Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Françoiz Breut - Don Niño
Café de la Danse  (Paris)  lundi 18 février 2013

C'était le 21 octobre 1997 au Café de la Danse. Françoiz Breut clôturait une soirée du label Lithium. C'était son premier concert parisien. Avant elle, deux groupes s'étaient relayés : Mendelson et Bertrand Betsch, pour des concerts minimalistes, guitares/boîte à rythmes. Françoiz Breut avait chanté, très droite derrière son micro, marquant la mesure avec sa main droite, les yeux fermés durant tout le concert. Derrière elle, les musiciens de Dominique A, lui-même à la guitare. Il avait regardé ses chaussures toute la soirée, sans chercher en aucune manière à lui voler la vedette.

Quinze années plus tard, c'est au même endroit qu'elle revient jouer, mais les choses ont bien changé.

En première partie, c'est Don Niño qui ouvre la soirée. Le parisien égrène des mélodies essentiellement tirée de son album In the backyard of tour mind. Son rock doux et psychédélique, en duo ou trio, se montre apaisant. C'est avec une version fidèle, malgré une production de scène un peu anémique, de "A Day In The Life", des Beatles, revisité sur son album de reprises Mentors Menteurs! sorti en 2008, que Don Nino ponctuera une prestation riche et sereine.

Plus à l'aise sur la scène du Café de la Danse qu'aux Trois Baudets il y a quelques mois, Françoiz Breut a d'abord mis en avant les compositions de ses deux derniers albums. "Bruxelles bleuette", "Les jeunes pousses", "La gomme". La paire formée avec Stéphane Daubéry (Mièle) à la guitare fonctionne parfaitement. Leur duo a cappella au milieu de la petite fosse du Café de la Danse en témoigne. Durant tout le concert le public aura été attentif, à la limite du recueillement. Le duo avec Don Niño sur "Porque te vas", succès phénoménal de Jeanette en 1974, tombe par contre un peu à l'eau par manque d'appropriation de ce splendide tube.

A l'inverse, l'exercice de la chanson croisée avec Julia Lanoë de Mansfield Tya est un sans-faute, et un des moments forts de la soirée. Pour commencer "Werewolf", chanson en anglais extraite du dernier album, La chirurgie des sentiments, chacune des deux artistes se tient dans les escaliers, de chaque côté de la petite salle. Après l'introduction a cappella, elles rejoignent la scène. Julia s'amuse à hurler à la lune derrière Françoiz. Le plaisir de partager la scène est palpable et les sourires ne mentent pas. C'est ensuite "Cavaliers", extrait du troisième album du duo féminin nantais, qui sera interprété dans une version plutôt détendue.

Les autres grands moments de la soirée auront été, bien entendu, les visites de Françoiz dans les malles où elle conserve, malgré les déménagements successifs, ses morceaux plus anciens. Attendus par les fans, ces comptines tristes ont mis du baume au coeur de chacun : "Le don d'ubiquité" et "20 à 30000 jours" (dédié à Jeanne Calment) dans la partie principale du spectacle. "Le Nord" et surtout "Km 83" en rappel.

Il était déjà l'heure de quitter une Françoiz Breut qui semble de plus en plus à l'aise sur scène, mais surtout avec le public. La timidité lâche enfin cette artiste précieuse, entière et qui réalise, à son rythme, une magnifique carrière.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A l'aveuglette de Françoiz Breut
La chronique de l'album La chirurgie des sentiments de Françoiz Breut
Françoiz Breut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mercredi)
Françoiz Breut en concert au Nouveau Casino ( 15 mai 2009)
Françoiz Breut en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
La conférence de presse de Françoiz Breut (20 avril 2005)
L'interview de Francoiz Breut (3 janvier 2009)
La chronique de l'album The Keyboard Songs de Don Niño
Don Niño en concert au Point Ephémère (26 janvier 2005)
Don Niño en concert à La Flèche d'Or (6 juillet 2007)
Don Niño en concert à La Maroquinerie (11 septembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Françoiz Breut
Le Bandcamp de Françoiz Breut
Le Myspace de Françoiz Breut
Le Facebook de Françoiz Breut
Le site officiel de Don Niño
Le Bandcamp de Don Niño
Le Myspace de Don Niño
Le Facebook de Don Niño


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=