Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cabadzi
Digère et recrache  (Le Cirque Absent)  février 2012

Beurk, c’est un peu dégueu ça : Digère et recrache. Mon chat a tendance à user de ces pratiques (notamment sur ma descente de lit entre 2 et 3 heures du matin) et c’est méga beurk…

Bon. Ici c’est le Veto des Cabadzi : deux paires de jeunes Nantais. Découverte du printemps de Bourges 2010, qui "boîtent à rythme" ou "cordevocalisent" les arrangements. Il n’y a que les oreilles pointues qui reconnaîtront les beatbox dans les sons, je m’arrête à la contemplation de la prouesse.

Entre slam, hip-hop et electro, les Cabadzi usent des consonnes linguistiques pour servir leurs thèmes. "J’aime pas Noël". Quoi ? Qui n’aime pas Noël ? A part les grincheux ? Ah si, les cyniques aussi qui en ont marre du tonton qui ne jure que par Johnny, les calèches qui bouchonnent dans les rues, la charité Chanel de Bernadette, les psaumes, le foie gras. Ils dénoncent les bougres acariâtres incapables de s’émerveiller sur le vrai.

Parce qu’au fond, ils n’ont pas décroché le prix de Bourges dans une boîte de Bonux les quatre joueurs, ils dénoncent ce qui a fait la gloire de l’après-guerre, de ce qui a emballé l’économie mondiale jusqu’à l’apoplexie : la consommation, poussée par la publicité qui remplace être par paraître, vivre par posséder… qui a presque réussi à nous faire croire que l’argent faisait le bonheur puisque que détenir signifie cool, beau, mieux, chouette, sympa… Mais le monde s’essouffle, la Terre appelle à l’aide, les moutons s’insurgent, une poignée prend l’étendard et secoue les tympans : Cabadzi en est. "Lâchons-les lâchons-tout fuyons soyons fous" ("Lâchons-les").

Oui, c’est la crise, pour certains, une énième publicité pour pousser à l’ultime achat compulsif, pour d’autres, les conséquences de funambules assoiffés : la mouise ("Trader"). Parce qu’il faudrait bien remettre les choses en place et enfin identifier la bêtise qui fait de ton corps une galerie marchande, alors qu’un petit bout qui grave Papa sur l’arbre au fond du jardin c’est tellement plus beau que toutes ces conneries mercantiles ("Avant eux").

Mis à part ces dénonciations, ces points sur les i et barres sur les t, le groupe lie à la perfection les saccades : "Tu me tues si je te dis tout" ("Cruel(le)"), "Le temps passe, efface les pourquoi ci les pourquoi ça" ("Le temps passe"), avec les graves salves des violoncelles, ambiance noire et tendue. Sans vulgarité, sans démagogie, la plume militante, lucide et poétique de Cabadzi dit les choses comme elles sont, point final.

Que ça vous choque, vous interpelle, vous interroge, vous conforte, vous militantise ou autre, Lulu, Vikto, Camille et Jo ne vous laisseront certainement pas indifférent. A suivre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Des angles et des épines de Cabadzi
La chronique de l'album Cabadzi x Blier de Cabadzi


En savoir plus :
Le site officiel de Cabadzi
Le Soundcloud de Cabadzi
Le Myspace de Cabadzi
Le Facebook de Cabadzi


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 7 mars 2021 : Mars et ca repart... peut être

Pas de nouvelles très réjouissantes du côté de la culture en ce mois de mars, veille de printemps. Rien sur les salles de spectacles, les musées et les cinémas de rares évocations de la réouverture des restaurants à midi "quand on pourra". Bref, pas de quoi se réjouir. Voici en tout cas notre sélection culturelle pour tenir le coup en attendant.
on commence par le replay de la MAG #22

Du côté de la musique :

"Collapsed in Sunbeams" de Arlo Parks
"Ma folie" de Bast Ferry
"Paradise" de Da Capo
"It's OK" de Fantomes
"L'effet waouh des zones côtières" de Institut
"Something joyful" de Jonathan Orland Quartet
"Haydn : Stabat mater, Symphonies N° 84 & 86" de Le Concert de la Loge & Julien Chauvin
"No black violins" le mix 15 de Listen In Bed à écouter à volonté
"Liberté" de Sego Len
"Où tout a commencé" de Tristesse Club
et toujours :
"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones

Au théâtre dans son salon :

"Le Gros, la Vache et le Mainate" de Pierre Guillois
"Intrigue et Amour" de Yves Beaunesne
"13 à table" de Marc-Gilbert Sauvageon
"Thé à la menthe ou t'es citron" de Patrick Haudecoeur
"J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne" de Jean-Luc Lagarce
"Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars ?" de Carole Thibaut
"Eric-Antoine Montreux tout !" au Festival de Montreux

Expositions :

en virtuel :
"Vasarely - Le partage des formes" au Centre Pompidou
"Picasso poète" au Musée national Picasso
"Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie
"Comme un parfum d'aventure" au Mac Lyon
"Omar Ba - Anomalies" à la Galerie Templon
"Les aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe

Cinéma :

at home :
"Exotica" d'Atom Egoyan
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Biens Aimés" de Christophe Honoré
"Dans les champs de bataille" de Danielle Arbid
"Eastern Plays de Kamen Kalev
"Mon frère s'appelle Robert et c'est un idiot" de Philip Gröning

Lecture avec :

"Que ma mort soit une fête" de Cristian Alarcon
"Normal people" de Sally Rooney
"Middlewest" de Skottie Young & Jorge Corona
"L'hôtel de verre" de Emily St.John Mandel
"De Staline à Hitler" de Robert Coulondre
et toujours :
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=