Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Louis Aguilar & the Crocodile Tears - Balthazar
Grand Mix  (Tourcoing)  samedi 23 mars 2013

Scène d'ouverture : mon rockeur chez les cajuns. Intérieur soir, public à saisir, bras tatoués, guitares à tous les étages.

De retour d'un enregistrement dans un ranch, "et ça s'entend", remarquera un auditoire observateur, Louis Aguilar, accompagné des Crocodile Tears, nous emmène dans ces contrées bayou-nesques, à cru sur des mélodies de country-blues assez classieuses, chansons d'amour, perdu ou éperdu, dans la moiteur de la Louisiane cachée dans un coin d'un Nord transi de froid (l'animal est de par ici).

Tout y est même un titre enlevé, au banjo, mais globalement la thématique est très "balladeuse" et on aurait bien aimé un peu plus de filles en santiags qui dansent sur les tables du saloon. La monochromie peut être un style pas déplaisant, certes.

Scène deux : Merveilles du Monde. Intérieur nuit, accents flamands, salle comble, Arte live web derrière la caméra. Attendus, les Balthazar ? A peine…

Synopsis : un groupe de rock belge.

Argument : mais pas que.

Ils sont cinq dont une violoniste, le batteur à l'arrière mais les autres alignés en front de scène. Chacun très présent, tous très unis, pêchus, la "qualité-belge" avec moultes ruptures, titres très accrocheurs (je ne vais pas les citer, ils le sont tous), avec une certaine langueur dans les voix traînantes, parfois empreintes de mélancolie nerveuse mais l'air de rien (ah, tout ce qu'on doit à cette belgitude), l'inventivité recouvrant le tout.

L'audace de cette jeunesse, l'expérience de ceux-ci qui ont déjà pas mal tourné.

Les morceaux de leurs deux albums Applause et Rats s'enchaînent ; reconnaissons qu'on peut ne pas distinguer quel titre est de quel album, tant c'est une même continuité.

Mais bon, la monochromie, n'est-ce-pas… et puis avec ces nuances-là, on en veut bien à toutes les heures de la journée.

La formule est belle, autant l'appliquer jusqu'à plus soif, jusqu'à toute sueur, jusqu'à l'ivresse. C'est de la bonne, pas de gueule de bois à craindre, juste un petit syndrome de manque.

Parmi leurs actes de bravoure, donner l'impression rare que les choeurs ne sont pas qu'un habillage.

Là, c'est une tendance, une inclination, trouvant son apogée dans le "Blood like wine" avec lequel ils finissent systématiquement leurs concerts, enjoignant un public cruellement attentif, trop peu participatif, à porter un toast ultime à la nuit, qu'ils auront rendu plus belle et un peu plus sombre aussi.

Note : Il y a un petit quelque chose de Lynch dans ces superpositions.

Titre provisoire : "Du concert comme quintessence même de la valeur ajoutée à l'existant". Ou "Balthazar, c'est trop de la balle".

A voir avec les attachés de presse et en fonction du coeur de cible.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troy Von Balthazar EP de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album eponyme de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album How To Live On Nothing de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album Applause de Balthazar
La chronique de l'album Rats de Balthazar
La chronique de l'album Thin Walls de Balthazar
Balthazar en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Balthazar en concert à La Guinguette Pirate (13 avril 2005)
Balthazar en concert à Balthazar (2 juin 2007)
Balthazar en concert au Fil (vendredi 8 avril 2011)
Balthazar en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Balthazar en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - dimanche 26 avril
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015
Balthazar en concert au Festival Art Rock 2016 - vendredi 13 mai
Balthazar en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
L'interview de Troy Von Balthazar (13 avril 2005)
L'interview de Troy Von Balthazar (28 juin 2010)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le Myspace de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le Facebook de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le site officiel de Balthazar
Le Soundcloud de Balthazar
Le Myspace de Balthazar
Le Facebook de Balthazar

Crédits photos : Olivier Ryckebusch


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Troy Von Balthazar (28 juin 2010)


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=