Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zita Swoon Group - Wolves & Moons
L'Aéronef  (Lille)  dimanche 10 février 2013

Des rayons de soleil me parcouraient malgré l’ambiance hivernal. A la sortie du concert de Zita Swoon Group, le froid piquant tentait de me rappeler à la réalité, mais n’arrivait pas à émailler cette douce sensation.

Une chronique qui débute par des états d’âme météorologiques, je l’admets, paraît mal barrée... N’ayez crainte. Juste que les premiers mots, pour écrire au plus près de mes émotions, n’ont qu’une envie : tourner autour des plaisirs solaires. Le concert de Zita Swoon m’a fait parcourir un gradient émotionnel. Son virage "world music" en est une raison, son identité rock conservée et savamment saupoudrée l’est plus que tout.

Zita Swoon Group, c’est d’abord ce groupe anversois, fondé par Stef Kamil Carlens. Chanteur, guitariste, on lui rappelle souvent ces autres racines musicales : dEUS, dont il a été un des piliers fondateurs avec Tom Barman. Mais très vite, il a voulu créer son propre projet au travers de Beatband, puis Moondog Jr. et enfin Zita Swoon. Le groupe s’est frayé un chemin dans le rock alternatif, mêlant les influences, alliant rock, blues, pop, reggae, ska... Zita Swoon me renvoit tout à coup à tous ces groupes de rock belges. Ceux qui ont bercé les auditeurs de Radio 21, ceux qui ont frayé le chemin : Machiavel, Arno, préparant la voie (x) aux Deus, Ozark Henri, Hooverphonics, Venus... Bref, une scène qui mérite d’être connue.

Zita Swoon Group est parfois décrit comme un "patchwork" musical. C’est le résultat d’un assemblage sublime de différentes pièces, sans aucune coutures apparentes. Je le reconnaîtrai entre mille par sa guitare qui souvent miaule, son mélancolique mélodica et sa voix si caractéristique, douce et rocailleuse. Cependant, ses dernières années, ses derniers albums m’avaient déçue. Le groupe frôlait dangereusement le registre de la variété. Zita Swoon était-il face à un écueil d’inspiration ?

Et puis l’album Wait for me, sorti en mars 2012, a été une métamorphose ou en tout cas un voyage vers un ailleurs. A l’origine, une rencontre chanceuse entre Stef Kamil Carlens et Ibrahim Diallo, du centre de musique du monde d’Anvers. L’opportunité était là : découvrir la culture mandingue, voyager au Burkina Faso, au Mali, découvrir d’autres façons de vivre, de faire de la musique. Zita Swoon Group est parti à l’aventure, humble, d’abord pour écouter les histoires, s’imprégner de la vie, de la culture. Sur sa route, il a rencontré deux griots : la chanteuse Awa Démé à la voix rugissante et le mélodieux Mamadou Diabaté Kibié, joueur de balafon. Quelques mois plus tard, des morceaux naissaient, un album prenait chair.

Stef Kamil Carlen décrit cet album comme un métissage, une fusion. Il ne voulait pas réaliser un album avec une touche d’exotisme, un album qui fait semblant. Il voulait trouver le savant mélange : son rock avec la musique solaire de Awa Démé et de Mamadou Diabaté Kibié.

Sur scène, le groupe a changé de configuration. La place des percussions est importante, pour dessiner l’ambiance solaire. Stef Kamil Carlen s’est quant à lui muni d’une guitare dobro. Lorsque le groupe démarre, c’est d’abord sans aucune parole, comme s’il présentait ce nouvel environnement. On y retrouve la musique de Zita Swoon, empreinte de rock, de blues, rappelant les fans aux racines et les nouvelles influences : des rythmes vibrants, dansants, tribaux, pour annoncer la couleur métissée. Deuxième morceau, deuxième chapitre, début d’un carnet de voyage beau et déroutant : la chanteuse Awa Démé monte sur scène. Ensemble, un dialogue polyglotte se tisse, elle, en dialecte dioula, lui en anglais et français. Tous deux savent rugir de leur voix la plus rocailleuse puis adoucir l’ambiance de leur timbre grave.

L’ensemble est harmonieux, intense et optimiste. Pour autant, les paroles sont graves : elles évoquent la vie africaine, l’immigration, les guerres, l’épuisement des ressources, teintées de sagesse à la manière des griots. L’amitié, l’amour et le plaisir de voyager y sont aussi évoqués. La fin du spectacle approche. Emportée par les rythmes, la magie du mélange, Awa Démé danse. La foule subjuguée aussi. L’ensemble séduit. Le spectacle terminé, Zita Swoon Group, rayonnant, a laissé des ondes positives dans la tête et, sur les lèvres, un large sourire.

En première partie, Wolves & Moons était une agréable mise en bouche. Porté par le leader Richard Allen, le groupe franco-anglais vient de sortir un nouvel EP. Les influences folk sont indéniables, dès les premières notes, dès les premiers mots, il me vient des chansons de Fleet Foxes. Les mélodies sont harmonieuses et emportent l’auditeur vers des courbes célestes. Ne vous attendez pas à une musique énervée, le côté loup-garou est un faux-ami. Pour autant, l’ambiance musicale de Wolves & Moons saura ravir les plus férus de tradition folk.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Zita Swoon Group en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Zita Swoon Group en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi

En savoir plus :
Le site officiel de Zita Swoon Group
Le Myspace de Zita Swoon Group
Le Facebook de Zita Swoon Group
Le Bandcamp de Wolves & Moons
Le Facebook de Wolves & Moons

Crédit photos : Olivier Ryckebusch


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=