Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Têtes raides
Corps de mots  (Tôt Ou Tard / Wagram)  avril 2013

C'est certain, vos amis hipsters n'aimeront pas ce disque. Déjà, le groupe. Têtes raides. Non mais quoi. Tête Raides. Et puis le projet : mettre en disque, et aussi en scène, des poèmes. Desnos, Rimbaud, Lautréamont... Quand c'est Murat, quant c'est Ferré – là, oui. Mais ceux-là n'ont pas l'outrecuidance d'être trop gais, trop populaires. Et Ferré a le bon goût d'être mort.

En plus, ils récidivent : on avait déjà eu droit à des mises en musique de Desnos ("La religieuse") et de l'inadaptable testament littéraire de Stig Dagerman : notre besoin de consolation est impossible à rassasier. Et aussi des textes de Soupault, de-ci de-là. Bref, c'est déjà vu, déjà fait, so 20ème siècle, tout ça.

Snobisme musical pour snobisme musical, vous commencez à apprendre à vos amis que l'on ne dit pas "les Têtes Raides" mais "Têtes Raides", tout court (contrairement à "le Pink Floyd", auquel tout bon snobinard musical conservera le déterminant, pour bien marquer qu'il connaît l'origine du nom du groupe).

Ensuite, vous leur ferez remarquer que le DVD qui complète le CD a été filmé dans un théâtre. Un vrai théâtre. Aux bouffes du Nord. Et que le petit livret (114 pages !) qui les accompagne reproduit les textes, présente les auteurs, offre des illustrations des Chats Pelés, des photographies de Richard Dumas... C'est arty, non ?

Enfin, vous leur direz, tout simplement, que c'est vachement bien. Sans déconner. On sent dans la voix de Christian Olivier et dans les accompagnements, discrets ou non, que lui fournit sa bande de musiciens déglingués (sur des tréteaux qui, tôt ou tard, vont s'effondrer), un véritable amour des mots, de la langue, des jeux que l'on peut faire avec tout ça.

Le choix des textes est également particulièrement savoureux. Des petites formes ludiques de Soupault à l'écrasant "Condamné à mort" de Genet, en passant par le terrible "Dieu le chien" d'Artaud et le très swinguant "Neige" de Tsetaïeva, le groupe parcourt un répertoire vaste et varié. Et il parvient, ce n'est pas peu, à faire véritablement entendre les textes qu'il s'approprie – véritablement, oui. Parce que l'on ne débite pas de la poésie, de la littérature, comme une antienne syndicale un soir de premier mai. Quoique. Il faut dire, mais il faut encore faire entendre. Et réussir à faire entendre la sincérité derrière le terriblement éculé "Love me tender", c'était loin d'être un pari gagné.

À ce jeu-là, Christian Olivier tire une épingle merveilleuse du jeu. Sans affectation. Sans rances effets théâtraux outranciers. Sans exagération. Avec juste le courage de sa voix, honnête, rauque, flinguée de gitane. Souvenez-vous : on ne lave pas la poésie ; un poète ça pue des pieds. On y est.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Banco des Têtes Raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes raides
Le Myspace de Têtes raides
Le Facebook de Têtes raides


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=