Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shadow Motel - Young Rival
L'Aéronef  (Lille)  mercredi 22 mai 2013

L'underground s'affole ! Putain, il y a Shadow Motel à l'Aéronef ce soir. Nouveau chef de file de la noise made in France, Shadow Motel épate avec sa tornade de son qui flagelle l'auditoire. Les responsables de l'affaire sont trois : Swan Wisnia, Julien Bidet et Edouard Reynaert. Une juive, un caucasien et un vietnamien. Même Benetton n'a jamais fait autant de bruit. L'histoire est lancée.

Ce qui marque après un concert de Shadow Motel, ce n'est pas seulement les acouphènes mélodiques qui restent gravées dans les sillons de l'oreille, mais avant tout ce mélange des genres si savant et d'une maturité exemplaire. Chaque protagoniste semble accroché à sa décennie, s'affronte alors les seventies, les eighties et les nineties dans ce merveilleux garage actuel. Shadow Motel se fout de l'histoire de la musique, et invente donc sa propre histoire.

La formation dépote : Vox Jaguar rugissant, guitariste virtuose, batteur fou fou. Les fantômes surgissent et l'on y croise les plus grands : l'orgue évoque The Doors, assimilation facile, mais qui de nos jours peut prétendre affronter maître Manzarek ? Les doigts de Swan virevoltent ainsi, avec précision, sur le 49 touches brûlant de ses mélopées et ligne de basse groovy pour la plupart archi-tubesque.

La section rythmique est donc d'une efficacité redoutable, le tonnerre gronde derrière les fûts et les pompes. Monsieur Edouard bat la mesure comme si sa vie en dépendait et évoque le Nick Mason du Floyd. Sieur est un vrai chat et n'hésite pas à rouler, tout en écrasant les peaux, avant de revenir sur ses pattes puis repartir de plus belle en tant que bonne machine à battre qu'il incarne à merveille. Dans ses plus grands moments de bravoure, l'on retrouve parfois une rythmique tribale lancinante qui devrait conquérir n'importe quel fan de Can.

La guitare est loin d'être en reste dans cette orgie de plaisir, Julien Bidet, guitariste discret, structure le tout. Les mauvaises langues y entendront du bruit... Bien au contraire ! Julien Bidet possède l'inventivité d'un Robert Fripp, la précision d'un Jeff Beck, le groove d'un John Frusciante, et l'esprit aventureux d'un Thurston Moore ! Pardonnez du peu, mais franchement, il n'y a pas eu guitariste plus inspirant et inspiré depuis Mocke (Holden, Arlt, Midget !) dans nos contrées !

Pour conclure, ajoutez à cela, une voix divine quelque part entre Siouxsie et Patti Smith et vous aurez peut-être une idée de ce qui représente actuellement le meilleur groupe de Lille.

L'on ne citera pas de nom de morceau ici, car chaque composition est remarquable et donc à écouter d'urgence. Le meilleur reste à venir puisque le power trio s'enfermera en studio prochainement pour mettre en boîte leur premier LP. D'ici là, deux EP numériques sont gratuitement téléchargeables sur Soundcloud, et ce serait bête de passer à côté. Les discothèques idéales se soldent souvent à 100 disques, il faudra faire de la place, le 101éme ce sera celui-là...

En seconde partie de soirée il y avait Young Rival, groupe canadien énergique, aux compositions efficaces, entre The Strokes et Best Coast. Les Hipsters trouveront ça "So 2000", pourtant l'affaire est loin d'être dénuée d'intérêt et ravira les fans de rock indépendant/alternatif.

Leur dernier album Stay Young est à découvrir, même si la formule prend mieux sur scène que sur disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Stay Young de Young Rival

En savoir plus :
Le Myspace de Shadow Motel
Le Facebook de Shadow Motel
Le site officiel de Young Rival
Le Bandcamp de Young Rival
Le Myspace de Young Rival
Le Facebook de Young Rival

Crédit photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=