Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kalashnikov
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  mai 2013

Comédie dramatique de Stéphane Guérin, mise en scène de Pierre Notte, avec Raphaëline Goupilleau, Annick Le Goff, Yann de Monterno et Cyrille Thouvenin.

Avec "Kalashnikov", produit par le Théâtre du Rond-Point dont il est membre du Comité de lecture, mis en scène par Pierre Notte conseiller et auteur associé de ce même théâtre, Stéphane Guérin livre, sous forme d'un oratorio pour solistes, un reader digest qui agrège les thématiques récurrentes que sont la réappropriation des mythes, la famille pathogène et le pessimisme existentialiste face à l'état du monde.

Rien de nouveau donc sous le soleil de l'apocalypse annoncée, avec cette partition en forme d'état des lieux qui évoque, entre autres, le théâtre de la catastrophe de Howard Barker, la famille psychotique version rock anglo-saxon borderline à la Lee Hall comme celle tragique à la sauce telenovela sud-américaine de l'argentin Claudio Tolcachir et la dénonciation de la barbarie consumériste à la Rodrigo Garcia.

Sous l'égide d'un coryphée, oracle doublé d'un transsexuel brésilien qui veut devenir meneuse de revue à Broadway, et qui annonce une nouvelle ère caractérisée par une indifférenciation généralisée et le retour génésique à la matrice universelle calquée sur le mythe de la déesse-mère, une famille joue le retour de l'enfant prodigue, rapatrié sanitaire de la guerre en Afghanistan, qui vire à l'infernal trio oedipien.

Sur scène, un couple à la Deschiens, enfermé dans la haine conjugale et hypnotisé par une société de l'image qui leur injecte des rêves trop grands pour eux, débite une litanie de rancoeurs et d'idioties laissant leur rejeton se vouer aux gémonies.

A la mise en scène, Pierre Notte, qui est aussi auteur et comédien et connaît ses classiques du théâtre post-moderne, a bien pris le pouls de la partition dépourvue de dramaturgie intrinsèque et opté pour une mise en scène ascétique et statique reposant sur le jeu de comédiens qui en ont suffisamment "sous le capot" pour faire face à cette "dramaturgie éclatée".

Au plaisir de voir Cyrille Thouvenin, parfait en fils vaincu d'un combat perdu d'avance, Raphaëline Goupilleau, magnifique en épouse castratrice et dans le jeu de rôle de mère incestueuse, Yann de Monterno, remarquable en père dévasté, et Annick Le Goff, grandiose en pythie polymorphe.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=