Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Notre espion en Amérique
Arnaud Delalande  (Editions Grasset)  février 2013

"Notre espion en Amérique" de Arnaud Delalande constitue le parfait viatique pour les lecteurs qui affectionnent les livres volumineux propices à la lecture en transports en commun et surtout, les romans d'aventure sur fond historique.

Et plus précisément un roman dans des genres aujourd'hui peu usités, celui de cape et d'épée et celui de l'épopée militaire, placé sous le signe de l'action, de l'aventure et de l'espionnage.

400 pages garnd format pour raconter ce que l'auteur présente comme la véritable histoire de la naissance des Etats-Unis et une nouvelle aventure de Viravolta.

Et qui mieux que l'auteur peut écrire le pitch de son roman ? Ce qu'il fait au demeurant dans le prologue : "Ceci est l'histoire d'un espion du roi de France, Viravolta, jeté avec La Fayette et les siens dans la tourmente de la guerre d'indépendance, aux côtés des Américains, à l'heure d'une révolution qui allait changer le monde. Ceci est l'histoire de la naissance d'une nation. Ceci est l'histoire de la conquête de la liberté".

Parmi les grandes figures historiques, George Washington et La Fayette aux côtés desquels sévit Viravolta sans lequel tout capoterait.

Viravolta, héros récurrent de Arnaud Delalande, c'est Pietro Viravolta de Lansalt dit l'Orchidée Noire, "une légende parmi les secrets européens", espion de la République de Venise puis des rois de France, "un héros, un mythe", "l'une des plus fines lames du Vieux Continent, le sauveur du doge et des institutions de Venise, le protecteur attitré de Marie-Antoinette".

Ce beau quadra est aussi le James Bond du 18ème siècle, il a d'ailleurs son mister Q en la personne du préposé aux inventions de la Maison du Roi. Mais contrairement à l'éternel séducteur célibataire de Ian Fleming, il est marié et pas avec n'importe qui : une superbe italienne nommée Anna Santamaria qui va également officier comme espionne sous le nom de... l'Orchidée blanche, bien évidemment, avec qui il a eu un fils Cosimo qui les rejoindra pour lutter à leurs côtés.

Du côté des méchants Britanniques, ce sont les suppots de Lord Stormont, diplomate et génie du renseignement qui se fait appeler Shakespeare ("Cela vous élèvera l'âme et et m'ouvrira les portes de l'éternité"), soient quatre pieds nickelés qui ont pour nom de code Roméo, le valet de trèfle, Juliet, la dame de coeur, Hamlet, le roi de carreau et Macbeth l'as de pique.

Au menu : complot au palais de Versailles, coups de Jarnac, description hugolienne des célèbres batailles, chevauchées dans les grandes plaines étasuniennes, romance conjugale et happy end.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 juillet 2014 : un festival de festivals

Les festivals continuent sur Froggy's Delight avec en préparation les comptes rendus de FnacLive, Les Vieilles Charrues et bientôt la Route du Rock ou encore le Cabaret Vert. En attendant, voici notre nouvelle sélection hebdomadaire à lire tranquillement en sirotant une boisson fraîche.

Sur les platines :

Interview de Alban Coutoux et François Fleuret de la Route du Rock pour nous parler de leur festival. Route Du Rock où nous serons et dont voici un aperçu ici
"Island interval" de Death Vessels
"In Roses" de Gem Club
"Young & sick" de Young & Sick
Première journée aux Vieilles Charrues avec Shantel & Bucovina Club Orkestar, Vanessa Paradis, Hollysiz, Skip the Use, Black Keys, Fauve et Indochine, le vendredi et le samedi en attendant la suite la semaine prochaine
et toujours :
"Burn your fire for no witness" de Angel Olsen
"Split EP" Black Pus with Oozing Wound
"Familiars" de The Antlers
Festival de Beauregard :
le vendredi avec MmMmM, Cats on Trees, The Dillinger Escape Plan, Midlake, London Grammar, Blondie, IAM, Shaka Ponk, Kavinsky et Disclosure
le samedi avec Samba de la Muerte, Be Quiet, Zone Libre Extended, We Have Band, Foster The People, Angus & Julia Stone, Vanessa Pararis, Paul Weller, Portishead, Fauve, Gessaffelstein
le dimanche avec Bess, Portier Dean, Seasick Steve, Yodelice, Agnel Obel, Breton, Damon Albarn, John Butler Trio, Pixies
Festival des Eurockéennes :
le vendredi avec The Fat White Family, Reignwolf, Findlay, Pixies, Metronomy, Stromae, Détroit
le samedi avec Jagwar Ma, Gaëtan Roussel, Little Dragon, Franz Ferdinand, Parow Stelar, Shaka Ponk
le dimanche avec Dakhabrakha, Biffy Clyro, Volbeat, Foster the People, Robert Plant & the Sensational Space Shifters
M.I.A. au Zénith
et un peu de jazz avec une session live de Xavier Cobo Quartet

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Tout sur les femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Courrier du coeur" au Théâtre Essaion
"Le Cabaret des Frangines" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La mate" à la Maison des Métallos
en direct du Festival Teatro a Corte à Turin :
"In Piccolo" au Château d'Aglié
"Push" au Château d'Aglié
"PicNik/Object III" au Château d'Aglié
"Cooperatzia - La Maison" au Château de Venaria Reale
"This is the title" au Teatro Astra
"Viaggiare Torino - Lyon A/R"
"Leave.Two.House" au Palazzo Reale
"Again" au Teatro Astra
"The pianist" et "Moving Stationery" au Teatro Astra

Expositions :

"Bruxelles, une capitale impressionniste" au Musée des Impressionnismes de Giverny
dernière ligne droite pour :
"Les Gobelins au Siècle des Lumières" à la Galerie des Gobelins
"Le musée imaginaire de Henri Langlois" à la Cinémathèque Française
"Bois sacré" au Musée du Quai Branly

Lecture avec :

"Le testament de Nobel" de Liza Marklund

Cinéma avec :

la sélection de la semaine :
"Maestro" au Léa Fazer
"Loup-Garou" de Stéphane Lévy
"Pama Real Hotel" de Aaron Fernandez
à l'affiche :
"Ping Pong Summer" de Michael Tully
"Coldwater" de Vincent Grashaw
"Palerme" de Emma Dante
"Jimmy's Hall" de Ken Loach
"Coldwater" de Vincent Grashaw
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"Le coeur battant" de Robert Minervini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=