Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce ÆlohA - Michel Cloup duo
La Péniche  (Lille)  mercredi 27 février 2013

Deux groupes sur une péniche. Forcément l'un des deux surnage.

Goeff Mendelson, régional de l'étape, jouait jusqu'à présent une pop mélodieuse et joliment ficelée, sous son seul nom parfois associé à des ébauches de collaborations (Geoff Mendelson & the Spasmodic Joy). Il apparaît ce soir pour la première fois avec son nouveau projet ÆlohA.

Le trio guitare-batterie-violon respire l'air iodé, les côtes grand-bretonnes, le pub de carte postale, rien de bien nouveau sous le crachin. C'est "sympathique", ils ont trouvé chaussure à leur pied semble-t-il, la chaussure ne frappe pas par son originalité, mais elle marche bien et protège des cailloux, malgré ce manque de saveur. Certains sont très clients, après tout pourquoi pas, mais ça reste une musique de fond à nos oreilles.

Il faut être honnête : nos oreilles n'auront d'yeux ce soir que pour Michel Cloup. Ses albums (avec divers projets aussi : Diabologum, Expérience, Binary Audio Misfits) et surtout son dernier sous le nom de Michel Cloup (duo) avec Patrice Cartier à la batterie, intitulé Notre Silence, ont marqué et marquent encore une époque, la nôtre, notre âge qui avance, le sien qui se raconte et nous regarde.

Ce soir, ils sont tous les deux dans la salle pendant la première partie, boivent, discutent, accessibles. Et une fois sur scène c'est ça, l'humain, qui saute aux oreilles. Aux titres de Notre Silence, se mêlent ceux de l'album à venir, dans la même veine musicale et personnelle, mais plus ouverte : après les drames personnels, la vie du reste et ses récifs. Les liens entre les gens, entre les temps, les sentiments. Parfois si beaux, si durs.

La guitare, aux accents de basse, est barytone, et évoque presque le violoncelle, au plus près de la voix de l'homme, elle peut être caressante, explosive, acharnée. Bouclée, ça frise l'hypnotisme. La batterie du grand Patrice Cartier la suit à la trace, on oublie bien vite que la caisse claire est si brute qu'elle donne presque la nausée, à croire qu'elle va chercher jusqu'à l'oreille interne. La colère est sourde, la tension nervurée de tendresse. Entre espoir et conscience de la finitude, sans lourdeur, mais "comme un poids".

Un homme et des liens, des cordes et leurs noeuds, un fils, un père. Les liens du sang, du sens en chacun.

Le silence après le concert, c'est chacun qui s'écoute, l'écho des liens, de la musique.

Merci encore.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
La chronique de l'album Minuit dans tes bras de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Nous vieillirons ensemble (Live à la Gaîté Lyrique) de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Ici et là-bas de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Etats des lieux intérieurs de Michel Cloup & Béatrice Utrilla
Michel Cloup en concert au Lieu Commun (mercredi 22 juin 2011)
Michel Cloup en concert à La Cave aux Poètes (vendredi 17 février 2012)
Michel Cloup en concert au Festival Les Mots de Travers(e) - Edition 2014
L'interview de Experience (mars 2004)
L'interview de Expérience (février 2006)
L'interview de Michel Cloup (juillet 2015 )

En savoir plus :
Le site officiel de ÆlohA
Le Facebook de ÆlohA
Le site officiel de Michel Cloup
Le Bandcamp de Michel Cloup
Le Myspace de Michel Cloup
Le Facebook de Michel Cloup

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=