Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Aline - Marc Desse
Café de la Danse  (Paris)  jeudi 21 février 2013

C'est à Marc Desse et à son groupe que revient l'insigne honneur d'ouvrir pour Aline au Café de la Danse. Or les marseillais, nouvelle coqueluche de la scène française, à la fois branchés et populaires, sont attendus de pied ferme par le public parisien.

Marc Besse, comme Aline, baigne dans les années 80. Pas dans un revival nostalgique, mais par le goût des mélodies efficaces et de l'énergie. Chez Marc Besse, l'influence est plutôt à chercher du côté des Stranglers, avec des synthés période Feline. Man in black, Marc Besse pousse le souci du détail à porter le perfecto.

"Acte manqué", avec sa mélodie accrocheuse rappelle Taxi-Girl dans les arrangements ou les guitares à la "Just like heaven" de Cure. "Vidéo Club" creuse le sillon de la chanson d'amour triste. Le chant de Marc Besse s'identifie rapidement par la voix terminant sur les aiguës en fin de vers. La base rythmique, avec une Eugénie androgyne à la basse, n'est certes pas composée de poètes, mais ils sont là quand il faut. Quant au guitariste, il assure. Marc Besse et ses musiciens ont donc réussi à s'imposer, à faire bouger et à chauffer le public.

C'est, après un court entracte, aux 5 garçons de rentrer sur scène. Le concert commence comme l'album avec une version vitaminées des "Copains", et déjà le public danse, applaudit, crie. En ouverture de "Maudit Garçon", le riff proche de "Dancing with myself" de Billy Idol, fait des merveilles.

Avant "Deux hirondelles", Romain dédit la chanson à ses filles dont il est le "papa ours". Cette dernière remarque lui fera ajouter qu'aucune intervention micro n'est préparée. Pour "Je bois puis je danse", le quintet est rejoint par Serge "The crazy bongo man". Durant le break, la basse de Romain Leiris fait de nouveau hurler le public.

L'accueil du public est exceptionnel. Groupe ancient, solide, qui a roulé sa bosse, sa notoriété auprès du grand public s'est pourtant construite en quelques semaines. La prévente des billets a commencé doucement, avant que les derniers sésames ne s'arrachent en quelques jours. Tout comme cet engouement soudain, les réactions extrêmes du public confronté au tube du groupe étonnent mais ravissent une partie du public composée de vieux briscards des salles de concerts parisiens.

Dans "Obscène", les effets voix à la Smith restent moins maîtrisés que ceux de Morrissey, à la limite parfois du faux. Mais l'énergie de la chanson est excellente. "Je suis fatigué", morceau historique des Young Michelin (le nom précédent du groupe, obligé de le modifier suite à la demande insistante et juridique de la firme auvergnate) connaîtra aussi le même accueil enthousiaste alors qu'il est pourtant moins connu que les autres morceaux du set. Sur "Elle et Moi", le public tape dans les mains. L'ambiance ne retombe à aucun moment.

En rappel, c'est "Tout est dit" de Jean-Louis Murat qui est interprété. La version est fidèle mais le choix surprenant tant l'univers d'Aline et celui du cantalou sont à mille lieux. En ultime rappel, le groupe interprètera une seconde fois "Je bois et puis je danse" devant un public ravi.

Suite à ce Café de la Danse rempli, le tourneur d'Aline a rajouté une seconde date parisienne dans une seconde salle plus grande dans les mois à venir. Devant la réaction du public, mais surtout devant l'énergie proche de celle des buzzcocks que dégage le groupe, on ne doute aucunement que l'ambiance sera de nouveau au rendez-vous.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Aline parmi une sélection de singles (mai 2012)
Aline parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Regarde le ciel de Aline
La chronique de l'album La Vie Électrique de Aline
L'interview de Aline (lundi 15 janvier 2013)
L'interview de Aline (janvier 2014)
L'interview de Aline (mardi 1er septembre 2015 )


En savoir plus :
Le site officiel de Aline
Le Soundcloud de Aline
Le Myspace de Aline
Le Facebook de Aline
Le site officiel de Marc Desse
Le Soundcloud de Marc Desse
Le Facebook de Marc Desse


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Aline (15 janvier 2013)


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=