Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Louis Aguilar & the Crocodile Tears - Balthazar
Grand Mix  (Tourcoing)  samedi 23 mars 2013

Scène d'ouverture : mon rockeur chez les cajuns. Intérieur soir, public à saisir, bras tatoués, guitares à tous les étages.

De retour d'un enregistrement dans un ranch, "et ça s'entend", remarquera un auditoire observateur, Louis Aguilar, accompagné des Crocodile Tears, nous emmène dans ces contrées bayou-nesques, à cru sur des mélodies de country-blues assez classieuses, chansons d'amour, perdu ou éperdu, dans la moiteur de la Louisiane cachée dans un coin d'un Nord transi de froid (l'animal est de par ici).

Tout y est même un titre enlevé, au banjo, mais globalement la thématique est très "balladeuse" et on aurait bien aimé un peu plus de filles en santiags qui dansent sur les tables du saloon. La monochromie peut être un style pas déplaisant, certes.

Scène deux : Merveilles du Monde. Intérieur nuit, accents flamands, salle comble, Arte live web derrière la caméra. Attendus, les Balthazar ? A peine…

Synopsis : un groupe de rock belge.

Argument : mais pas que.

Ils sont cinq dont une violoniste, le batteur à l'arrière mais les autres alignés en front de scène. Chacun très présent, tous très unis, pêchus, la "qualité-belge" avec moultes ruptures, titres très accrocheurs (je ne vais pas les citer, ils le sont tous), avec une certaine langueur dans les voix traînantes, parfois empreintes de mélancolie nerveuse mais l'air de rien (ah, tout ce qu'on doit à cette belgitude), l'inventivité recouvrant le tout.

L'audace de cette jeunesse, l'expérience de ceux-ci qui ont déjà pas mal tourné.

Les morceaux de leurs deux albums Applause et Rats s'enchaînent ; reconnaissons qu'on peut ne pas distinguer quel titre est de quel album, tant c'est une même continuité.

Mais bon, la monochromie, n'est-ce-pas… et puis avec ces nuances-là, on en veut bien à toutes les heures de la journée.

La formule est belle, autant l'appliquer jusqu'à plus soif, jusqu'à toute sueur, jusqu'à l'ivresse. C'est de la bonne, pas de gueule de bois à craindre, juste un petit syndrome de manque.

Parmi leurs actes de bravoure, donner l'impression rare que les choeurs ne sont pas qu'un habillage.

Là, c'est une tendance, une inclination, trouvant son apogée dans le "Blood like wine" avec lequel ils finissent systématiquement leurs concerts, enjoignant un public cruellement attentif, trop peu participatif, à porter un toast ultime à la nuit, qu'ils auront rendu plus belle et un peu plus sombre aussi.

Note : Il y a un petit quelque chose de Lynch dans ces superpositions.

Titre provisoire : "Du concert comme quintessence même de la valeur ajoutée à l'existant". Ou "Balthazar, c'est trop de la balle".

A voir avec les attachés de presse et en fonction du coeur de cible.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troy Von Balthazar EP de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album eponyme de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album How To Live On Nothing de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album Applause de Balthazar
La chronique de l'album Rats de Balthazar
La chronique de l'album Thin Walls de Balthazar
Balthazar en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Balthazar en concert à La Guinguette Pirate (13 avril 2005)
Balthazar en concert à Balthazar (2 juin 2007)
Balthazar en concert au Fil (vendredi 8 avril 2011)
Balthazar en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Balthazar en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - dimanche 26 avril
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015
Balthazar en concert au Festival Art Rock 2016 - vendredi 13 mai
Balthazar en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
Balthazar en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Samedi 24 août
L'interview de Troy Von Balthazar (13 avril 2005)
L'interview de Troy Von Balthazar (28 juin 2010)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le Myspace de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le Facebook de Louis Aguilar & the Crocodile Tears
Le site officiel de Balthazar
Le Soundcloud de Balthazar
Le Myspace de Balthazar
Le Facebook de Balthazar

Crédits photos : Olivier Ryckebusch


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Troy Von Balthazar (28 juin 2010)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=