Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Bastien - Monoïï vs Aerofingerz
Le Fil  (Saint-Etienne)  vendrei 15 mars 2013

Vendredi 15 mars, une personnalité encore peu connue est arrivée au Fil à Saint-Etienne. Pierre Bastien, personnage aux multiples facettes, musicien, compositeur, et fabricant d'instruments de musique. L'artiste génère une musique avec ses propres inventions, qui sont originales et étonnantes, il vient nous présenter son univers avec son spectacle nommé Playing with The Dead.

Avant le concert, le public a le temps de se balader dans le Fil et observer les différentes installations sonores et visuelles des étudiants de l‘Ecole Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne et du département de Musicologie de l'Université Jean Monnet. Projet mené par le Collectif PIAF dans le cadre de la biennale internationale du Design. De la scène, au Club, en passant par les studios et les bureaux, le Fil est envahi d'une vingtaine d’installations sonores délirantes, qui nous permet de rentrer dans une bonne ambiance artistique avant l'arrivée des artistes.

21h, dans un décor épuré laissant place à la projection cinématographique, Pierre Bastien monte sur scène accompagné d'un violoniste et d'un bassiste.

Les musiciens se préparent, Pierre Bastien s'installe devant une table inondée de ses inventions. Le public n'est pas très nombreux mais paraît impatient d'écouter et de voir ce spectacle entre cinéma expérimental et musique populaire.

Notre musicien met sa première invention en route, une machine assez spéciale qui produit un son de clappement. Il lance ensuite la vidéo sur la toile : des vieux films ou des clips sont en superposition avec une autre vidéo filmée en direct de l'instrument qui produit le son. Ce processus a été mis en place, pour que le spectateur se perde un peu et ne devine pas les scènes prévisibles de certains extraits de films.

Au bout de quelques minutes une partie du public commence à s'assoir sur le sol, sans doute pour vivre encore mieux cette musique expérimentale, certains dansent légèrement, d'autres restent debout figés et attentifs. Le bassiste est très concentré, il bouge en rythme, mais c'est le violoniste qui suit en premier Pierre Bastien. Un vidéo de prêtres qui chantent en choeur arrive, nous rentrons directement dans l'ambiance poétique musical.

Notre artiste Parisien prend ensuite une petite trompette qui est un des instruments principal et joue quelques notes, qui créent un son plutôt folklore, jazz. Une invention assez spéciale a ensuite attiré mon intention, Pierre Bastien prenait à nouveau sa trompette et plaçait un socle rond au bout, relié à un verre d'eau par un petit tuyau.

Quand l'artiste souffle dans sa trompette, cela crée des bulles et produit un son, comme si quelqu'un se rinçait la gorge. Certains sons nous installent dans une atmosphère un peu morbide, comme l'indique le nom du spectacle, jeu avec la mort.

Un rappel arrive au bout d'une heure, le public se relève applaudi, siffle et félicite le groupe pour ce beau live. Puis les artistes reviennent sur scène, pour nous faire vivre une dernière mélodie.

22h15, fin du concert, les lumières s'allument, les spectateurs retournent vers le Club prendre un dernier verre et écouter le son Tech House de Monoii aka Kris Dee et Vincent Naivin, résidents du club electro Lyonnais Le Pearl, contre celui de Aerofingerz, tous les trois membres du Saintelectro. Ils nous on fait groover sur un combo Dj/Set Deep’n’house ! Parfait pour reprendre du peps, bouger et finir la soirée en beauté !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Pierre Bastien
Le Myspace de Pierre Bastien
Le Facebook de Pierre Bastien
Le site officiel de Monoïï
Le Facebook de Monoïï
Le Myspace de Dan Soulshot
Le Facebook de Dan Soulshot

Crédits photos : Eric Ségelle (Toute la série sur Taste of Indie)


Alexia De Los Santos         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=