Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nick Cave & the Bad Seeds
Push the sky away  (Kobalt / PIAS)  février 2013

Pour beaucoup d'amateurs des Bad Seeds, le départ de Blixa Bargeld (en 2003) avait déjà eu des airs de douche froide. La légende veut que le guitariste ait fini par claquer la porte en déclarant que si c'était pour utiliser sa guitare comme une guitare, il ne voyait pas l'intérêt de continuer avec les Bad Seeds. De fait, il se consacre depuis intégralement à son autre projet : Einstürzende Neubauten.

L'histoire est probablement tout à fait fictive, mais elle illustre bien ce que l'on peut penser de l'évolution des Bad Seeds entre 1983 et 2003 : ces gars-là s'assagissent. En soi, on peut n'avoir aucun problème avec cela. Le contraire serait peut-être même un peu ridicule. Imaginez, des papys de cinquante années passées en tenue de soirée qui gesticuleraient en beuglant un punk gothique imprécateur. Au pire, cela s'appellerait Grinderman, et l'on en saluerait surtout l'énergie – à défaut du génie.

Il faut bien reconnaître, d'ailleurs, que certaines des livraisons des Bad Seeds ces dix dernières années sont loin d'avoir démérité. Jusqu'à la discographie personnelle de Nick Cave, l'âme et le leader de tout cela, avec par exemple quelques bandes originales d'une grande finesse, composées avec Warren Ellis, nouveau meilleur ami.

On pouvait cependant craindre que le départ de Mick Harvey en 2009 ne porte un coup réellement dur à la formation. Que l'on y songe : l'ami du lycée, collaborateur pendant trois décennies, éternel second, l'acolyte indispensable, si ce n'est le faire-valoir prodige...

L'on se rassure dès la première écoute de Push the sky away, premier album sans Harvey : loin, très loin d'être un mauvais album. Mais l'album, composé de neuf chansons douces à la structure et aux sonorités finalement très classiques (... une guitare comme une guitare...), n'a pas la grandeur d'un No more shall Shall we part, le dépouillement d'un Boatman's Call, la colère d'un Abattoir Blues / Lyre of Orpheus.

Tout y est à l'image du très sage We no who U R, single radiophonique paisible : propre et appliqué, mais sans magie. On retrouve avec plaisir la voix et les manières de Cave, mais l'entrain n'y est pas. L'inspiration non plus, peut-être ? Bien sûr, les compositions doivent s'apprivoiser et, écoute après écoute, révèlent leur profondeur discrète, se laissent adopter. Un album de Cave & the Bad Seeds reste un album de Cave & the Bad Seeds, soit : un moment de beauté, délicate pièce d'orfèvrerie. Mais l'album ne s'élève pas jusqu'aux sommets déjà si souvent foulés par le passé. Un album suffisant pour se rassurer, en tout cas. Et se dire qu'il y a lieu, tout au moins, d'attendre le prochain avec espoir. Le roi Cave n'est pas mort, vive le roi !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nocturama de Nick Cave
La chronique de l'album Abattoir blues / The lyre of Orpheus de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Live From KCRW de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Skeleton Tree de Nick Cave & The Bad Seeds
Nick Cave en concert à Roseland Ballroom (24 juin 2003)
Nick Cave en concert à La Mutualité (15 novembre 2004)
Nick Cave en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
Nick Cave en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Nick Cave en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)
La vidéo de The Videos par Nick Cave and The Bad Seeds

En savoir plus :
Le site officiel de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Bandcamp de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Soundcloud de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Facebook de Nick Cave & The Bad Seeds


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=