Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chambre 108
Théâtre des Deux Rives  (Charenton-le-Pont)  février 2013

Comédie dramatique de Gérald Aubert, mise en scène de Bruno Bernardin et François Bourcier, avec Isabelle Rougerie, Jean David Stepler et Hervé Masquelier.

"Chambre 108" n'est pas une chambre d'hôtel pour frasque galante et comédie de boulevard avec le fameux trio du vaudeville mais une chambre d'hôpital. Moins drôle bien évidemment.

Encore que, hors de tout pathos naturaliste et toujours sur le fil de la comédie dramatique, Gérald Aubert titille la veine humoristique.

En effet, il signe une comédie épatante, spirituelle et presque philosophique comme une ode à la vie, et cependant empreinte de réalisme, qui aborde les sujets les plus redoutables, la solitude, la maladie, la vieillesse et la mort, avec beaucoup de justesse, de sensibilité et d'humour, l'humour noir rivalisant avec l'humour allénien, dans laquelle les personnages naviguent à vue entre autodérision et désenchantement.

Une comédie avec une vraie intrigue théâtrale qui repose sur la rencontre et la confrontation de deux personnages que tout oppose et qui vont devoir partager le même espace "vital" : un vieux grigou bougon, qui élirait bien domicile à l'hôpital pour échapper à la solitude du retraité d'autant qu'il y a du mouvement avec la succession des voisins de lit, et surtout logorrhéique et un quadra inquiet fauché au bel âge par une suspicion de cancer.

Entre les deux, joignant le geste médical à l'oreille de la confidente, une sympathique infirmière fait à la fois officie d'arbitre et de substitut maternel pour ces hommes fragilisés.

Pas d'esbroufe dans la mise en scène de Bruno Bernardin et François Bourcier mais une direction d'acteur serrée pour éviter tout numéro d'acteur. Et l'interprétation n'appelle donc aucune critique.

Isabelle Rougerie campe parfaitement l'infirmière qui sait dédramatiser sans infantiliser et qui, pleine d'empathie malgré son professionnalisme, y laisse parfois, peut-être même à chaque fois, des plumes.

Le jeu de Jean-David Stepler est également remarquable pour restituer le malaise existentiel qui assaille le malade déstabilisé, quasiment en rupture avec le réel, focalisé sur sa petite personne, obnubilé par un diagnostic pressenti comme grave et pessimiste au point d'avoir choisi pour livre de chevet "Le pavillon des cancéreux" de Alexandre Soljenitsyne.

Quant à Hervé Masquelier, il se taille la part du lion avec une partition ciselée qui cerne de manière éloquente la solitude du retraité qui ne parvient pas à remplir le vide de journées scandée par le rythme des repas devenus son unique plaisir.

Il apporte beaucoup de nuances de jeu au personnage de vieux misanthrope qui, sous couvert d'une sénilité affichée, instrumentalise son entourage, ce qui ne l'empêche pas d'être facétieux et d'agir presque à l'insu de son plein gré de manière compassionnelle.

Un spectacle à voir absolument. Et sa programmation au Théâtre des Deux Rives à Charenton-le-Pont ne constitue pas une excuse absolutoire puisqu'il est desservi par une ligne de métro directe depuis Opéra.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 Avril 2019 :Paques au balcon, la culture dans le salon

Certes il n'y a plus de saison, le climat se réchauffe, les gens se tuent pour des histoires vieilles comme le monde et globalement, tout fout le camp. Ce n'est pas une raison pour se morfondre. Allons de l'avant et régalons nous de musique, cinéma, théâtre, bouquins, expos... Voici notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Jay Jay Johanson autour de son nouvel album "Kings Cross"
"A heartbeat away from the northeast" de Feu Robertson
"The grim reaper" de Harold Martinez
"Suspiros de Espana" de Quatuor Opus 333
"Grieg : Piano, Orchestral & Vocal Works, Chamber Music" par Divers artistes
"Cyclotron #3", tour d'horizon du label Partycul System qui fête ses 20 ans
"Ose Bashung" de Dirty Old Band
"1958" de Blick Bassy
Brune en concert au FGO Barbara
"Outsider" de Chine Laroche
"Dance EP" de Duke of Paris
et toujours :
"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Amour et Psyché" au Théâtre 71 à Malakoff
"La Cagnotte" au Théâtre Le Lucernaire
"Dom Juan" au Théâtre Le Ranelagh
"La démocratie de la peur" au Théâtre Aleph
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"Berlin en Seine" au Théâtre Essaion
"Anatomie de la joie" au Théâtre Essaion
des reprises:
"Une vie de pianiste" au Studio Hébertot
"La Logique des femmes" au Théâtre des Variétés
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Hey ! Modern Art et Pop Culture #4" à la Halle Saint-Pierre
"Chicago Foyer d'Art brut" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Un tramway à Jérusalem" de Amos Gitaï
"Aujourd'hui, rien" de Christophe Pellet
"Disperata" de Edoardo Winspeare
Ciné en bref avec :
"Le Vent de la liberté" de Michael Herbig
"Boy erased" de Joel Edgerton
"Blanche comme Neige" de Anne Fontaine
"Dumbo" de Tim Burton
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Allons nous sortir de l'histoire ?" de Jacques Julliard
"Comment faire mentir les cartes" de Mark Monmonier
"Les âmes englouties" de Susanne Jansson
"Presidio" de Randy Kennedy
"Silens moon" de Pierre Cendors
"Sombre avec moi" de Chris Brookmyre
"Un fruit amer" de Nicolas Koch
"Un siècle américain, tome 3 : Notre âge d'or" de Jane Smiley
et toujours :
"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=