Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Press Gang Metropol
B-Spot  (Nice)  vendredi 10 mai 2013

Pour certains, ça s'annonce comme un événement, pour d'autres c'est une (re)découverte. Dans tous les cas, il s'agit bien d'une actualité à l'aube d'une (re)naissance !

Tout d'abord, pour les puristes nous ne sommes pas à une réunion d'anciens camarades, puisque trois des membres de Press Gang Metropol oeuvraient au sein de Corpus Delicti, groupe aux influences goth / new-wave de renommée mondiale dans les années 90's.

Ainsi, la création de ce nouveau projet Press Gang Metropol qui débuta dès 2006 avec Christophe Baudrion (bassiste) et Franck Amendola (guitariste), pour être consécutivement rejoint par Eric Chabaud (batterie) en 2009 et enfin Sébastien Pietrapiana (chant) en 2010, prit réellement toute son ampleur après ces retrouvailles. C'est donc bien avec la "nouvelle vague" du 21ème siècle que le groupe "PGM" (comme ils aiment se prénommer) a amarré au B-Spot, pour notre plus grand plaisir.

Le lieu n'aurait pu être plus approprié, de par son ambiance tamisée, ses lumières diffuses, ce cadre sobre mais élégant, à l'image des cinq personnes qui constituent ce groupe (Pierre Maury étant venu apporter main forte aux claviers). C'est d'ailleurs dans une totale "class'attitude" qu'ils investirent la scène sous une nuée d'applaudissements.

Le concert débute sans se faire attendre sous un "Signal" des plus accrocheurs. Avec une intro toute en progression, nappes de clavier et guitare épurée laissant transparaître l'ambiance qui allait se dégager ce soir, accompagnée d'une basse très présente dès les premières notes, pour laisser enfin place au chanteur qui se posa dans les tons graves à son arrivée.

Après ce premier titre bien introduit, ne voulant rompre ce lien qui commence tout juste à se tisser, le chanteur "Parade" comme l'annonce ce nouveau morceau, sous le signe d'une cold-wave de très bonne facture. Puis, nous délivrant le fameux "Checkpoint", titre du dernier album éponyme, l'osmose commence à prendre place sur cette scène du B-Spot, l'atmosphère entière vibre de cette rythmique hypnotisante cimentée par une guitare et des nappes de clavier riches en sonorités new-wave, n'ayant rien à envier aux hauts lieux de l'époque Madchester.

Parfois une impression d'influence dark nous anime, tant la profondeur de certains titres vient à nous glacer le sang, à l'image d'une pénombre quasi obnubilante, mais néanmoins entraînante, voire percutante par moment.

Les morceaux défilent les uns après les autres, avec pour autant quelques surprises inédites, comme ce nouveau titre "A Sigh a Second an Hour" fraîchement composé et joué pour la première fois ce soir ou bien "Twilight", unique reprise de l'époque de Corpus Delicti.

De la réalité à la "Fictions", il n'y a pourtant qu'un pas, nous offrant encore une version unique avec ce dernier EP, PGM se refuse à nous servir du réchauffé, nous prouvant qu'il est bel et bien un groupe contemporain, avec aussi ses sonorités modernes et innovatrices.

Ce ne seront pas moins de deux rappels que nous offriront les Press Gang Metropol, toujours emportés par un public survolté.

Certes, certains diront qu'une basse aussi présente sous ces effets chorus ne peut qu'être l'investigateur de ces lieux, mais nous nous complaisons de croire qu'il s'agit là d'une ligne directrice et qu'il y a bien une seule identité derrière tout ça. Des influences new-wave indéniables comme Joy Division, aux mélodies plus pop d'Interpol ou bien d'autres pour ne citer qu'eux, cette (ré)union est la preuve que nous pouvons encore compter sur ce genre cold-wave.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Press Gang Metropol (vendredi 10 mai 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Press Gang Metropol
Le Bandcamp de Press Gang Metropol
Le Myspace de Press Gang Metropol
Le Facebook de Press Gang Metropol

Crédits photos : Sébastien Trivellin (retrouvez toute la série sur son Flickr)


Cherub & Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=