Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Villagers - Luke Sital-Singh
Le Grand Mix  (Tourcoing)  6 mars 2013

Il était charmant ce concert de Villagers, au final.

Une première partie ? Ah oui, c'est vrai, comme si tout bon moment avait son prix que l'on doit payer. Ce soir, il avait pour nom Luke Sital-Singh, jeune londonien sans intérêt. Un garçon, une chemise (et un pantalon, sinon gageons que notre jugement eut un peu différé), une guitare et des chansons d'amour. Romantisme FM, soit. Au suivant.

Le suivant c'est donc Villagers, groupe de l'irlandais Conor O'Brien, à la pop-folk très mélodieuse et douce. Sur la scène du Grand Mix ils sont cinq à défendre le dernier album {Awayland}. Bon, les quatre musiciens qui l'accompagnent font un peu de la figuration, il faut bien le reconnaître, pendant la majeure partie du concert. Tout repose sur les frêles épaules de hobbit et sur l'énergie enrhumée mais persistante du jeune homme.

Il défend son bout de gras de sa voix juvénile qui vient un peu du fond, sur des airs lumineux, finement ciselés et des textes pas dénués de vécu. Presque tout le nouvel album y passe, ainsi que les meilleurs titres du précédent Becoming a jackal, et même, personne n'est parfait, un titre écrit pour Charlotte Gainsbourg : "Memoir".

Bizarrement après l'entrain du début ça se déroule un peu, ça berce, il y a un relief qui manque (souvenir d'un concert de Beirut ici même, il y a quelques années qui avait ce goût-là). C'est bien, vraiment, mais pourquoi ne pas aller au bar boire de la bonne bière, plutôt ? Conscience professionnelle oblige, on tient bon. Et on est récompensés : les trois derniers titres explosent. Une version étonnamment douce du génial "Becoming a jackal", suivi par le tubesque "The waves", qui commence sur des pointillés d'écume morse pour s'écraser sur les rochers, comme ce concert qu'on a vu se profiler de loin, sans déplaisir, mais tellement mieux quand il éclabousse. Et puis enfin "Ship of Promises" (par lequel on a personnellement découvert Villagers, et immédiatement affectionné, jolie boucle bouclée ici). Le groupe fait cohésion enfin, la guitare électrique miaule et saute presque sur les baffles. Les morceaux font peau neuve, ça éclos, c'est l'éclate.

Les trois rappels nous déposent en douceur de ce petit vol accompagné. Pour finir par un à-propos "On a sunlit stage" et on sera reconnaissant à Conor O'Brien pour ces petites allusions à eux sur scène et nous dans le public, à plusieurs reprises dans les textes de ses chansons légèrement arrangées pour l'occasion. Une petite connivence qui fait aussi mise à distance de l'événement. Comme on le regarde, lui aussi nous regarde, on se sera approché mutuellement, et ses petits airs qui font mouche rentreront avec nous.

Oui, charmant concert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Becoming a Jackal de Villagers
La chronique de l'album Darling Arithmetic de Villagers
La chronique de l'album Where Have You Been All My Life ? de Villagers
Villagers en concert à La Maroquinerie (29 juin 2010)
Villagers en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Villagers en concert à La Maroquinerie (lundi 11 avril 2011)
Villagers en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Villagers en concert à La Maroquinerie (jeudi 25 février 2016)



En savoir plus :
Le site officiel de Villagers
Le Facebook de Villagers
Le site officiel de Luke Sital-Singh
Le Facebook de Luke Sital-Singh

Crédits photos : Olivier Ryckebusch


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Villagers (08 juin 2010)


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=