Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'aigle à deux têtes
Théâtre Le Guichet Montparnasse  (Paris)  mars 2013

Comédie dramatique de Jean Cocteau, mise en scène de Caroline Rainette, avec Caroline Rainette, Sébastien Poulain, Bruno Aumand, Cécile Rittweger (en alternance Sadia Oummay), Nicolas Hannetel et Daniel Schröpfer.

La pièce, le film ont marqué à jamais la mémoire. Cocteau, poëte et démiurge. Il fallait un grand courage - ou une grande folie - ou les deux pour oser prendre des ciseaux et s’attaquer aux "fioritures" d’une telle œuvre baroque.

Caroline Rainette l’a fait avec discernement et réserve. Malgré quelques naïvetés, le résultat ne déçoit pas.

L’histoire de "L'aigle à deux têtes" est celle d’un conte. Une reine pleure son roi, guettée par une mère qui hait sa bru et un chef de la police abominable comme il se doit. Un jeune anarchiste, poëte et exalté, s’est juré de tuer la souveraine. Or , il ressemble comme un double au défunt monarque.

Trouble de la reine, ivresse d’être aimé et d’aimer du jeune homme : le drame se referme comme les ronces d’une forêt magique. Il faut aimer et tuer qui l’on aime. Le metteur en scène - qui joue également le rôle de la reine - a imaginé un décor de château de l’enfance. Ne manquent ni chenets, ni feu, ni fauteuils de velours rouge, ni miroirs. Osons rêver.

Caroline Rainette évoque bien sûr Edwige Feuillère, qu’elle doit tant aimer pour l’imiter parfois si justement, mais aussi Marie Bell ou Silvia Montfort, vraiment de la race des grandes comédiennes françaises, avec toutes les qualités apprises de son maître, une autorité qui lui appartient et une élégance rare chez les jeunes femmes de son temps. Elle est royale, simplement.

Stanislas, le jeune homme-assassin, pauvre et poëte, est incarné avec une rare et bouleversante émotion par Sébastien Poulain, héros romantique tourmenté, parfaitement distribué, qui déchire la convention de ses cris d’amant blessé, lacéré par le mensonge. C’est une révélation.

Bruno Aumand, excellent "Fouché" des sommets, se révèle très convaincant, doté d’une diction parfaite, avec une belle prestance. Saâdia Courtillat (en alternance avec Cécile Rittweger) pêche par excès de grimaces et peine parfois à être audible. Enfin, Nicolas Hannetel et Daniel Schröpfer, tous deux efficaces, complètent la troupe.

Certes les costumes pourront prêter à sourire, le décor être raillé par des cyniques impitoyables, mais l’on passe un si joli moment, avec des envolées et des moments de bravoure exécutés avec grâce et talent, que le cœur y est. Cet aigle romantique vole et emporte sur ses ailes qui ose aimer.

 

C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=