Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Mystérieux Mr Kidder
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  mars 2013

Avec "Le Mystérieux Mr Kidder", la prolixe romancière américaine Joyce Carol Oates livre un opus décevant en forme de déclinaison post-moderne nabokovienne avec des personnages totalement stéréotypés.

Et ce, nonobstant un dénouement de conte (a)moral, qui en constitue la partie la plus intéressante, même s'il n'est pas tout à fait inattendu, par ailleurs traité de manière hâtive.

Contrairement à ce que le titre français laisse accroire, le personnage principal n'est pas Mr Kidder mais, à l'instar du titre original "A fair maiden", une jeune adolescente de 16 ans, tout juste sortie du collège.

Issue d'un milieu modeste et pathogène, celui d'une famille étasunienne typique avec parents séparés, mère alcoolique et égoïste adepte du chantage au sentiment, cadette d'une fratrie rapidement dispersée, elle présente tous les signes extérieurs de la "lolita" des années 50 dont les synonymes contemporains sont moins délicats.

Blonde, mince, perchée sur des stilettos et vêtue de manière légère et voyante, "érotogène" diraient les coincées, les aigries et les jalouses, elle se trouve au moment unique et fugace de la vie où brillent les derniers feux de l'innocence et coexistent la candeur enfantine et le dessillement de l'adolescence, en l'espèce teintée du cynisme qui veut camoufler un besoin inassouvi d'affection.

Tout en rêvant d'entrer à l'université, elle essaie d'amasser un petit pécule en travaillant comme jeune fille au pair dans une famille en villégiature dans une station balnéaire huppée où elle va recontrer un homme au nom équivoque, le fameux Mr Kidder, un septuagénaire à la belle stature et à l'élégante distinction doublé d'un homme fortuné et philanthrope, cultivé et artiste, aux manières distinguées.

Une rencontre placée d'emblée sous le signe de l'ambiguïté puisque la jouvencelle est accostée devant une boutique de lingerie fine et coûteuse et que le barbon propose de lui offrir les dessous les plus aguichants exposés en vitrine.

Tout le propos de ce roman à l'eau de rose saupoudrée de pseudo-sexualité transgressive au goût de Canada Dry qui ne fait pas long feu et au style parfois lénifiant repose sur les atermoiments janusiens de l'adolescente entre méfiance et désir de croire au miracle, répulsion et fascination, peur et curiosité face aux alternatives possibles quant à l'obscur objet du désir de Mr Kidden.

Mr Kidder est-il un artiste en quête de muse, un homme sans descendance en mal d'amour paternel, un nympholepte esthète, un vieux pédophile libidineux ou un nouveau Barbe Bleue ? Pour ceux qui ne sauraient supporter cet éprouvant suspense, réponse page 230.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Maudits" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Premier amour" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Valet de pique" de Joyce Carol Oates
La chronique de "La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Paysage perdu" de Joyce Carol Oates


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=