Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fat Supper
Fat Supper  (Les Disques Normal)  janvier 2013

N'ayons pas la fine bouche, à une époque où la scène lilloise ne pense qu'à vendre son cul au plus offrant, et à se regarder dans le miroir, ce disque rassure, fait du bien.

Derrière ce nom adéquat (qui envoie le bois au sens propre et figuré) se cachent Léo Prud'Homme, shouter de feu à l'haleine de verre (Red), André Rubeillon, stoner aux riffs stoniens (Moon Palace) et Pierre Marolleau, lourde machine à battre (Fordamage).

Avant d'atteindre le sommet de la pyramide sonique, le power trio était déjà responsable du grand From Speaking Parts To Blazing Rows, ode folk aux arrangements impeccables sous le nom Léo(88Man) avec des influences lorgnant du côté de Bill Callahan, Tom Waits et autre Lambchop. Néanmoins, la configuration sur scène a toujours été dépouillée et primitive, autant en solo qu'en groupe.

Ce qui devait arriver, arriva alors, et c'est en redécouvrant certains disques de Pil, de Pavement ou de Neu ! que le groupe se remet à composer en décidant de prendre une nouvelle tournure, et donc, de donner au rock'n'roll ses lettres de noblesses, tout en gravant profondément, les noms de la pathétique concurrence locale, dans le marbre. Ce disque, à la confluence du blues et du math rock, est incroyablement puissant, si bien qu'il a la prétention d'aller faire un tour du côté du Beck-Ola pour lui soumettre un énorme fuck en pleine tronche. La bête est enregistrée live dans une ferme en Bretagne.

La voix caverneuse, toute droite sortie des tripes du coyote est l'oeil du cyclone, Léo Prud'Homme y gerbe littéralement sa cave grâce à des paroles intelligentes pleines d'ironie non feinte ("Step Back"). Pendant ce temps, Dudy Ruby est plus aventureux que jamais, le solo de "Stuck In A Flat" avec ses fausses allures de bossa nova est un must. Pierre Marrolleau est loin d'être en reste, et s'affirme comme étant mi-humain/mi-batterie, lui qui, arrivé sur le tard, a tant apporté avec son groove quasi progressif, et déclenche des cataclysmes bruitistes sur une fin de morceau comme "Every Nobody", sans pour autant oublier son incomparable finesse au vestiaire, tant la rythmique est impeccable sur le magique "Twisted".

Fat Supper s'inscrit alors dans une lignée d'artistes français prônant la révolution musicale underground à l'instar de Arlt, The Enchanted Wood, Angil, La Terre Tremble !!! ou encore Pneu et bénéficie d'un répertoire riche mêlant avec brio différent styles (Heavy / Psyché / Folk) pourtant difficiles, qu'il est impossible de résumer en dehors de ces cinq lettres : C.U.L.T.E.

On ne peut alors dire que ce groupe soit un bon groupe car la majorité des bons groupes n'ont pas composé des perles aussi exceptionnelles que "Knowledge And Feeling" ou encore "Basement" (qui est d'ailleurs une version heavy du même "Basement" disponible sur Million Silly Answer, premier chef-d'oeuvre de Léo(88man) sorti chez Ohayo Records) ou ce putain de "Twisted" (mon petit doigt me dit que Jack White en pleure de jalousie)... s'il ne fallait citer qu'elles. Non, Fat Supper n'est pas un bon groupe car ce groupe défiera le temps et le considérer comme simplement bon serait une insulte à la musique elle-même !

En prime, pour les cancres du fond qui n'auraient toujours pas suivi l'affaire, deux clips sont déjà disponibles : le premier, "Gravity None" par Coxypy et le second, "Step Back", plus récent, par le génial Guillaume Deraedt (à qui l'on doit l'incroyable dernier clip de Jullian Angel, "Saved By The Monster"), qui mélange des images des dessins animés Cobra et Tom Sawyer de manière parfaitement ludique.

Ce premier effort, sous ce nouveau nom, est d'ores et déjà un évènement marquant de cette année. Si le rock est une religion, voilà enfin son ultime croisade.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fat Supper en concert à L'Aéronef (mercredi 14 mai 2014)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Fat Supper
Le Facebook de Fat Supper


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=