Ghinzu en concert au Fil (8 avril 2009)
Ghinzu en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Ghinzu en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Ghinzu en concert au Festival Art Rock 2010
Ghinzu en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Ghinzu en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Dimanche 28 août
L'interview de Ghinzu (24 mars 2009)

En savoir plus :

Site officiel de The Married Monk
Site officiel d'Ecran Sonique
Site officiel de Ghinzu
Site officiel de Tom Violence

Plus de photos sur : www.tasteofindie.com


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. innoubliale nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=