Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Foxygen
We are the 21th Century Ambassadors of Peace & Magic  (Jagjaguwar)  janvier 2013

"Si je n’étais pas membre de Foxygen, je serais le premier à trouver louche une telle excitation autour de ce groupe" pouvait-on lire au détour d’un article d’une revue pop moderne, profession de foi éclairée d’un des membres du groupe californien Foxygen.

Car une fois la vague hype passée, que reste-t-il vraiment de ce disque ? Sans parler de tout le décorum en toc et de l’attitude de branleurs néo-hippies usée jusqu’à la corde que le groupe trimbale avec lui jusqu’à des concerts chaotiques qui, à l’image de leur musique, n’est rien de moins qu’un recyclage du rock des années 60-70. Sincèrement pas grand-chose, si ce n’est un saut dans le passé, que même MGMT n’aurait osé suivre, pour un groupe qui clame haut et fort que la musique, c’était mieux avant et que rien ne vaut Fleetwood Mac, Spacemen 3 et la période 1965-1977.

Né en 2005 en Californie, Foxygen est un duo formé de Sam France et Jonathan Rado ayant déjà à son actif deux albums et deux bonnes poignées d’EP auto-produits dont Take The Kids Off Broadway qui leur a permis d’être repéré l’année dernière par Sam Swift de The Shins. Californien, la pochette très subliminale et le titre de leur disque parlant de paix et de magie, non Foxygen ne fait pas dans la subtilité et tout cela sent le flower power, le swinging london et le patchouli à plein nez.

Et si on est bien forcé de reconnaître que le duo arrive à trousser de belles mélodies, on ne peut s’empêcher de penser aux illustres aînés passés avant : Rolling Stones période Beggars Banquet ou Exil on main street sur la quasi intégralité du disque, la voix de France faisant inévitablement penser à celle de Jaegger, T-Rex époque Cosmic Dancer mais aussi les Beatles ou le Velvet. Je ne parlerai même pas des arrangements littéralement copiés sur ceux de George Martin ou John Paul Jones.

Le problème comme le souligne Foxygen eux-même, c’est que ce genre de musique, c’était mieux avant. Alors certains pourront toujours arguer que le groupe se démène pour réinventer le truc, que les chansons ne sont pas si mal que cela, il manque cruellement le génie, la clairvoyance et les flamboyances des artistes sus-cités. Le sentiment de rébellion et de libération porté par la musique de l’époque semble si loin que je ne peux m’empêcher de penser comme me soufflait un ami que ce disque ne sera vraiment écoutable que dans 60 ans, quand on confondra un peu les différentes époques de la pop. D’ici là…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hang de Foxygen
La chronique de l'album Seeing Other People de Foxygen
Foxygen en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Foxygen en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Foxygen
Le Bandcamp de Foxygen
Le Soundcloud de Foxygen
Le Facebook de Foxygen


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mai 2019 : A Voté !

Aujourd'hui, est une journée chargée. Aller voter, préparer le repas de Fête des mères, aller acheter un cadeau à la dernière minute ... heureusement ce soir vous pourrez vous reposer un peu en lisant la nouvelle édition de Froggy's Delight que voici :

Du côté de la musique :

"Fi Dam" de Zalfa
Rencontre avec Kompromat
"Danser les filles" de Bastien Lallemant
"L'infini, l'univers et les mondes" de Astrobal
"Pour Barbara" de Guillaume de Chassy
"Claude Debussy, Prélues livres 1 et 2" de Eloise Bella Kohn
"Outremusique pour enfants 1974-1985" de Chevance (etc.)
et toujours :
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Olympicorama - Epreuve 1 : Le 400 mères" à la Grande Halle de La Villete
"Odyssée" à La Scala
"Iliade" à La Scala
"Antioche" au Théâtre Paris-Villette
"Yaacobi et Leidental" au Théâtre Le Funambule
"Portrait de Raoul" au Théâtre Ouvert
"Le champ des possibles" au Théâtre de la Reine Blanche
"Clouée au sol" à la Manufacture des Abbesses
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de l'Atelier
"L'incroyable rencontre" ex "Rencontre à Gandolfo" au Théâtre Le Lucernaire
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Dans ma chambre" au Théâtre du Petit Saint-Martin
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

"Amanda" de Mikhaël Hers en sortie DVD
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"3 heures, un seul peut survivre" de Roslund
"Alarm! Les Allemands face au débarquement des alliés" de Benoit Rondeau
"Cataractes" de Sonja Delzongle
"Dans son silence" de Alex Michaelides
"Les sept morts d'Evelyn Hardcastle" de Stuart Turton
"Ponti" de Sharlene Teo
et toujours :
"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=