Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - mardi 19 février
Childhood - Fidlar  (Point Ephémère, Paris)  du 13 au 24 février 2013

Décidemment, l’Agence d’épopées musicales SUPER! fait forte impression : c’est encore dans le cadre d’une date complète que l’on a eu la chance d’assister à une seconde soirée du merveilleux festival Fireworks ce mardi 19 février. Pour l’occasion, le Point Ephémère a attesté du débarquement d’une assistance hétérogène, des frais bambins mécheux aux quinquagénaires encore avides de sensations fortes – nous en reparlerons plus loin. Comme quoi, le rock n’roll fait toujours ses preuves en matière de rassemblement !

Les jeunes londoniens de Childhood ont eu leur part de gâteau quant au succès de cette exquise sauterie ; juvénile, certes, leur musique n’en est pas moins hyperactive, filant un excellent coton jusqu’à risquer LE morceau psychédélique de dix minutes. Cette tentative n’aura pas été sans effet sur l’adoration que j’avais déjà pour eux ; eh oui, ils sont vraiment jeunes, beaux, ils font du rock planant et c’est dans l’ordre des choses que de vivifier les oreilles d’une groupie omnivore.

Plus pulsion garage shoegaze en live que sérénade pop en écoute à la maison, le quatuor fonctionne à merveille, sans pour autant échapper au presque inévitable tandem guitariste soliste et guitariste rythmique, ces deux comparses restant au centre de l’attention. La basse sensass’ swingue et la batterie, en dépit de quelques accidents, dynamise chaque chanson au moyen de nombreuses variations épiques. A ma grande surprise, les tubes "Haltija" et "Blue Velvet" deviennent finalement vite dépassés par l’ensemble de la prestation bercée par une délicieuse esthétique neo seventies : le travail du set est évident, les compositions sont aussi innovantes que recherchées. Ainsi souhaiterons-nous aux très certaines futures stars de la pop britannique une évolution bien méritée !

Si l’Angleterre n’a vraisemblablement pas conquis tous les cœurs, l’Amérique, elle, a su remplacer signe V par moults pogos et prodigieux slams. Ainsi, après avoir savouré sa clope en virevoltant au fond de la salle – à coups de "YEAH" et de "RRROOOCK" – mon voisin, la cinquante et d’une centaine de kilos, a écrasé par son saut dans la foule tous mes préjugés concernant l’engouement des vieux qui continuent d’aller aux concerts ultras vénères. Purée, t’es trop cool, papy !

Originaires de Los Angeles, les quatre grands enfants de Fidlar ont donc délivré leur son punk garage agressif mais festif pour le plus grand plaisir d’un public clairement venu pour se défouler. En conséquence, on aura vu pleuvoir de l’eau, de la bière et de la transpiration à grosses gouttes, et après tout, c’est ça le bon rock – on l’aime pour le meilleur et pour le pire. Si les singles "No Waves" et "No Ass" ne m’avaient guère convaincue, j’ai pris une violente claque ce soir-là. Un seul petit bémol heurte cependant mon humble avis : gare aux effets répétitifs et à la vibe abusée de la dangereuse liaison pop punk.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Fidlar
Fidlar en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi
Fidlar en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Fidlar
Le Bandcamp de Fidlar
Le Myspace de Fidlar
Le Facebook de Fidlar
Le Facebook de Childhood
Le site officiel du Fireworks! Festival
Le Facebook de Fireworks! Festival

Crédit photos : Pierre Stroska (Le site de Pierre)


Marion Ravel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=