Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce En vie/Alive - Aux frontières du design
Fondation EDF  (Paris)  du 26 avril au 1er septembre 2013

La Fondation EDF présente une exposition consacrée à une nouvelle génération de designers et artistes en quête de modèles écologiques qui se sont investis dans le domaine porteur de la biologie et de la biotechnologie.

En effet, alors que les designers contemporains établis se sont largement inspiré des techniques et innovations industrielles, les nouveaux venus explorent un champ d'investigation radicalement différent dans une interdisciplinarité entre design, art et science.

Conçue sous le commissairiat de Carole Collet, chercheur, designer, maître de conférences et directrice associée du Centre de recherches en textiles futurs à l’Ecole centrale Saint Martins à Londres, l'exposition "En vie/Alive - Aux frontières du design" propose de découviri plus d'une trentaine de ces projets novateurs.

Aux frontières du design, entre art et science de l'utopie à la science fiction

Les différentes approches expérimentées sont en l'espèce regroupées en cinq tendances qui vont de l'imitation de la nature à la nature reprogrammée en passant par la nature domestiquée, la nature hybridée, et la nature conceptualisée, dont certaines interpellent quant à leur finalité en termes tant écologiques qu'éthiques.

Les "plagiaires" s'inspirent de la nature et des métabolismes vivants pour créer des environnements qui sont des décors-culptures tel le "Radiant Soil" de Philip Beesley, système de filtration de l'air sous forme d'une architecture numérique composée de polymères, de squelettes en acier et de récipients en verre contennat des photocellules, et "The Rise" de Cita, une structure architecturale paramétrique programmée par un code digital pour se développer à l'instar de la croissance végétale.

C'est aussi Elaine Ng Yan Ling et ses textiles interactifs ou la machine à fabriquer des perles de Emile de Visscher.

Les "nouveaux artisans" exploitent le savoir-faire spécifique de la faune, la flore et des micro-organismes qui sont utilisés comme petites mains ouvrières.

Ainsi les abeilles ont modelé le vase en cire de Tomáš Libertíny, figurant sur l'affiche de l'exposition, à partir d'une structure insérée dans une ruche.

Terreform invente un concept de logement à partir de la greffe d'une structure dans un arbre, Carlos Peralta, Paolo Bombelli et Alex Driver utilisent la mousse des bois pour inventer une table lumineuse et Phil Ross utilise les facultés reproductrices des champignons pour créer ses mebles-sculptures.

Suzanne Lee, pionnière du biodesign, utilise les micro-organismes pour créer des les vêtements organiques et EcoLogicStudio propose un nouveau genre de jardin "extraordinaire, un cyber-jardin suspendu composé de micro-algues ("Hortus Paris") tout à fait fascinant qui, de surcroît, est très esthétique.

Mais d'autres, qualifiés de "bio-hackers", de "nouveaux alchimistes" et d'"agents provocateurs" vont plus loin en explorant les voies de la bio-ingéniérie pour reprogrammer le vivant en usant largement de l'hybridation.

Au programme, entre autres, l'utilisation de protocellules semi-vivantes créées en laboratoire pour élaborer de nouveaux matériaux.

Insérées sous sous les fondations de Venise, elles permettraient le le développement de récifs artificiels qui stopperaient l'envasement de la ville ("Future Venice" de Rachel Armstrong).

Pour Shamees Aden, elles pourraient élaborer une matière identique à la peau humaine qui pourrait être utilisée pour fabriquer des chaussures de sport "intelligentes" et adaptables.

De nombreuses pistes d'exploration à découvrir dont certaines ne manqueront pas d'interpeller le visiteur.

Ainsi par exemple, la fabrication de textiles à base d’implants chirurgicaux, la plante qui donne des fraises noires et de la dentelle parfumée, le cactus qui produit des cheveux humains ou "The incredible shrinking humans project" de Arne Hendriks, artiste, historien d'art et enseignant à l'Université d'Eindhoven, qui propose de naniser l'homme pour résoudre la crise alimentaire, énergétique et écologique.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Fondation EDF
Le site dédié à l'exposituion

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la Fondation EDF


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=