Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Notre espion en Amérique
Arnaud Delalande  (Editions Grasset)  février 2013

"Notre espion en Amérique" de Arnaud Delalande constitue le parfait viatique pour les lecteurs qui affectionnent les livres volumineux propices à la lecture en transports en commun et surtout, les romans d'aventure sur fond historique.

Et plus précisément un roman dans des genres aujourd'hui peu usités, celui de cape et d'épée et celui de l'épopée militaire, placé sous le signe de l'action, de l'aventure et de l'espionnage.

400 pages garnd format pour raconter ce que l'auteur présente comme la véritable histoire de la naissance des Etats-Unis et une nouvelle aventure de Viravolta.

Et qui mieux que l'auteur peut écrire le pitch de son roman ? Ce qu'il fait au demeurant dans le prologue : "Ceci est l'histoire d'un espion du roi de France, Viravolta, jeté avec La Fayette et les siens dans la tourmente de la guerre d'indépendance, aux côtés des Américains, à l'heure d'une révolution qui allait changer le monde. Ceci est l'histoire de la naissance d'une nation. Ceci est l'histoire de la conquête de la liberté".

Parmi les grandes figures historiques, George Washington et La Fayette aux côtés desquels sévit Viravolta sans lequel tout capoterait.

Viravolta, héros récurrent de Arnaud Delalande, c'est Pietro Viravolta de Lansalt dit l'Orchidée Noire, "une légende parmi les secrets européens", espion de la République de Venise puis des rois de France, "un héros, un mythe", "l'une des plus fines lames du Vieux Continent, le sauveur du doge et des institutions de Venise, le protecteur attitré de Marie-Antoinette".

Ce beau quadra est aussi le James Bond du 18ème siècle, il a d'ailleurs son mister Q en la personne du préposé aux inventions de la Maison du Roi. Mais contrairement à l'éternel séducteur célibataire de Ian Fleming, il est marié et pas avec n'importe qui : une superbe italienne nommée Anna Santamaria qui va également officier comme espionne sous le nom de... l'Orchidée blanche, bien évidemment, avec qui il a eu un fils Cosimo qui les rejoindra pour lutter à leurs côtés.

Du côté des méchants Britanniques, ce sont les suppots de Lord Stormont, diplomate et génie du renseignement qui se fait appeler Shakespeare ("Cela vous élèvera l'âme et et m'ouvrira les portes de l'éternité"), soient quatre pieds nickelés qui ont pour nom de code Roméo, le valet de trèfle, Juliet, la dame de coeur, Hamlet, le roi de carreau et Macbeth l'as de pique.

Au menu : complot au palais de Versailles, coups de Jarnac, description hugolienne des célèbres batailles, chevauchées dans les grandes plaines étasuniennes, romance conjugale et happy end.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=