Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tété
Nu là-bas  (Cinq 7 / Wagram)  février 2013

Plus besoin de le présenter, depuis qu’il nous a chantonné "A la faveur de l’automne" un beau soir de novembre 2003, pendant les bouchons, en pleine grisaille. Que celui qui ne connait pas lève la main, que je lui jette des cailloux. Ou des boules de neige.

Et pourtant, il n’avait pas grand-chose pour plaire, à commencer par un nom ridicule (surnom de ma cousine entre 3 et 8 ans), des bésicles en fond de bouteille, d’indomptables cheveux, les dents du bonheur et des fossettes de bébé : Tété.

Attention aux grincheux, éloges droit devant !

Un fabuleux poète, un troubadour musicien doublé d’un esthète du verbe sans égal, un armistice à lui tout seul, le Zizou de la musique, le grandiloquent conteur des petites vies, de Madeleine qui thésaurise tant que faire se peut dans ses bas de laine, de "Eleanor Rigby" et de "Emma Stanton" en passant par "La Ballade de Oogie Tsuggie" et "Le retour d'Ootsie Putsie", le fidèle porte-parole d’émotions mélancoliques, celui qui "chante l'ivresse de n'être rien, la détresse en moins", des grands moments de solitudes au "Bal des boulets" en passant par "Le premier clair de lune". Non, je ne vais pas tout citer, mais au nom de ce cinquième album, tous les autres méritent d’être à nouveau cités.

A moi l’honneur de vous présenter Nu là-bas, du "Guide" Tété, cinquième chef-d’œuvre du nom. Entre groove créole et blues gaulois, entre pop à bulles et mélodies enjouées, que du frais, du beau, du bio. Miam !

Des histoires ("Marie Laveau" qui parle à Satan), l’hommage d’un grand garçon à sa tendre maman ("Comment te dire"), des jeux d’enfants ("allo Houston ici Tutu"), du centre du monde en Gironde, sur le perron de ses aïeux, où il a passé trois étés sur deux ("A l’ancienne"), de son déménagement à Paris ("De ce côté-ci du bonheur").

Mais je garde le meilleur pour la fin, la déclaration d’amour "Nus là-bas" façon "met ton bikini blanc, prend ton paréo bleu, nous irons nous aimer là-bas, tout nus dans les vagues abandonnées sur la plage au fil de l’onde", drôle et romantique, les qualités du prince charmant, bien sûr qu’li existe, il a les dents du bonheur et des fossettes quand il sourit.

Mais avec Tété, il n’y a jamais de fin, il fait allègrement des aller-retours dans son passé et vers son futur, il garde la classe des dandys des trentes glorieuses et y ajoute le pétillant de la génération Y, élevée aux génériques et à la radio ("La bande son de ta vie") : "Le bon refrain au bon moment, un goût de rien si fort pourtant".

Quel génie ce Tété, snobé par la génération Z, ces zombies qui mangent de l’écran à longueur de temps, adulé par les fous de mon espèce. Le mieux de Tété est de savoir accorder les lalala et les pampampam comme de vraies paroles, et non comme des bouche-trous pour les malheureux de la rime.

Ça y est ! On a décrypté l’ADN de la ritournelle ! La classe façon dernière séance. Youhou !

Allez, une dernière : "Le bonheur, c’est quoi ? Le bon refrain au bon moment, la bande son de ta viiiiiiieee".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La tête qui flotte de Melodium
La chronique de l'album Le coeur dans la tête de Ariane Moffatt
La chronique de l'album Tête de mule de Anaïs Kaël
La chronique de l'album Madones des yeux d’la tête
La chronique de l'album Panier sur la tête de Girafe et Bruno Girard
La chronique de l'album Tête Blême de Pogo Car Crash Control
Tété en concert au Festival RocknSolex 2004
Tété en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Tété en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Tété en concert à Festival du Bout du Monde 2004 (dimanche)
Tété en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Tété en concert à Pipi Tornado - Daniel Jea (mercredi 7 septembre 2022)

En savoir plus :
Le site officiel de Tété
Le Myspace de Tété
Le Facebook de Tété


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=