Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ça coule de source
Jean-Pierre Fleury  (Editions Marivole)  octobre 2012

Il est mon partisan CNPT préféré, un sacré bourlingueur en salopette en caoutchouc verdâtre, un pêcheur et un amoureux de la nature sans limite… Faune et flore président les méandres de son cœur, son imagination et sa plume. C’est du Loir-et-Cher propice aux réflexions aquatiques (et à ses moustiques assoiffés de l’été) que Jean-Pierre Fleury revient avec une histoire d’eau : Ça coule de source.

"Des villes d’eau, des châteaux d’eau, des histoires d’O, des eaux de toilettes et l’eau des toilettes, des eaux usées, des eaux douces pour s’y baigner, des eaux-de vie pour s’y noyer et de l’eau lourde pour faire la guerre, l’argent liquide pour la financer et l’eau de Lourdes pour huiler les miracles."

Le message (et pas des moindres) de ce livre est de rappeler à tous que ce qui semble couler de source ne l’est pas forcément. Ce que nous pensons acquis ne l’est pas vraiment. Mathématiquement, la Terre a été "livrée" avec une quantité finie d’eau. Le cycle naturel de l’eau évapore les océans, les cumule dans les nimbus, moléculise les atomes qui retombent sous forme de pluie, bue par les sapins (et les autres), infiltrée dans la terre où elle rejoint les sources, qui rejaillissent, qui coulent dans les fleuves, rivières ruisseaux, rus et compagnie, se jettent dans les mers et océans et tout et tout…

Oui mais l’homme, cette arrogante erreur de la nature a bien compris que maîtriser les 1% de ressources en eau potable lui donnerait l’ascendant sur ses pairs. Ce qu’il fit. Gaspillant, polluant, gâchant, souillant, dépensant… Ah le con !

Jean-Pierre Fleury raconte Basile et Augustin, et leur maître à penser Anselme. Ce dernier sensibilise les enfants aux mystères de ce précieux liquide. Liquide qui nous compose, liquide qui nous nourrit, liquide à qui on doit beaucoup, pour ne pas dire tout. Parce que sans eau, pas de vie. Et puis l’eau, on ne sait pas la fabriquer.

Et c’est là qu’interviennent les scientifiques, les purs et durs, les mêmes qui ont bravé l’église pour dire que la Terre est ronde… Parce que si, on sait fabriquer de l’eau… Et oui, en respirant ! Concrètement, ceux qui dessinent encore dans la buée (et qui en fabriquent en soufflant sur les carreaux) comprendront… Oui d’accord, mais de là à en produire en quantité industrielle il y a quelques années de recherches et de prototypes de bouches géantes qui souffleraient sur des vitres d’autant plus géantes, et de ruissellements dans des bassins très très géants, et d’un entonnoir tout mini dans un petit coin pour récupérer la précieuse denrée.

Avec l’humour et la plume légère, Jean-Pierre Fleury tient en haleine du début à la fin. Et pourtant, ce n’était pas gagné, un roman d’un amoureux du terroir parlant de l’eau. Et un bon gros coup de gueule, parce que c’est vrai, on abuse… Carrément.

Je ne dirai pas que ce livre changera fondamentalement mes habitudes, je continuerai de gaspiller des litres dans la cuvette des toilettes, je ne prendrai pas de douche froide (en attendant que l’eau chaude arrive du ballon), et je ne boirai pas l’eau des poissons… Dans mon égoïsme civilisé qui ne possède pas de baignoire, je laverai ma voiture sous la pluie, j’arroserai mes géraniums avec l’eau de la salade, et je récupère l’eau des flaques pour la gamelle du chaton… Pas pour moi (j’aime pas les vers de terre).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Drôles de bêtes" du même auteur


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=