Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daran
L'homme dont les bras sont des branches  (Washi Washa)  mai 2013

On ne va surtout pas se mentir, comme dirait mon ami Arthur, que l'on surnomme affectueusement "Tutur" – enfin, ça n'est pas vrai, on ne le fait pas, ça n'est que moi, et encore, très rarement, et sur le ton d'une ironie glaciale pleine d'un humour assez élaboré dont j'ai le secret, quoiqu'il ne soit pas toujours bien compris : je n'aime pas tout dans le monde de la musique, et pas seulement au sens, bien naturel, on aura la générosité de le reconnaître, où j'aurais mes préférences, strictement personnelles, mais au sens où certaines choses me semblent déplacées, de mauvais goût, au point que j'en viendrais à me dire que le monde, justement, et je ne parle pas du seul monde de la musique, mais bien du monde en général, du tout ordonné des choses qui concernent l'homme, et la femme, c'est-à-dire l'humain, serait un bien meilleur endroit si elles n'y existaient pas, comme par exemple les chroniques trop bavardes, pleines du plaisir vain du chroniqueur à s'écouter parler, même à l'écrit, ou les chroniques non nécessaires, qui ne feraient qu'aligner des mots alors même qu'il pourrait n'y avoir rien à dire, comme précisément le font parfois certaines œuvres elles-mêmes, qui n'apportent rien à l'auditeur, non pas seulement au sens où elles n'inventent rien, où elles ne révolutionnent pas le monde, musical ou autre, où elles n'ouvrent pas de nouvelle brèche à creuser, explorer, de nouvelle niche où créer, car on n'a pas toujours besoin d'une révolution, mais bien au sens où le spectateur, l'auditeur, le lecteur, semble ne rien avoir à en retirer, pour lui, qui lui parle de lui, qui lui parle, tout au moins, à lui, et ces œuvres, de façon troublante, sont parfois loin d'être détestables, elles peuvent même se parer d'atours adorables, se donner de beaux airs, cela ne change rien : on sait toujours qu'elles sont vides, ou plutôt, on n'a pas besoin de le savoir, elles s'évanouissent, se laissent oublier, instantanément, il n'en reste rien, pas même le souvenir d'une joie, d'une émotion, ni même le souvenir d'un souvenir, rien, et c'est bien peu, et vous en conviendrez, et je me demande justement si ce n'est pas le problème avec L'homme dont les bras sont des branches, le nouvel album de Daran, parti dormir au Québec et qui revient avec une livraison presque lyrique et presque variété aux textes un peu affectés mais qui manquent un peu de consistance voire donnent l'impression de chercher le truc, la formule, le refrain, un album probablement trop conscient de lui-même, où ne transpire pas l'urgence, mais plutôt la démarche, délibérée, créativement contrôlée, sans feu, sans fougue, quelque peu apprivoisée.

On le sait, pourtant, qu'un jour Daran...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le monde perdu de Daran
La chronique de l'album Endorphine de Daran
Daran en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de Daran
Le Bandcamp de Daran
Le Myspace de Daran
Le Facebook de Daran


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Mysery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=