Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Joli Mai
Chris Marker et Pierre Lhomme  mai 2013

Réalisé par Chris Marker et Pierre Lhomme. France. Documentaire. 2h16. (Sortie 29 mai 2013).

Cette ressortie du film de Chris Marker et de Pierre Lhomme, "Le Joli Mai", sera déjà une belle occasion pour rendre hommage à Chris Marker, disparu en juillet dernier, et qui fut l'un des cinéastes, sinon "le" cinéaste le plus libre de sa génération.

Et il y a de la liberté dans ce parcours en tout sens du Paris de 1962. Profitant de l'ère du temps, de ses caméras plus légères et des ses moyens d'enregistrement en son direct, Chris Marker et Pierre Lhomme ont saisi plus de 50 heures des mystères quotidiens de Paris pour aboutir à ces 2 heures 16 minutes, hymne à la ville et à ses habitants.

Document historique, sociologique, politique et poétique, "Le Joli Mai" empoigne le cœur autant qu'il nourrit l'esprit.

On y croise le Paris en train de mourir des films de Tati et celui en train de vivre des films de Jean-Luc Godard. On y évoque le bruit de l'histoire récente, celle de février 1962 et des morts communistes du métro Charonne. On y verra la défunte prison pour femme de la petite Roquette et les traits désagréables du gaullisme dominant.

On y entendra des accents parigots, on y découvrira des couples de jeunes gens aujourd'hui grands-parents. On s'intéressera à leurs vêtements d'avant les jeans et le made in China, on s'étonnera de constater que les quadragénaires d'alors avaient des physiques de sexagénaires d'aujourd'hui.

On y observera tout ce qui a changé pour que la ville reste la même. On y sentira les signes déjà plus coureurs qu'avant-coureurs du triomphe de l'ère de la consommation. Un œil et une oreille attentive y détecteront peut-être aussi les frémissements d'un autre "joli mai", celui qui, six ans après, marquera d'une certaine façon la fin d'un certain Paris populaire et frondeur qui conserve une grande place ici.

Surtout, on s'accordera pour voir dans "Le Joli Mai" de Chris Marker et de Pierre Lhomme une œuvre forte, solide dans sa construction, moderne dans sa conception et d'une grande honnêteté joyeuse dans les commentaires off d'Yves Montand.

Marker et Lhomme ont habité ce Paris dans lequel ils aimaient vivre, sans aucune nostalgie, sans jamais passer par la case du pittoresque. "Le Joli Mai" de Chris Marker et Pierre Lhomme est une œuvre majeure, la plus jeune et la plus intemporelle que l'on peut voir en ce moment sur des écrans trop souvent occupés par des produits vite défraîchis.

"Le Joli Mai" sera le rayon de soleil de cette fin de mai tristounette, un mai parisien que personne n'aurait envie de filmer avec l'énergie déployée en 1962 par ces merveilleux combattants de l'image qu'étaient Chris et Pierre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux, le Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=