Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nick Cave & the Bad Seeds
Push the sky away  (Kobalt / PIAS)  février 2013

Pour beaucoup d'amateurs des Bad Seeds, le départ de Blixa Bargeld (en 2003) avait déjà eu des airs de douche froide. La légende veut que le guitariste ait fini par claquer la porte en déclarant que si c'était pour utiliser sa guitare comme une guitare, il ne voyait pas l'intérêt de continuer avec les Bad Seeds. De fait, il se consacre depuis intégralement à son autre projet : Einstürzende Neubauten.

L'histoire est probablement tout à fait fictive, mais elle illustre bien ce que l'on peut penser de l'évolution des Bad Seeds entre 1983 et 2003 : ces gars-là s'assagissent. En soi, on peut n'avoir aucun problème avec cela. Le contraire serait peut-être même un peu ridicule. Imaginez, des papys de cinquante années passées en tenue de soirée qui gesticuleraient en beuglant un punk gothique imprécateur. Au pire, cela s'appellerait Grinderman, et l'on en saluerait surtout l'énergie – à défaut du génie.

Il faut bien reconnaître, d'ailleurs, que certaines des livraisons des Bad Seeds ces dix dernières années sont loin d'avoir démérité. Jusqu'à la discographie personnelle de Nick Cave, l'âme et le leader de tout cela, avec par exemple quelques bandes originales d'une grande finesse, composées avec Warren Ellis, nouveau meilleur ami.

On pouvait cependant craindre que le départ de Mick Harvey en 2009 ne porte un coup réellement dur à la formation. Que l'on y songe : l'ami du lycée, collaborateur pendant trois décennies, éternel second, l'acolyte indispensable, si ce n'est le faire-valoir prodige...

L'on se rassure dès la première écoute de Push the sky away, premier album sans Harvey : loin, très loin d'être un mauvais album. Mais l'album, composé de neuf chansons douces à la structure et aux sonorités finalement très classiques (... une guitare comme une guitare...), n'a pas la grandeur d'un No more shall Shall we part, le dépouillement d'un Boatman's Call, la colère d'un Abattoir Blues / Lyre of Orpheus.

Tout y est à l'image du très sage We no who U R, single radiophonique paisible : propre et appliqué, mais sans magie. On retrouve avec plaisir la voix et les manières de Cave, mais l'entrain n'y est pas. L'inspiration non plus, peut-être ? Bien sûr, les compositions doivent s'apprivoiser et, écoute après écoute, révèlent leur profondeur discrète, se laissent adopter. Un album de Cave & the Bad Seeds reste un album de Cave & the Bad Seeds, soit : un moment de beauté, délicate pièce d'orfèvrerie. Mais l'album ne s'élève pas jusqu'aux sommets déjà si souvent foulés par le passé. Un album suffisant pour se rassurer, en tout cas. Et se dire qu'il y a lieu, tout au moins, d'attendre le prochain avec espoir. Le roi Cave n'est pas mort, vive le roi !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nocturama de Nick Cave
La chronique de l'album Abattoir blues / The lyre of Orpheus de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Live From KCRW de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Skeleton Tree de Nick Cave & The Bad Seeds
Nick Cave en concert à Roseland Ballroom (24 juin 2003)
Nick Cave en concert à La Mutualité (15 novembre 2004)
Nick Cave en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
Nick Cave en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Nick Cave en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)
La vidéo de The Videos par Nick Cave and The Bad Seeds

En savoir plus :
Le site officiel de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Bandcamp de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Soundcloud de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Facebook de Nick Cave & The Bad Seeds


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=