Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kalashnikov
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  mai 2013

Comédie dramatique de Stéphane Guérin, mise en scène de Pierre Notte, avec Raphaëline Goupilleau, Annick Le Goff, Yann de Monterno et Cyrille Thouvenin.

Avec "Kalashnikov", produit par le Théâtre du Rond-Point dont il est membre du Comité de lecture, mis en scène par Pierre Notte conseiller et auteur associé de ce même théâtre, Stéphane Guérin livre, sous forme d'un oratorio pour solistes, un reader digest qui agrège les thématiques récurrentes que sont la réappropriation des mythes, la famille pathogène et le pessimisme existentialiste face à l'état du monde.

Rien de nouveau donc sous le soleil de l'apocalypse annoncée, avec cette partition en forme d'état des lieux qui évoque, entre autres, le théâtre de la catastrophe de Howard Barker, la famille psychotique version rock anglo-saxon borderline à la Lee Hall comme celle tragique à la sauce telenovela sud-américaine de l'argentin Claudio Tolcachir et la dénonciation de la barbarie consumériste à la Rodrigo Garcia.

Sous l'égide d'un coryphée, oracle doublé d'un transsexuel brésilien qui veut devenir meneuse de revue à Broadway, et qui annonce une nouvelle ère caractérisée par une indifférenciation généralisée et le retour génésique à la matrice universelle calquée sur le mythe de la déesse-mère, une famille joue le retour de l'enfant prodigue, rapatrié sanitaire de la guerre en Afghanistan, qui vire à l'infernal trio oedipien.

Sur scène, un couple à la Deschiens, enfermé dans la haine conjugale et hypnotisé par une société de l'image qui leur injecte des rêves trop grands pour eux, débite une litanie de rancoeurs et d'idioties laissant leur rejeton se vouer aux gémonies.

A la mise en scène, Pierre Notte, qui est aussi auteur et comédien et connaît ses classiques du théâtre post-moderne, a bien pris le pouls de la partition dépourvue de dramaturgie intrinsèque et opté pour une mise en scène ascétique et statique reposant sur le jeu de comédiens qui en ont suffisamment "sous le capot" pour faire face à cette "dramaturgie éclatée".

Au plaisir de voir Cyrille Thouvenin, parfait en fils vaincu d'un combat perdu d'avance, Raphaëline Goupilleau, magnifique en épouse castratrice et dans le jeu de rôle de mère incestueuse, Yann de Monterno, remarquable en père dévasté, et Annick Le Goff, grandiose en pythie polymorphe.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=