Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - jeudi 14 février
Pegase - Isaac Delusion  (Café de la Danse, Paris)  du 13 au 24 février 2013

A deux pas de chez moi, j’ai découvert le sympathique Café de la Danse, un hangar discret et spacieux où l’on évolue à l’aise dans ses baskets. Ce jeudi 14 février, l’Agence d’épopées musicales SUPER! nous a offert une affiche d’enfer à l’occasion de la seconde date du tout aussi super festival Fireworks!. Autrement dit, tout nous envoyait vers cette joyeuse solution pour une Saint-Valentin en amoureux ou pour une Sans-Valentin entre potes.

Malgré une salle pleine à craquer, conséquence d’une soirée archi complète, j’ai tout de même pu jouer des coudes afin de me frayer un chemin en direction de la scène que baptisait Pegase ce soir-là. Accompagné d’un backing band d’exception, le jeune et talentueux nantais nous en a fait voir de toutes les couleurs : dès la première chanson, on s’immerge dans son univers dreampop aventureux, soit une exploration onirique sur la voûte azurée. Des images pleins les yeux dès qu’on les ferme ; voilà ce que m’évoque la musique à la fois planante, apaisante et puissante du prénommé Raphaël.

En vertu d’un aperçu trop alléchant sur les différentes plateformes accueillant les fragments de l’EP Without Reason, on adorera un set plus que réussi, peut-être même un peu trop propre. Le tube éponyme s’est inscrit comme l’une des meilleures interprétations, que la suite de la performance a révélé tel le point de départ d’une ascension vers les étoiles. Pegase brille de plus belle lorsqu’il délivre sa douce et divine voix – "Dreaming Legend" sonne alors comme une perfection, rehaussé par des chœurs non moins angéliques. Le tonnerre d’applaudissements au moment de se quitter lui a donné raison ; Pegase reprend son envol et perpétue le mythe.

Isaac Delusion a repris le flambeau en fermant du même coup cette soirée. Pour être honnête, j’avais écouté son EP Early Morning d’une oreille distraite ; je ne me serais pas douté que le live puisse être aussi portant. Si "Midnight Sun" a réveillé plus de sensibilité et plus de succès parmi les spectateurs, c’est selon moi l’enrobant "Transistors" qui a su se démarquer – mélange subtil de samples de voix féminines et de plages de synthétiseurs, la chanson slide sur une wavy pop posée à l’image d’une onde qui se répercuterait à l’infini. "Flying in the air" ; tel est ce que chante Isaac Delusion d’une voix magnifique, au timbre particulier, soul et sensuel.

L’ensemble électronique et électrique rassemble musique folk et funk cool sur boucles de beats légers en plus d’accompagnements aériens aux synthés. A cette véritable mécanique (pads, séquences, ordinateur) s’ajoute une formation plus traditionnelle – guitares et basse sans batterie – très pro avec mention Très Bien pour le bassiste chevelu aux doigts de fée. Conclusion : on leur souhaite une bonne continuation !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Debut Album de Pegase
La chronique de l'album Rust and Gold de Isaac Delusion
Isaac Delusion en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - samedi 3 novembre
Isaac Delusion en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Samedi
Isaac Delusion en concert au Festival Artrock 2015

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pegase
Le Myspace de Pegase
Le Facebook de Pegase
Le Facebook de Isaac Delusion
Le site officiel du Fireworks! Festival
Le Facebook de Fireworks! Festival

Crédit photos : Pierre Stroska (Le site de Pierre)


Marion Ravel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=