Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Mystérieux Mr Kidder
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  mars 2013

Avec "Le Mystérieux Mr Kidder", la prolixe romancière américaine Joyce Carol Oates livre un opus décevant en forme de déclinaison post-moderne nabokovienne avec des personnages totalement stéréotypés.

Et ce, nonobstant un dénouement de conte (a)moral, qui en constitue la partie la plus intéressante, même s'il n'est pas tout à fait inattendu, par ailleurs traité de manière hâtive.

Contrairement à ce que le titre français laisse accroire, le personnage principal n'est pas Mr Kidder mais, à l'instar du titre original "A fair maiden", une jeune adolescente de 16 ans, tout juste sortie du collège.

Issue d'un milieu modeste et pathogène, celui d'une famille étasunienne typique avec parents séparés, mère alcoolique et égoïste adepte du chantage au sentiment, cadette d'une fratrie rapidement dispersée, elle présente tous les signes extérieurs de la "lolita" des années 50 dont les synonymes contemporains sont moins délicats.

Blonde, mince, perchée sur des stilettos et vêtue de manière légère et voyante, "érotogène" diraient les coincées, les aigries et les jalouses, elle se trouve au moment unique et fugace de la vie où brillent les derniers feux de l'innocence et coexistent la candeur enfantine et le dessillement de l'adolescence, en l'espèce teintée du cynisme qui veut camoufler un besoin inassouvi d'affection.

Tout en rêvant d'entrer à l'université, elle essaie d'amasser un petit pécule en travaillant comme jeune fille au pair dans une famille en villégiature dans une station balnéaire huppée où elle va recontrer un homme au nom équivoque, le fameux Mr Kidder, un septuagénaire à la belle stature et à l'élégante distinction doublé d'un homme fortuné et philanthrope, cultivé et artiste, aux manières distinguées.

Une rencontre placée d'emblée sous le signe de l'ambiguïté puisque la jouvencelle est accostée devant une boutique de lingerie fine et coûteuse et que le barbon propose de lui offrir les dessous les plus aguichants exposés en vitrine.

Tout le propos de ce roman à l'eau de rose saupoudrée de pseudo-sexualité transgressive au goût de Canada Dry qui ne fait pas long feu et au style parfois lénifiant repose sur les atermoiments janusiens de l'adolescente entre méfiance et désir de croire au miracle, répulsion et fascination, peur et curiosité face aux alternatives possibles quant à l'obscur objet du désir de Mr Kidden.

Mr Kidder est-il un artiste en quête de muse, un homme sans descendance en mal d'amour paternel, un nympholepte esthète, un vieux pédophile libidineux ou un nouveau Barbe Bleue ? Pour ceux qui ne sauraient supporter cet éprouvant suspense, réponse page 230.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Maudits" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Premier amour" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Valet de pique" de Joyce Carol Oates
La chronique de "La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Paysage perdu" de Joyce Carol Oates


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=