Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - mardi 19 février
Childhood - Fidlar  (Point Ephémère, Paris)  du 13 au 24 février 2013

Décidemment, l’Agence d’épopées musicales SUPER! fait forte impression : c’est encore dans le cadre d’une date complète que l’on a eu la chance d’assister à une seconde soirée du merveilleux festival Fireworks ce mardi 19 février. Pour l’occasion, le Point Ephémère a attesté du débarquement d’une assistance hétérogène, des frais bambins mécheux aux quinquagénaires encore avides de sensations fortes – nous en reparlerons plus loin. Comme quoi, le rock n’roll fait toujours ses preuves en matière de rassemblement !

Les jeunes londoniens de Childhood ont eu leur part de gâteau quant au succès de cette exquise sauterie ; juvénile, certes, leur musique n’en est pas moins hyperactive, filant un excellent coton jusqu’à risquer LE morceau psychédélique de dix minutes. Cette tentative n’aura pas été sans effet sur l’adoration que j’avais déjà pour eux ; eh oui, ils sont vraiment jeunes, beaux, ils font du rock planant et c’est dans l’ordre des choses que de vivifier les oreilles d’une groupie omnivore.

Plus pulsion garage shoegaze en live que sérénade pop en écoute à la maison, le quatuor fonctionne à merveille, sans pour autant échapper au presque inévitable tandem guitariste soliste et guitariste rythmique, ces deux comparses restant au centre de l’attention. La basse sensass’ swingue et la batterie, en dépit de quelques accidents, dynamise chaque chanson au moyen de nombreuses variations épiques. A ma grande surprise, les tubes "Haltija" et "Blue Velvet" deviennent finalement vite dépassés par l’ensemble de la prestation bercée par une délicieuse esthétique neo seventies : le travail du set est évident, les compositions sont aussi innovantes que recherchées. Ainsi souhaiterons-nous aux très certaines futures stars de la pop britannique une évolution bien méritée !

Si l’Angleterre n’a vraisemblablement pas conquis tous les cœurs, l’Amérique, elle, a su remplacer signe V par moults pogos et prodigieux slams. Ainsi, après avoir savouré sa clope en virevoltant au fond de la salle – à coups de "YEAH" et de "RRROOOCK" – mon voisin, la cinquante et d’une centaine de kilos, a écrasé par son saut dans la foule tous mes préjugés concernant l’engouement des vieux qui continuent d’aller aux concerts ultras vénères. Purée, t’es trop cool, papy !

Originaires de Los Angeles, les quatre grands enfants de Fidlar ont donc délivré leur son punk garage agressif mais festif pour le plus grand plaisir d’un public clairement venu pour se défouler. En conséquence, on aura vu pleuvoir de l’eau, de la bière et de la transpiration à grosses gouttes, et après tout, c’est ça le bon rock – on l’aime pour le meilleur et pour le pire. Si les singles "No Waves" et "No Ass" ne m’avaient guère convaincue, j’ai pris une violente claque ce soir-là. Un seul petit bémol heurte cependant mon humble avis : gare aux effets répétitifs et à la vibe abusée de la dangereuse liaison pop punk.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Fidlar
Fidlar en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi
Fidlar en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Fidlar
Le Bandcamp de Fidlar
Le Myspace de Fidlar
Le Facebook de Fidlar
Le Facebook de Childhood
Le site officiel du Fireworks! Festival
Le Facebook de Fireworks! Festival

Crédit photos : Pierre Stroska (Le site de Pierre)


Marion Ravel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=