Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Interpol
Elysée Montmartre  (Paris)  19 novembre 2004

Il aura donc fallu, pour le commun des mortels, patiemment attendre fin novembre (en dépit d'une inaccessible Black Session en septembre) pour enfin voir Interpol sur la tournée de leur tant attendu deuxième album.

Malheureusement, dans cette salle où le groupe nous avait tant enchanté en février 2003, cette soirée peinera à rester dans les annales. Non pas que le set fut mauvais mais son déroulement chaotique contribuera à rendre l'événement quelque peu foireux.

Après des Bloc Party tout aussi en jambes qu'aux Inrocks, le set d'Interpol débute doucement sur pléthore de nouveaux titres, quelques références au précédent album ("NYC", "Obstacle 1") complétant le tableau. Jusqu'ici, le show fonctionne fort bien même si le groupe semble avoir perdu ce côté décomplexé ayant fait mouche lors de sa dernière prestation dans ces murs. Et pour cause, quelque chose ne tourne pas rond.

Paul Banks quitte momentanément la scène pour revenir quelques minutes plus tard. Il bredouille quelques mots en français, ne sait que faire. La confusion la plus totale règne puis il finit par annoncer que, Samuel Fogarino, le batteur se sent mal et qu'il ne peut plus continuer. Et que eux ne peuvent pas jouer sans lui : le concert s'achève donc ... après 35 minutes.

Visiblement gênés, les deux guitaristes quittent la scène devant un public coi mais étonnamment sage : ni sifflets, ni bronca générale ... Moins de dix secondes plus tard, le batteur (visiblement pas au meilleur de sa forme) accompagné par le reste du groupe revient et décide de poursuivre tant bien que mal. Interpol terminera tout de même son concert et fera tant bien que mal un rappel : le coeur n'y est plus, les musiciens regroupés autour de la batterie s'interrogeant mutuellement avant d'entamer chaque nouveau titre ...

Moralité de l'histoire : il va falloir se déplacer au Zénith au printemps prochain pour espérer assister à un vrai show de la tournée Antics ...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Black EP de Interpol
La chronique de l'album Antics de Interpol
La chronique de l'album Our love to admire de Interpol
La chronique de l'album eponyme de Interpol
La chronique de l'album The Maccabees - Cardiknox - Ben Howard - Mini Mansions - Stereophonics - Glass Animal - Inte de Festival Rock en Seine 2015 - Samedi 29 août
La chronique de l'album Marauder de Interpol
Interpol en concert à l'Elysée Montmartre (21 mars 2003)
Interpol en concert à The Electric Factory (7 novembre 2004)
Interpol en concert au Festival Summercase 2008 (vendredi)
Interpol en concert à L'Aéronef (mardi 21 septembre 2010)
Interpol en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Interpol en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
Interpol en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Interpol en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Interpol en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #31 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
Interpol en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Dimanche 7 juillet
L'interview de Interpol (septembre 2004)
L'interview de Interpol (mai 2007)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=