Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shadow Motel - Young Rival
L'Aéronef  (Lille)  mercredi 22 mai 2013

L'underground s'affole ! Putain, il y a Shadow Motel à l'Aéronef ce soir. Nouveau chef de file de la noise made in France, Shadow Motel épate avec sa tornade de son qui flagelle l'auditoire. Les responsables de l'affaire sont trois : Swan Wisnia, Julien Bidet et Edouard Reynaert. Une juive, un caucasien et un vietnamien. Même Benetton n'a jamais fait autant de bruit. L'histoire est lancée.

Ce qui marque après un concert de Shadow Motel, ce n'est pas seulement les acouphènes mélodiques qui restent gravées dans les sillons de l'oreille, mais avant tout ce mélange des genres si savant et d'une maturité exemplaire. Chaque protagoniste semble accroché à sa décennie, s'affronte alors les seventies, les eighties et les nineties dans ce merveilleux garage actuel. Shadow Motel se fout de l'histoire de la musique, et invente donc sa propre histoire.

La formation dépote : Vox Jaguar rugissant, guitariste virtuose, batteur fou fou. Les fantômes surgissent et l'on y croise les plus grands : l'orgue évoque The Doors, assimilation facile, mais qui de nos jours peut prétendre affronter maître Manzarek ? Les doigts de Swan virevoltent ainsi, avec précision, sur le 49 touches brûlant de ses mélopées et ligne de basse groovy pour la plupart archi-tubesque.

La section rythmique est donc d'une efficacité redoutable, le tonnerre gronde derrière les fûts et les pompes. Monsieur Edouard bat la mesure comme si sa vie en dépendait et évoque le Nick Mason du Floyd. Sieur est un vrai chat et n'hésite pas à rouler, tout en écrasant les peaux, avant de revenir sur ses pattes puis repartir de plus belle en tant que bonne machine à battre qu'il incarne à merveille. Dans ses plus grands moments de bravoure, l'on retrouve parfois une rythmique tribale lancinante qui devrait conquérir n'importe quel fan de Can.

La guitare est loin d'être en reste dans cette orgie de plaisir, Julien Bidet, guitariste discret, structure le tout. Les mauvaises langues y entendront du bruit... Bien au contraire ! Julien Bidet possède l'inventivité d'un Robert Fripp, la précision d'un Jeff Beck, le groove d'un John Frusciante, et l'esprit aventureux d'un Thurston Moore ! Pardonnez du peu, mais franchement, il n'y a pas eu guitariste plus inspirant et inspiré depuis Mocke (Holden, Arlt, Midget !) dans nos contrées !

Pour conclure, ajoutez à cela, une voix divine quelque part entre Siouxsie et Patti Smith et vous aurez peut-être une idée de ce qui représente actuellement le meilleur groupe de Lille.

L'on ne citera pas de nom de morceau ici, car chaque composition est remarquable et donc à écouter d'urgence. Le meilleur reste à venir puisque le power trio s'enfermera en studio prochainement pour mettre en boîte leur premier LP. D'ici là, deux EP numériques sont gratuitement téléchargeables sur Soundcloud, et ce serait bête de passer à côté. Les discothèques idéales se soldent souvent à 100 disques, il faudra faire de la place, le 101éme ce sera celui-là...

En seconde partie de soirée il y avait Young Rival, groupe canadien énergique, aux compositions efficaces, entre The Strokes et Best Coast. Les Hipsters trouveront ça "So 2000", pourtant l'affaire est loin d'être dénuée d'intérêt et ravira les fans de rock indépendant/alternatif.

Leur dernier album Stay Young est à découvrir, même si la formule prend mieux sur scène que sur disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Stay Young de Young Rival

En savoir plus :
Le Myspace de Shadow Motel
Le Facebook de Shadow Motel
Le site officiel de Young Rival
Le Bandcamp de Young Rival
Le Myspace de Young Rival
Le Facebook de Young Rival

Crédit photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=